• Menu
  • Menu

Kit de premier secours ultra-léger en randonnée

Lorsque vous randonnez avec un sac à dos ultraléger, vous recherchez de toute évidence à réduire votre chargement au strict de minimum : cependant, ne le faites jamais au dépend de votre propre sécurité.

Quand on prépare son sac de randonnée, on a souvent l’impression qu’en prendre un petit peu plus sera plus sage : un peu plus de vêtements chauds, un peu plus de nourriture au cas où, ou bien, un petit peu plus d’accessoires à fourrer dans la trousse de secours, afin de ne surtout pas négliger sa sécurité.

Le problème reste qu’emporter tout un tas de petites choses peut  augmenter considérablement le poids de votre sac à dos, ce qui rendra vos randonnées bien moins agréables. C’est pour cette raison précise qu’il faut veiller à ne pas trop s’encombrer.

Randonner avec un sac à dos ultraléger est un peu l’art de trouver l’équilibre parfait entre confort et sécurité. Avec un peu de pratique, vous apprendrez à n’empaqueter que l’essentiel. Ainsi, vous ne serez plus confronté au dilemme consistant à choisir entre le confort pour camper ou celui pour marcher, et vous resterez paré pour les petites urgences qui sont souvent le lot des excursions dans la nature.

Les 10 objets essentiels de la randonnée ultralégère :

Carte, boussole et sifflet

Votre carte et votre boussole vous éviterons de vous perdre, et le sifflet pourra aider à vous localiser (soufflez trois coups nets toutes les 15 minutes environ).

Les cartes et les boussoles sont des outils légers et extrêmement utiles si vous savez les utiliser.

Les objets fonctionnant sur batterie ou sur pile, tels que les GPS, peuvent également être d’une très grande utilité, mais ils présentent l’inconvénient de pouvoir se décharger. C’est pourquoi il vous faut quoiqu’il arrive toujours emporter avec vous une carte ainsi qu’une boussole.

Les denrées supplémentaires

Quantifier précisément la nourriture dont vous aurez besoin au cours de votre excursion demande une certaine expérience. Amenez quelques en-cas légers supplémentaires avec vous.

Vous brûlerez plus de calories que vous ne l’imaginez sur de longues randonnées, soyez donc préparé.

Si vous épuisez vos stocks de nourriture, pas de panique. De l’eau, un abri, une attitude positive et un esprit clair sont bien souvent bien plus essentiels en cas d’urgence. Restez calme et mettez-vous sur le chemin du retour dès que possible.

Eau et filtres à eau

Procéder toujours à la purification de votre eau. Rien ne sert de prendre des risques inutilement.

Au cours de votre randonnée, remplissez vos bouteilles à chaque source qui se présente. Ne vous fiez pas aux sources saisonnières qui peuvent être à sec.

Vêtements supplémentaires

Renseignez-vous sur les conditions météorologiques prédites pour votre randonnée, et préparez vous toujours à la possibilité de températures inférieures.

Préparez-vous toujours pour des conditions humides et/ou à des averses, et emportez avec vous un imperméable ou une veste goretex légère, même si la météo s’annonce ensoleillée.

Il est presque toujours conseillé d’emporter également un bonnet, des gants, et une doudoune légère, surtout si vous randonnez en montagne.

Un abri

Un abri fiable est d’une importance capitale afin de réduire votre exposition à des conditions climatiques rudes.

Si vous randonnez avec un groupe, assurez-vous que tout le monde ait son propre abri, au cas où l’un d’entre vous se retrouverait perdu et donc, éloigné du groupe.

Une couverture de survie ne pèse qu’environ 90 grammes et peut vous sauver la vie si les choses venaient à mal tourner.

 

Allumettes de survie étanches, petit briquet, allume-feu

En cas de situations d’urgence, démarrer un feu peut s’avérer une question de vie ou de mort. Il peut servir à vous réchauffer, à donner votre position, à redonner des forces morales, à cuisiner ou encore à purifier de l’eau.

Un allume-feu rendra votre tâche bien plus aisée en cas de conditions humides. Un petit briquet et des allumettes-tempête (étanches) ne vous alourdiront guère.

Couteaux de poche ou couteaux suisses

Un couteau est un outil très utile et absolument nécessaire en toute situation. Choisissez de préférence un couteau léger afin de ne pas alourdir votre bagage.

Certains couteaux suisses peuvent être un petit peu « too much », mais il existe des modèles légers et très pratiques. Évitez les outils lourds équipés de trop nombreux gadgets.

Lunettes de soleil, crème solaire et baume pour les lèvres

Une protection solaire est une nécessité en plein air.

La cécité des neiges et des coups de soleils aggravés peuvent mettre en péril votre santé ainsi que votre sécurité.

Lampe frontale et petite LED de secours

Vous utiliserez une lampe frontale presque toutes les nuits sur votre parcours, pour l’accomplissement de différentes tâches.

Une petite LED de secours ne pèsera presque rien dans votre sac à dos et vous sera extrêmement utile si votre lampe frontale tombe en panne ou se décharge.

Kit de premiers secours

Ne vous aventurez jamais hors des sentiers battus sans un kit de premiers secours complet, et avec les connaissances des gestes de premiers secours pouvant s’avérer utiles voire décisifs dans une très grande variété de situations.

Kit de premiers secours ultraléger

Emporter avec vous une grande boîte comportant un kit de secours très encombrant n’est pas la bonne manière de se préparer à des urgences de parcours. De l’expérience, des connaissances et de l’entraînement vous permettront de vous sentir plus à l’aise, d’avoir une plus grande confiance en vous et en vos capacités de réaction en cas de nécessité de prodiguer des gestes premiers secours, et de savoir ainsi ce dont vous avez besoin, afin de partir avec l’essentiel.

Si votre kit de premier secours ne date pas vraiment d’hier (ou que vous n’en avez pas), rafraîchissez-vous la mémoire ou rattrapez-vous en suivant un cours en ligne de formation aux premiers secours dédiés aux activités de plein air. Ce genre de préparation peut faire toute la différence et permettre de sauver une/des vie(s) en cas d’urgence.

Lorsque j’ai commencé la randonnée, j’emportais toujours un kit de premier secours dans une grande boîte en plastique, qui comportait beaucoup d’objets dont je n’avais pas besoin, et qui alourdissait considérablement mon chargement.

Les kits de premiers secours vendus tel quel sont pratiques pour débuter votre propre kit de premier secours, que vous allégerez vous-même. Prenez soin d’ajuster le contenu de votre kit de premiers secours en fonction de vos besoins propres. Retirez tout ce dont vous n’aurez pas besoin, ajoutez vos médicaments, et réajustez afin de rendre le kit le plus ergonomique possible.

Il est également possible de démarrer votre propre kit à partir de ce que vous avez déjà chez vous, ou encore à l’aide de petits récipients en plastique. Cette manière de préparer son kit est moins coûteuse que d’acheter un kit déjà « complet ».

Les indispensables du kit de premiers secours

Pour la prévention :

Désinfectant pour les mains et savons biodégradables (à utiliser au plus loin des sources d’eau) pour désinfecter et nettoyer vos mains avant les repas et après les pauses « toilettes ».

Un baume pour les lèvres et de la crème solaire pour vous protéger des coups de soleil.

Moleskine et sparadrap pour les ampoules ainsi que pour les échauffements des pieds. Arrêtez-vous et appliquez de la moleskine dès que vous sentez un échauffement.

Lotion ou baume de sport pour une variété d’usages tels que le gercement de la peau ou les irritations dues aux frottements.

Des gants en latex pour éviter les infections au contact de fluides corporels.

Les médicaments :

Les antidouleurs aident à réduire la douleur ou les œdèmes.

Les anti-diarrhéiques soulagent les maux de ventre.

Les antiallergiques sont indispensables pour le contrôle de réactions allergiques sévères.

Les bandages :

Des pansements sont utiles pour différentes tailles de coupures.

Des bandes adhésives papillons vous aideront à refermer des plaies plus profondes.

Des compresses de gaz aides à recouvrir des plaies plus larges.

Du sparadrap, des pansement Bandage cohésif, ou du ruban adhésif pourront être utilisés afin de maintenir un/des bandage(s) en place.

Une crème antibiotique est très importante afin de maintenir coupures et plaies propres et de faciliter la cicatrisation.

Les options supplémentaires :

 Des épingles à nourrice peuvent s’avérer utiles dans de très nombreuses situations, pour mettre en place un bandage rapidement ou pour aider à maintenir une articulation en écharpe.

De petites pinces à épiler peuvent définitivement aider à retirer une écharde ou des tics.

Prenez soin d’emporter vos remèdes personnels.

Cette liste peut vous sembler longue, mais si vous choisissez les bons outils, à la bonne taille, et faîtes le point et recharger ainsi que recalibrer le tout après chaque excursion, votre kit de premiers secours ne pèsera qu’une petite centaine de grammes maximum.

Personnaliser votre kit de premiers secours est une bonne chose, mais n’oubliez jamais d’emporter avant tout les indispensables avant de passer à la partie « customisation ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *