• Menu
  • Menu

Softshell : avantages et inconvénients, le guide complet

Depuis quelques années maintenant, il est facile de trouver des vêtements de randonnée qui empruntent la technologie softshell. Souvent mise en avant pour les activités physiques en extérieur, elle est même devenue un terme générique pour désigner des vestes alliant les capacités déperlantes, de coupe-vent et de respiration. Elle est parfois même décriée car considérée comme trop lourde par les uns et trop peu pratique pour les autres. Pour démêler le vrai du faux, voyons ensemble à quoi correspond la notion de softshell et quels sont ses avantages et ses inconvénients.

Softshell : de quoi parle-t-on ?

Pour comprendre de quoi tout le monde parle en utilisant le terme softshell, il nous faut nous intéresser à son étymologie. Cet anglicisme vient de deux termes : « soft », qui signifie doux/léger et « shell », qui veut dire coquille. On comprend que ce terme englobe les notions de protection à travers la coquille et de légèreté à travers l’adjectif doux. Plus qu’un vêtement en particulier, la softshell est une technologie singulière alliant légèreté et protection.

Composition de la matière softshell

Pour comprendre l’intérêt de la technologie softshell, nous allons devoir nous intéresser à sa composition. Elle est conçue en 3 couches superposées avec, de l’extérieur vers l’intérieur :

  1. Une couche externe déperlante
  2. Une membrane centrale respirante
  3. Une couche interne de type polaire
Figure 1 : coupe des 3 couches formant la technologie softshell

Les vêtements conçus à partir de la technologie softshell présentent alors trois points cruciaux : une grande respirabilité, une chaleur interne de type polaire et un effet déperlant sur leur face extérieure. Ces trois aspects font alors directement écho aux notions de protection et de légèreté dont est tiré le nom de cette technologie softshell. Les connaisseurs auront reconnu les principales fonctionnalités des 2e et 3e couches que tout randonneur doit porter lors d’une journée de marche (voir figure 2).

Figure 2 : Schéma explicatif des 3 couches protectrices nécessaires au bon déroulement des randonnées

La plupart des vestes softshell cumulent alors l’intérêt de la 2e mais aussi de la 3e couche pour la randonnée, soit la chaleur et la protection contre la pluie.

Les avantages de la softshell

De par sa conception révolutionnaire, la technologie softshell possède plusieurs avantages pour les randonneurs de toutes expériences confondues :

  • La diversité des vêtements en softshell : dans les magasins spécialisés, vous trouverez des vestes, mais aussi des pantalons et même des gants qui utilisent la technologie softshell.
  • L’effet protecteur : une veste en softshell cumule l’effet d’un coupe-vent, d’une veste de pluie et d’une polaire. Un vêtement softshell a donc une fonction 3 en 1 non négligeable.
  • La polyvalence d’utilisation : dans le cadre des randonnées, les vêtements softshells sont extrêmement polyvalents. Ils sont particulièrement utiles en hiver, au printemps et en automne. De plus, leur triple protection vous permet de l’utiliser en cas de vent soutenu, de pluie faible ou par temps sec mais froid.
  • La légèreté de port : Les vestes en softshell, par exemple, proposent un poids compris généralement entre 400g et 600g. Malgré leur triple épaisseur protectrice, elles ne sont pas plus lourdes qu’un simple manteau demi-saison.
  • La flexibilité du vêtement : les vestes comme les pantalons en softshell présentent l’avantage d’être pratiques pour effectuer des mouvements. Conçues à l’aide d’un tissu de type stretch, donc assez élastique, les vestes softshell sont alors très appréciées des randonneurs mais aussi des joggers. La technologie softshell est même utilisée pour les métiers physiques d’extérieur comme le BTP car elle offre justement une bonne protection tout en restant confortable.
Figure 3 : Rappel des avantages principaux de la technologie softshell

Quelques inconvénients de la softshell

Comme toutes les matières très polyvalentes qui cumulent de nombreux aspects techniques intéressants, la softshell possède des inconvénients liés à ses avantages. Autrement dit, ce qui peut faire sa force fait aussi sa faiblesse :

  • Les vêtements softshells ne sont pas imperméables : ils sont souvent déperlants et résistent très bien à une averse courte ou de faible intensité mais ne sont pas aussi protecteurs que les hardshells, ces blousons imperméables. Oubliez donc votre veste softshell sous une forte averse d’été !
  • Ils sont parfois dépourvus de capuche : certaines vestes en softshell ne possèdent pas de capuche, ce qui peut être un désagrément pour les randonnées à la météo incertaine.
  • Ils supportent difficilement les vents forts : en effet et bien que dotés d’un effet coupe-vent, les vêtements softshells sont peu protecteurs face à un vent fort.
  • Ils sont lourds dans un sac à dos : avec un poids moyen de 500g, les vêtements softshells sont légers quand ils sont portés mais deviennent vite lourds quand ils sont dans un sac à dos de randonnée. Vous le savez, chaque gramme compte et 500g de plus, qui plus est à cause d’un vêtement qui se plie très mal, peut tout changer !

Pour résumer les inconvénients de la softshell, ils sont en fait le pendant de ses avantages. La polyvalence de la matière, avec le cumul chaleur, coupe-vent et effet déperlant engendre une faiblesse parmi tous ces aspects. L’effet de chaleur sera donc moindre que si vous portiez une véritable polaire. Le coupe-vent seul sera bien plus efficace que la softshell. Quant aux fortes pluies, mieux vaut ne pas porter de veste softshell quand vous êtes dessous ! Elle est donc à éviter en conditions extrêmes mais une vraie bénédiction pour les périodes de demi-saison.

Différents critères pour choisir son vêtement en softshell

Si vous hésitez encore à acheter une veste en softshell, c’est que vous ne savez pas tout à fait sur quels critères baser votre jugement. Elle possède aussi bien des avantages que des inconvénients et vous ne savez pas si votre pratique sportive se prête bien au port de la veste en softshell. Pas de panique ! Voyons les principaux critères à vérifier avant d’arrêter votre choix :

  • Votre pratique sportive d’extérieur : comme nous l’avons vu, les vêtements en softshell supportent très bien les mouvements mais pas les situations météorologiques extrêmes. Il faut donc abandonner l’idée d’emporter une veste en softshell si vous pratiquez l’escalade, l’alpinisme ou les sports d’hiver.
  • La durée de vos randonnées : elle se range très mal dans un sac à dos et peut vite devenir encombrante. C’est pourquoi elle peut être parfaite pour une randonnée à la journée mais inutile pour les randonnées sur plusieurs jours, comme les GR.
  • Le climat : très polyvalente, la veste softshell est donc très pratique sous les climats changeants et tempérés, où le temps est variable mais où les évènements météorologiques ne sont pas extrêmes. Elle peut alors être votre vêtement préféré sous le climat océanique que l’on retrouve sur une très grande partie de la France. À contrario, elle est peu adaptée aux climats de montagne, plus humides et venteux, ou au climat méditerranéen.
  • La protection : la variété de vestes softshells est pratiquement infinie. En fonction du modèle, certains sont plus déperlants alors que d’autres mettent l’accent sur la doublure polaire. Choisissez-la en fonction de vos propres préférences.
  • Votre budget : vous trouverez des vestes en softshell pour toute la famille à des prix abordables (environ 40€) comme des vestes de grande qualité bien plus chères. À vous de voir en fonction de vos possibilités financières !

Quelques fabricants de softshells réputés

De nombreux fabricants de vêtements de randonnée proposent des technologies softshells. Voici quelques marques connues à découvrir près de chez vous qui proposent des modèles de bonne facture.

Columbia

Columbia a l’avantage de présenter des vestes softshells de plusieurs types : aussi bien très légères, que l’on peut mettre les matins frais d’été, mais aussi les plus chaudes à porter en hiver. Elles peuvent être légères et sans capuche, comme le sont les modèles Heather Canyon, ou dotées d’une plus grande protection, comme sur la veste softshell Gate Racer. Notez que, pour les femmes, les modèles de vestes softshell sont moins nombreux mais de tout aussi bonne qualité !

La veste softshell North Face Apex Flex GTX 3.0

The North Face

Liant à la fois légèreté et qualité, The North Face propose elle aussi des vestes softshell intéressantes aussi bien pour les femmes que les hommes. Pour ces derniers, on retrouve la veste Apex Bionic très légère à 190€. Une fois n’est pas coutume, on retrouve des vestes plus polyvalentes pour les femmes que pour les hommes, avec notamment le modèle Hikesteller à 130€.

Decathlon

Comme nous l’avons déjà vu dans le guide ultime du firesteel, Decathlon propose souvent des articles très intéressants pour le randonneur. C’est aussi le cas avec les différentes vestes en softshell Decathlon, comme le modèle Trek 500 Windwarm, qui a l’avantage de posséder une capuche ! Disponible à 50€, cette veste fait partie de celles qui proposent l’un des meilleurs rapports qualité/prix du marché. Plus léger, le modèle de veste softshell Trek 100 Windwarm pour femmes est disponible à 30€ mais ne possède pas de capuche.

Arc’teryx

Peu de personnes connaissent Arc’teryx qui, pourtant, est l’un des leaders des vêtements pour les sports outdoor et la randonnée. Elle est certainement la marque qui propose la meilleure qualité, mais cela se ressent forcément dans le prix des vestes, légèrement supérieur aux autres marques. Découvrez les vestes Gamma LT à 200€, très légères, ou les vestes Gamma MX à 300€, bien plus protectrices et même conseillées pour l’escalade ! Pour les femmes également, Arc’teryx propose une grande diversité de vêtements softshell, allant de la simple veste sans manche à l’anorak anti-pluie respirant. Les prix sont, eux aussi, très variés : passant de 150€ à plus de 300€ pour les articles de qualité quasi-professionnelle.

Conclusion

Le terme softshell ne désigne pas un vêtement en particulier mais bien une technologie 3 en 1 cumulant l’effet d’une polaire, d’un coupe-vent et déperlant. Cela donne finalement des vestes ou des pantalons chauds et protecteurs contre le vent faible à modéré et contre la pluie faible. Mais attention, car ces avantages et cette polyvalence conduisent aussi à rendre ces vêtements en softshell très peu adaptés aux conditions difficiles ou extrêmes. Parfaite pour la météo changeante, venteuse et pluvieuse, la veste en softshell ne supporte pourtant pas la pluie battante, la neige ou même le vent fort. Très peu pratique pour les randonnées de plusieurs jours, la softshell est pourtant l’idéal pour la randonnée en famille à la journée sous le climat océanique. C’est donc une très bonne idée d’achat pour découvrir les paysages de France en famille, mais une mauvaise affaire pour partir sur les routes de Compostelle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *