• Menu
  • Menu

Le matériel du bushcraft : les indispensables

Pour vivre une expérience optimale de bushcraft, il faut une excellente préparation en amont. Les objets à mettre dans votre sac à dos de survie devront être sélectionnés en fonction de critères rigoureux. Ils devront être à la fois pratiques et dotés d’une longue durée de vie pour vous être le plus utiles possible. Pour faire le point, vous devez diviser le matériel de bushcraft en 6 catégories spécifiques, des vêtements à la sécurité en passant par les outils de travail. Enfin, vous devrez faire la part des choses entre le matériel indispensable et les objets dont vous pourriez vous passer. Besoin d’aide ? Cet article est là pour ça !

Bushcraft : les différentes catégories de matériel

Le bushcraft, véritable mode de vie au plus près de la nature, va vous permettre de vivre en fonction de ce que votre environnement produit. Le matériel à emporter lors de cette expérience vous servira alors à améliorer votre confort, à travailler certaines matières comme le bois, ou encore à allumer un feu. Il doit vous permettre de vivre dans un milieu que vous connaissez mal. Autrement dit, il doit y avoir dans votre sac à dos de quoi trouver de la nourriture, vous préparer à manger ou filtrer l’eau. Voyons tout cela ensemble.

Les vêtements de bushcraft indispensables 

Les vêtements que vous allez porter durant cette expérience de bushcraft doivent être résistants, polyvalents, légers et confortables. De manière générale, évitez les vêtements trop près du corps qui vous gêneraient dans vos mouvements et qui augmentent la transpiration du corps. Voici les indispensables à emporter, du haut vers le bas du corps :

  • Des tee-shirts techniques : très légers et aérés, ils favorisent l’évacuation de la transpiration et sèchent extrêmement vite, ce qui est très intéressant en saison humide.
  • Une polaire : à la fois chaude et légère à porter, la polaire est un incontournable du bushcraft. De plus, elle est généralement très résistante, ce qui la rend compatible avec les travaux en extérieur.
  • Un vêtement de pluie : il deviendra votre meilleur ami lors des longues périodes de pluie. N’oubliez pas de profiter du moindre rayon de soleil pour le faire sécher ! Pour l’hiver, pensez aux anoraks doublés polaire, qui vous changeront la vie.
  • Les pantalons de bushcraft : Conçus en plus de 8 couches superposées, les pantalons de bushcraft sont plus résistants que la moyenne, sèchent très rapidement et comprennent de nombreuses poches. Pour des pantalons de bushcraft d’exception, jetez un œil aux articles Fjall Raven, l’un des leaders mondiaux en la matière.
  • Les chaussures : comme pour les chaussures de randonnée, choisissez une paire conçue en Gore-Tex, entièrement imperméable. Préférez également des semelles cousues aux semelles thermocollées, car ces dernières peuvent se décoller plus rapidement.

Le matériel lié au repos

Ce type de matériel rassemble aussi bien votre matériel de couchage que l’abri. Pour gagner en légèreté dans votre sac à dos de survie, il vaut mieux prendre le minimum. Voici donc les indispensables en ce qui concerne le matériel de repos.

La bâche de type Tarp

 Il s’agit d’une bâche polyvalente, elle protège aussi bien contre les rayons UV, la pluie ou la grêle. De forme rectangulaire, carrée ou polygonale, elle peut être tendue et accrochée en hauteur pour servir de toiture ou bien être posée à même le sol. Ainsi, elle vous protègera contre l’humidité. Elle peut être montée de nombreuses manières, comme vous pouvez le voir sur la figure ci-dessous

Les différents types de montages d’une bâche tarp

Le hamac de randonnée

Oubliez le matelas qui supporte mal l’humidité et les nuits en extérieur et choisissez plutôt un hamac de randonnée, conçu pour les randonnées et les trekkings. Rassurez-vous, il ne s’agit pas des hamacs de détente que l’on installe simplement entre deux arbres. Non ! Ceux-ci sont conçus pour très bien supporter l’humidité et sont généralement dotés d’une moustiquaire et même de fermetures étanches. Ils peuvent alors être installés sous la pluie, cela ne pose aucun problème ! La marque Highlander propose justement des hamacs de survie avec tarp intégré.

La marque Highlander propose justement des hamacs de survie avec tarp intégré.

Le sac de couchage 

Le sac de couchage est le troisième et dernier élément indispensable de bushcraft qui soit en lien avec le repos. Pour celui-ci, votre choix dépendra de la saison pendant laquelle vous vivrez cette expérience. Si c’est en plein hiver, les sacs de couchage Thermarest ont une température de confort oscillant entre -40° et 5°C. Pour l’été, vous avez l’embarras du choix, puisque quelques grandes marques comme Decathlon ou Millet proposent des sacs de couchage confortables et pratiques.

Liste de matériel lié à la nourriture

Pour la nourriture, il vous suffit de voir ce dont vous avez besoin pour cuisiner et manger lors d’un repas. Cela donne généralement une casserole, une poêle, une fourchette, un couteau, une cuillère. Pour viser le minimum, une assiette n’est même pas obligatoire puisque vous pouvez manger directement dans la casserole ! Pour gagner du temps, voici les outils de cuisine indispensables pour le bushcraft :

  • Les kits de cuisine tout-en-un : ils rassemblent les ustensiles de cuisine en très peu de place. Pour les débutants, le kit Popote Terra Optimus est un incontournable !
  • Les sets de couverts : le set de couverts Basecamp Baladeo est idéal. Très légers, ils s’accrochent à un mousqueton pour ne pas les perdre. De plus, ils possèdent une fonction supplémentaire à l’extrémité : ouvre-boîte et décapsuleur.
  • Le réchaud à bois : fonctionnant avec du petit bois comme combustible que vous ramassez dans la forêt, le réchaud à bois est idéal pour le bushcraft. Il existe de nombreuses tailles afin de correspondre à différents besoins. Ainsi, vous trouverez des réchauds à bois pour une personne ou d’autres pour 4 personnes ! Conçus en aluminium ou en acier inoxydable, ils peuvent être démontables la plupart du temps, comme ceux du fabricant Bushcraft-essentials.

La question de l’eau et de sa filtration 

Comme nous l’avons dans notre guide ultime du bushcraft, la recherche de l’eau et sa filtration sont l’un des points vitaux de cette expérience. Pour cela, la possession d’une gourde de randonnée s’avère indispensable, mais pas seulement. En ce qui concerne le bushcraft, vous devrez aussi avoir sur vous un moyen de filtrer et de purifier l’eau que vous trouverez en chemin. Pour tout comprendre sur les purificateurs d’eau portable, nous vous renvoyons à notre article dédié. Sinon, voici quelques articles liés à la gestion de l’eau dont vous pourriez avoir besoin lors du bushcraft :

  • La gourde de randonnée : elle peut être conçue en plastique, en acier inoxydable ou en aluminium. Pour celle-ci, vous trouverez plusieurs volumes de contenance, de 50 cl à 1,5 l généralement.
  • La gourde filtrante : il s’agit d’une gourde pourvue d’un filtre. Elle peut être très utile pour les bushcrafts de quelques jours mais devient problématique pour les durées plus longues car le filtre doit être remplacé fréquemment.
  • La paille filtrante : La paille Lifestraw Personal est une paille pourvue d’un système filtrant interne. Vous la positionnez sur un lac, une rivière ou même de l’eau stagnante et vous aspirez. L’eau passe dans le filtre et ressort par votre bouche dépourvue des bactéries, protozoaires et autres polluants.
  • Les pastilles de purification d’eau : souvent utilisées lors des voyages dans les zones reculées du monde, les pastilles de purification d’eau se plongent directement dans la gourde. Attention, elles ne retirent pas les produits polluants, pensez donc à la filtrer avant de la purifier ! 

Les outils à emporter 

Les outils doivent vous aider à exécuter toutes les tâches du bushcraft. Si possible, ils doivent être solides et polyvalents. Parmi les indispensables figure toujours le fameux couteau-suisse ! Pensez également à un couteau de survie, qui vous aidera à couper des cordes, des tiges mais aussi à tailler ce que vous souhaitez. Plus grandes, la machette et la scie manuelle sont les deux outils les plus appréciés des amateurs de bushcraft. Si vous ne l’avez pas encore lu, allez jeter un œil à notre guide du firesteel pour comprendre pourquoi vous ne vous en passerez plus ! N’oubliez pas non plus d’emporter une lampe frontale avec vous car elles sont dotées d’une très grande autonomie et d’une étanchéité à toute épreuve. Enfin, pour construire votre abri, faire des nœuds ou relier deux objets ensemble, la paracorde de bushcraft doit aussi être mise dans votre sac à dos de survie. Disponible en de nombreuses longueurs et diamètres d’épaisseur, elle vous sera d’une grande utilité si vous ne savez pas confectionner vous-même des cordes avec ce que vous trouvez dans une forêt !

La santé et la sécurité

Parce que vous serez loin de tout centre de secours et peut-être même seul durant l’expérience du bushcraft, vous devrez emporter du matériel de sécurité et de soins. Voici les incontournables :

  • Une trousse de premiers secours : disponible dans toutes les pharmacies, elle contient tout ce dont vous pourriez avoir besoin pour soigner des blessures légères : bandages de toutes largeurs, désinfectant et même pince à tic !
  • Un sifflet de survie : il faut toujours l’avoir sur soi ! Il vous permettra d’alerter les passants si vous vous retrouvez en situation de détresse. Notez que certains firesteels sont dotés d’une option « sifflet de secours intégré ».
  • Une couverture de survie : Lorsque vous êtes surpris par un froid glacial et que vous risquez de tomber en hypothermie, la couverture de survie pourra peut-être vous sauver la vie.
  • Une balise GPS : si vous souhaitez un objet pour vous rassurer, la balise GPS sera l’un d’entre eux. Elle indique votre position avec une précision d’1 mètre pour les plus précises. Certains modèles sont dotés d’une fonction d’appel aux secours, avertissant les autorités d’un éventuel problème.

Matériel de bushcraft : comment faire son choix

Maintenant que nous avons vu les 6 catégories de matériel à emporter pour le bushcraft, il est temps de voir sur quels critères se baser afin d’arrêter son choix sur tel ou tel objet. Voyons ensemble les critères de sélection les plus importants :

  • Leur polyvalence : Pour gagner en légèreté et en praticité, il faut que vous choisissiez des outils polyvalents en premier lieu. Par exemple, les firesteels dotés d’une boussole, d’une lampe et d’un ouvre-boîte sont mieux qu’une pierre à feu simple. Les tarps ont la même logique puisque ces bâches peuvent être accrochées au-dessus d’un hamac ou posés sur le sol. Notez qu’il vaut mieux un objet 5 en 1 plutôt que 5 objets différents !
  • Leur durée de vie/solidité : Les outils comme les scies manuelles, les couteaux de survie ou les couteaux-suisses n’emploient pas tous la même qualité d’acier. Certains modèles s’usent donc plus rapidement que d’autres ou voient leur efficacité diminuer au cours des mois.
  • Leur praticité/facilité d’utilisation : Préférez les objets simples à utiliser, qui ne demandent aucune connaissance préalable, ou presque. Non seulement vous gagnerez du temps pour les maîtriser, mais en plus vous gagnerez en efficacité sur le terrain.

Conclusion

Le matériel du bushcraft peut se diviser en 6 catégories distinctes : les vêtements, le repos, la nourriture, l’eau et sa filtration, les outils de travail et la santé/sécurité. L’ensemble, au départ rangé dans votre sac à dos de survie, vous sera indispensable sur l’ensemble de l’expérience dans la forêt. Le matériel de bushcraft que vous choisirez, du kit de cuisine au couteau de survie, en passant par la paracorde et la lampe frontale, devra couvrir tous vos besoins. Pour sélectionner les objets, il vous faudra suivre les 3 critères primordiaux qui sont la polyvalence, la durée de vie et la simplicité d’utilisation. Dans tous les cas, n’oubliez pas que c’est votre première expérience sur le terrain qui vous aiguillera dans vos préférences. C’est la première nuit passée dans la forêt qui vous montrera quels outils ou équipements vous manquent. Alors, prêt à vous lancer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *