• Menu
  • Menu

Les meilleurs couteaux bushcraft : guide d’achat complet

De l’allumage du feu au travail du bois, les nombreuses possibilités du couteau bushcraft sont d’une aide précieuse lors des activités en plein air

Si vous êtes un amoureux de la nature et souhaitez pouvoir l’explorer tout en testant vos limites, un couteau bushcraft fait partie des outils indispensables que vous devez avoir afin de survivre dans des endroits aussi hostiles que le désert ou la forêt. Porter le bon couteau bushcraft peut en effet vous faciliter la vie et littéralement vous sauver la vie dans une situation désastreuse.

Concrètement, il a vocation à vous aider à sculpter le bois afin de pouvoir l’utiliser à diverses fins. Que ce soit pour préparer du bois de chauffage, couper un feuillage dense, construire un abri, concevoir des pièges pour le petit gibier ou même pour s’en servir comme une arme en cas d’urgence, il s’agit d’un must have pour vivre à l’extérieur ou dans les bois.

Choisir le meilleur couteau bushcraft parmi une foule d’options

S’il ne fait aucun doute qu’un bon couteau bushcraft est une nécessité absolue pour tout aventurier, encore faut-il que vous puissiez faire le tri entre la multitude de modèles disponibles sur le marché. Retenez que, pour en tirer pleinement profit, votre choix de couteau bushcraft doit tenir compte de l’endroit où vous vous aventurerez, des conditions (notamment météorologiques) qui y règneront, ainsi que des tâches probables.

Vous cherchez le meilleur couteau de bushcraft pour votre prochaine aventure ? Vous êtes au bon endroit. Après des heures de recherches, nous avons pu sélectionner les modèles qui, à notre avis, devraient être absolument envisagés. Notre top 7 est représentatif de ce qui se fait de mieux actuellement. Il s’accompagne d’un guide d’achat complet dans lequel vous retrouverez toutes les informations utiles pour faire la meilleure acquisition.

Cela dit, si nous ne devions choisir qu’un seul modèle parmi nos coups de cœur, ce serait le Mora Kansbol : il est réalisé avec une lame en acier inoxydable haute qualité et garantit des coupes nettes. En termes de rapport qualité-prix, le Morakniv Companion est très probablement l’une des meilleures options qui se présentent à vous. Il s’adapte à toutes sortes d’activités et de tâches, et bénéficie d’une prise en main confortable, grâce à sa poignée ergonomique à friction élevée.

Top 7 des meilleurs couteaux bushcraft

 

1. Mora Kansbol

Obtenez des coupes nettes avec ce couteau à lame en acier inoxydable de haute qualité idéal pour le camping et la randonnée

Longueur totale : 224 mm
Longueur de la lame : 109 mm
Matériau de la lame : acier inoxydable
Finition de la lame : lame lisse
Épaisseur de la lame : 2,4mm
Meilleur prix61,94 € sur Amazon

Les plus :
Lame en acier inoxydable haute qualité
Très bonne résistance à la corrosion
Très facile à entretenir et à garder propre
Poignée en polyamide durable et à adhérence exceptionnelle
Étui très pratique

Les moins :
Un peu cher, mais le prix est amplement justifié

Mora Kansbol Poignard Mixte Adulte,...
Poignard MORA KANSBOL MULTI-MOUNT; Lame 11 cm inox; Manche gomme noir insert nylon Vert; Etui Tactique multi-Mount
61,94 €

La réputation de Mora n’est plus à faire, et si notre top 7 s’ouvre sur l’un de ses produits, ce n’est certainement pas dû au hasard. Pour la conception de la lame de ce couteau bushcraft, la marque a utilisé de l’acier inoxydable de haute qualité. C’est très certainement ce qu’il y a de plus intéressant avec le Mora Kansbol, en cela que le couteau est non seulement résistant à la corrosion, mais aussi efficace pour de nombreuses tâches. En outre, vous n’auriez pas à investir beaucoup de temps pour l’entretenir et garder au propre la lame.

La polyvalence du Mora Kansbol est aussi l’une des raisons pour lesquelles nous le recommandons. De la sculpture à la transformation des aliments, tout est possible. Si vous êtes préoccupé par les caractéristiques physiques de sa lame, laissez-nous vous dire que tout a été prévu pour que vous puissiez entreprendre facilement différentes tâches, avec l’assurance de coupes absolument nettes. D’une taille de 109, la lame dispose d’une épaisseur qui lui permet de se prêter à des tâches comme peler la peau, etc.

Que ce soit comme un simple couteau de jardin ou pour des randonnées, le Mora Kansbol sera un compagnon fiable. Du reste, il s’apprécie pour sa poignée en polyamide durable qui arbore un motif étudié pour assurer une adhérence parfaite. Notons pour finir que ce couteau bushcraft est fourni avec un très pratique étui tactique multi-Mount qui, en plus de son poids léger, rend le transport du Mora Kansbol très facile.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON


2. Morakniv Companion

Excellent rapport qualité-prix et grande polyvalence pour ce couteau bushcraft multifonction avec allume-feu intégré dans le manche

Longueur totale : 238 mm
Longueur de la lame : 104 mm
Matériau de la lame : acier inoxydable
Épaisseur de la lame : 2,5 mm
Meilleur prix35,82 € sur Amazon

Les plus :
Lame en acier inoxydable, donc facile d’entretien et résistante à la corrosion
Prise en main parfaite et confortable, grâce à la poignée ergonomique à friction élevée
Bonnes taille et épaisseur de la lame
Facile à transporter, grâce à l’étui et au clip de ceinture fournis
Très bon allume-feu intégré dans le manche

Les moins :
Rien à dire

Morakniv Companion Spark Noir Couteau...
Longueur totale : 238mm. Epaisseur de lame : 2,5mm. Allume-feu intégré dans le manche
35,82 €

Notre coup de cœur numéro 2 porte la signature de Morakniv. Bien connue pour sa grande variété de couteaux de sculpture, d’artisanat, de construction et de pêche, cette marque suédoise fait partie des références du marché, et c’est tout naturellement que plusieurs de ses produits se retrouvent dans ce top 7 des meilleurs couteaux bushcraft.

Le Morakniv Companion que nous vous recommandons ici multiple les fonctionnalités exceptionnelles, dont l’allume-feu intégré dans le manche. Tout d’abord, outre sa taille (104 mm) et son épaisseur (2,5 mm) suffisantes pour toutes sortes d’activités et de tâches, la lame de ce couteau est réalisée en acier inoxydable, et résiste donc à la corrosion. De plus, elle n’est pas difficile à entretenir.

Que vous soyez un aventurier ou un professionnel (chasseur, forestier, pêcheur…), le Morakniv Companion répondra correctement à tous vos besoins. Et, puisqu’il est léger, vous n’aurez pas l’impression que le poids de votre sac a augmenté avec lui. D’ailleurs, l’étui en polymère, couplé à la ceinture dotée d’un système de boutons, permet de le transporter facilement n’importe où.

Par ailleurs, si ce couteau bushcraft figure dans notre top 7, c’est aussi à cause des caractéristiques de la poignée ergonomique à friction élevée. Celle-ci offre une prise en main parfaite et confortable.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON


3. Morakniv 2000

Couteau bushcraft à émouture mixte (scandinave et plate) excellent pour la chasse et la pêche

Longueur totale : 224 mm
Longueur de la lame : 109 mm
Matériau de la lame : acier inoxydable
Épaisseur de la lame : 2,5 mm
Meilleur prix37,31 € sur Amazon

Les plus :
Emouture mixte (scandinave et plate) pour une grande polyvalence
Se manipule très bien lors de la coupe
Très bon rapport qualité/prix

Les moins :
Dos arrondi : pas bon pour démarrer un incendie
Non conçu pour les travaux lourds

Mora - Morakniv 2000 - Couteau à lame...
Longueur de la lame : 4.3 " (109 mm ); Épaisseur de la lame : 2,5 mm; Longueur: 8.8" ( 224 mm )
37,31 €

Notre coup de cœur numéro 3 s’adresse aux chasseurs et pêcheurs, et dispose lui aussi d’une lame en acier inoxydable résistante à corrosion. Ceci, en plus de sa poignée caoutchoutée profilée, en fait un couteau bushcraft utilisable dans des conditions humides.

Revenant à la lame, elle mesure 109 mm et présente une émouture mixte : scandinave (pour le tranchage) et plate vers la pointe (pour les travaux plus délicats). Vous serez agréablement surpris qu’un couteau bushcraft de ce prix soit aussi efficace pour découper. Le Morakniv 2000 gère très bien les coupes poussées et se déplace sans effort dans le bois. Même avec des matériaux plus durs, la netteté et la facilité de coupe sont remarquables.

Cela dit, ce couteau bushcraft n’est clairement pas conçu pour les travaux lourds. Du reste, sa prise en main est très confortable, que vous soyez droitier ou gaucher. La poignée en plastique offre une bonne ergonomie et peut se prêter à de longues sessions d’utilisation. En ce qui concerne l’étui en polymère fourni, il est très robuste et équipé d’une boucle en cuir pour la fixation à la ceinture.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON


4. Morakniv Robust

Réalisez la plupart des tâches les plus difficiles dans les bois avec ce couteau très durable et facile à affûter

Longueur totale : 231 mm
Longueur de la lame : 109 mm
Matériau de la lame : acier au carbone
Épaisseur de la lame : 2,3 mm
Meilleur prix16,24 € sur Amazon

Les plus :
Conçu avec du caoutchouc ergonomique et une poignée antidérapante
Lame en acier à haute teneur en carbone
Très durable et facile à affûter
Prix très abordable

Les moins :
Peut se rouiller, mais le revêtement DLC spécial retarde cela

Morakniv Robust Poignard Mixte Adulte,...
Poignard MORA robust; Lame 9 cm acier carbone avec dos brut; Manche gomme noir insert nylon gris
16,24 €

Voici un couteau qui multiplie les raisons pour être considéré comme l’un des tout meilleurs sur le marché. Le Morakniv Robust répond aux besoins polyvalents et dispose pour cela d’une lame à l’émouture scandinave. Réalisée en acier au carbone, cette dernière est extrêmement durable et a été durcie de façon à se prêter à la plupart des tâches les plus difficiles dans les bois. Le Morakniv Robust est spécialement conçu pour résister à une force et une pression massives.

Même si l’acier au carbone n’a pas des propriétés non corrosives, ce couteau de survie peut compter sur un revêtement DLC spécial pour ne pas rouiller. La lame est également entièrement enduite, même sur les bords. Ainsi, vous pouvez l’utiliser sans souci, quel que soit le temps.

Une autre caractéristique que nous apprécions chez le Morakniv Robust, c’est son manche en caoutchouc dont la conception très ergonomique offre une haute friction. Ce couteau bushcraft est très facile et confortable à utiliser. Il dispose par ailleurs de fonctionnalités supplémentaires comme un allume-feu, ce qui peut être très pratique, quelle que soit la condition extérieure. Vous pouvez en effet créer des étincelles même lorsqu’il est trempé.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON


5. Mora Bushcraft

Un budget serré ? Optez pour ce couteau Bushcraft parfait pour les tâches quotidiennes et au camping

Longueur totale : 210 mm
Longueur de la lame : 90 mm
Matériau de la lame : acier au carbone
Épaisseur de la lame : NC
Meilleur prix45,50 € sur Amazon

Les plus :
Poignée idéale pour ceux qui ont de petites mains
Léger à transporter
Lame épaisse assurant une bonne durabilité

Les moins :
La poignée peut être trop petite

Promo
Mora Bushcraft.
45,50 €

Si vous disposez d’un budget serré, le Mora Bushcraft est une option que vous devriez envisager très sérieusement. Ce couteau Bushcraft est doté d’une lame en acier au carbone 1095 dont les caractéristiques favorisent une très bonne polyvalence.

Facile à transporter, le Mora Bushcraft  a un poids plume, ce qui en fait un couteau pratique que vous pouvez utiliser pour les tâches quotidiennes, ainsi qu’au camping. Étant donné que sa lame est un peu épaisse, ce n’est pas la meilleure option pour découper ou trancher, des tâches habilement réservées aux lames les plus fines. Cela ne l’empêche toutefois pas de les gérer assez bien.

Du reste, si la conception de la lame du Mora Bushcraft  implique un compromis sur la polyvalence, ce couteau Bushcraft se rattrape avec sa prise en main facile. Il est équipé d’une poignée caoutchoutée qui adhère très bien et garantit une précision de bonne facture.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON


6. Morakniv Bushcraft SRT

Robuste, durable et polyvalent couteau bushcraft à lame partiellement dentelée

Longueur totale : 232 mm
Longueur de la lame : 109 mm
Matériau de la lame : acier inoxydable
Épaisseur de la lame : 3,2 mm
Meilleur prix51,72 € sur Amazon

Les plus :
Construction solide et durable
Poignée épaisse pour une prise confortable
Revêtement noir qui protège contre la corrosion
Dentelure de coupe de corde sur la lame

Les moins :
Rien à dire

Le tout dernier produit Morakniv de notre top 7 séduit particulièrement par sa robustesse. La raison en est que le Bushcraft SRT est équipé d’une lame de 3,2 mm d’épaisseur. D’une taille de 109 mm, cette dernière est réalisée en inox et dispose d’un traitement anticorrosion DLC lui assurant une grande durabilité. Mais le principal fait saillant avec la lame de ce couteau Bushcraft, c’est qu’elle est à moitié dentelée, ce qui la rend parfaite pour couper la corde et la fibre.

Une autre caractéristique notable est la poignée en caoutchouc noir qui est durable et résistante à l’eau, contrairement au Micarta ou à d’autres matériaux de poignée populaires. En plus de se tenir très bien en main, le Morakniv Bushcraft SRT inspire confiance par sa qualité et est très polyvalent pour des tâches modérées sur le terrain. Le dos de la lame a en outre été meulé spécialement pour une utilisation avec un allume-feu (non inclus).

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON


7. Perkin Knives Damas

Obtenez des coupes propres avec ce couteau Bushcraft  utilisable pour toutes les tâches de brousse

Longueur totale : 232 mm
Longueur de la lame : 101,6 mm
Matériau de la lame : acier inoxydable
Épaisseur de la lame : 3,2 mm
Meilleur prixPrix indisponible sur Amazon

Les plus :
Manche conçu pour assurer une tenue ferme
Excellente qualité de fabrication
Facile à affûter et à tenir.

Les moins :
L’étui en cuir de qualité moyenne

Perkin Knives Couteau Damas
est livré avec un étui en cuir et aiguiseur; longueur totale est de 20,32 cm

Notre top 7 se ferme sur ce superbe couteau bushcraft fait à la main qui, pour un prix somme toute abordable, offre tout ce qu’on peut attendre d’un modèle de sa catégorie et bien plus encore. Tout sur le Perkin Knives Damas respire la qualité : de la lame en acier à la poignée d’excellente finition. Nous tirons le chapeau à la marque pour le souci du détail avec lequel ce couteau est conçu, et qui fait presque oublier qu’il s’agit d’un modèle de fabrication artisanale.

Comparativement à nos autres coups de cœur, il se peut que vous ayez besoin d’un certain temps pour vous habituer à la forme du Knives Damas, mais au final ses nombreuses possibilités vous seront d’une précieuse aide pour rendre agréables vos aventures en plein air.

Dès la sortie de sa boite, on se rend tout de suite compte de sa robustesse. Ce couteau bushcraft semble être fait pour durer dans le temps, et les nombreux avis positifs allant dans ce sens le confirment. Sa poignée offre un excellent contrôle de la lame et de la pointe. Vous pouvez donc être sûr de réaliser diverses tâches avec une parfaite maitrise : sculpture, creusement, démarrage de feu…

Le couteau bushcraft Perkin Knives Damas dispose d’un bord à 90 degrés sur la colonne vertébrale, ce qui est excellent pour y frotter une pierre à feu afin de démarrer des incendies d’urgence.

VOIR L'OFFRE SUR AMAZON


Les critères de choix : votre guide d’achat complet

Les différents types de couteaux bushcraft

Les couteaux Bushcraft sont des couteaux utilitaires, véritables outils de base dans la survie, qu’elle soit volontaire ou imposée. Un bon couteau bushcraft est une absolue nécessité pour les « bushcrafters » et peut remplacer aisément plusieurs outils lourds et encombrants.

Avoir un couteau bushcraft sur soi lors de randonnées peut faciliter la vie, mais également être utile pour se sortir de situations désastreuses, littéralement se sauver la vie. Cela dit, différents types de couteaux bushcraft existent pour différents types d’usages. Ainsi, en fonction de vos besoins, vous devez vous focaliser sur certains facteurs de la conception.

1. Le travail du bois

Également appelés « woodcraft », ces couteaux sont utiles au travail du bois pour la fabrication d’un abri ou d’outils (par exemple, la fabrication d’un piège ou du bâtonnage). Pour choisir un couteau adapté au travail du bois, on va privilégier des couteaux dotés d’une lame solide, mais surtout d’un manche ergonomique, c’est dire une poignée pourvue de nombreuses courbes. Vous devez y veiller particulièrement, car un manche plat et haut peut devenir irritant, si vous l’utilisez pendant une longue période.

2. La survie

Lorsqu’on s’oriente vers un couteau bushcraft adapté aux tâches de survie, le plus important est d’opter pour un couteau dont la lame se prolonge tout le long du couteau (autrement appelée lame « full-tang »). Cette architecture permet une construction suffisamment solide du couteau pour l’utiliser dans le cadre du bâtonnage.

3. La préparation et la collecte des aliments

Lorsqu’on souhaite faire l’acquisition d’un couteau destiné à la collecte et la préparation des aliments, on privilégiera plutôt un couteau à lame fine qui permettra de trancher plus facilement fruits et autres aliments. Afin d’offrir une plus grande polyvalence, on choisira également un couteau doté d’une lame longue (qui sera plus adapté pour lever des filets de poissons par exemple) et facile à nettoyer (sans bords ou fentes dans lesquels les aliments pourraient se coincer).

4. Faire du feu

Lors de vos aventures dans les bois, vous aurez nécessairement besoin de faire du feu, et dans ce cadre, votre couteau bushcraft doit avoir un dos de lame saillant pour y frotter une pierre à feu. Sa construction devra également être suffisamment solide pour bâtonner du petit bois. Si vous ne connaissez pas le fonctionnement des firesteel (ou pierre à feu), vous pouvez vous référer à cet article.

D’autres éléments importants à prendre en considération pour choisir son couteau bushcraft

Après avoir déterminé l’environnement et les tâches dans lesquels sera utilisé le couteau bushcraft, d’autres critères importants sont à prendre en considération.

La taille de la lame

Transporter un couteau bushcraft ayant une lame démesurée sera peu pratique. Un très long couteau ne sera pas adapté aux tâches minutieuses en plus d’être très encombrant. Dans le cadre d’une situation de survie, une hache ou machette seront un bon complément à un couteau bushcraft.

Si vous faites de la randonnée ou du trek classique, un couteau bushcraft polyvalent sera l’allié idéal de toutes les situations. Un couteau bushcraft dont la taille de la lame est comprise entre 89 mm et 152 mm sera suffisant pour la plupart des tâches, allant du bâtonnage jusqu’aux tâches plus minutieuses.

La forme et la conception de la lame

Un bon couteau bushcraft doit avoir une longue lame plate qui se recourbe en pointe à son extrémité (centrée environ au milieu de la largeur de sa poignée). Pour garantir une bonne versatilité et une bonne polyvalence, ladite extrémité ne doit être ni excessivement pointue, ni excessivement arrondie.

Grâce à ce type de conception, le couteau bushcraft peut se prêter à des tâches minutieuses, mais aussi servir à percer des surfaces ou les creuser plus aisément. Étant donné que la pointe d’un couteau est très sollicitée, il sera nécessaire de choisir un couteau à la conception solide : il devra être suffisamment solide pour être utilisé en toutes circonstances, mais sa lame devra être fine et tranchante pour être utile et efficace.

Les différents types d’émouture de lames

Plusieurs types d’émoutures existent pour les lames. L’émouture désigne à la fois la partie de la lame qui s’amincit pour former le fil de la lame (son tranchant) ainsi que la façon dont la lame s’amincit en général. Ce paramètre détermine la finesse de la lame juste derrière son fil. Vous pourrez en déduire la qualité du tranchant de votre couteau et la rudesse des tâches qu’il est capable d’effectuer.

1. L’émouture Scandinave (Scandi grind)

Il s’agit du type de lame traditionnel des couteaux bushcraft. La lame se prolonge dans toute son épaisseur jusqu’au tranchant, sans déviation ou changement d’angle. Ce type d’émouture de lame a l’avantage d’être facile à aiguiser et s’adapte très bien au travail du bois et de sculptage. En revanche, le tranchant de la lame peut être faible en raison de son angle de biseau relativement réduit.

2. L’émouture plate (Flat grind)

Plus répandu que l’émouture scandinave (qui garde l’épaisseur du couteau jusqu’à son fil quasiment), ce type d’émouture est le plus fréquent. L’émouture plate permet un tranchant très fin qui rend le couteau agile et maniable. En revanche, sa finesse la rend plus fragile aux forces latérales et à la cassure. Elle est aussi plus difficile à aiguiser (sa finesse le rend difficile à tenir à plat et dans le bon angle sur la pierre à aiguiser).

Les couteaux à émouture plate sont les plus répandus chez les adeptes du bushcraft
3. L’émouture convexe ou bombée (Convex grind)

C’est une émouture très solide qui ne fait pas de compromis sur le tranchant. Sa transition entre le fil et la lame en elle-même permet d’obtenir moins de friction et en fait un bon outil pour trancher et hacher. En revanche, elle est difficile à aiguiser et sa capacité de coupe est un peu faible, car le fil de la lame n’est pas plat, mais bombé. Cette émouture est plutôt utilisée pour les lames très sollicitées mécaniquement.

4. L’émouture creuse (Hollow grind)

Cette émouture va plus loin que l’émouture plate en maximisant l’agilité et sa capacité à trancher. Dans le but d’obtenir un fil plus fin que celui d’une émouture plate, les côtés de la lame creuses sont creusés (d’où sa dénomination). Cette conception lui permet d’être un outil incroyable pour trancher (elle est très recommandée pour le dépeçage et la découpe de viande). En revanche, elle est peu adaptée au bâtonnage, en raison de son tranchant extrêmement fin. Cette émouture est plutôt utilisée pour les lames peu sollicitées mécaniquement, mais demandant une qualité et précision de coupe.

5. L’émouture ciseau ou asymétrique (Cisel grind)

Ce type d’émouture est seulement appliquée sur un côté de la lame le rendant non seulement très facile à aiguiser, mais aussi très solide. L’émouture ciseau est bien adaptée à la coupe de branches. En revanche, elle est peu polyvalente et beaucoup d’utilisateurs sont déroutés par son maniement, en raison de son angle inhabituel (sur un seul côté de la lame). Par ailleurs, étant asymétrique, cette émouture existe pour les droitiers et les gauchers.

Bon à savoir. Il existe d’autres moutures en dehors de celles susmentionnées, mais elles peuvent être mal adaptées aux escapades dans les bois. L’émouture creuse, par exemple, fait un excellent couteau à dépecer et à caper, mais est généralement trop mince et trop longue pour supporter l’exigence du hachage, de la sculpture et du bâtonnage.

Le matériau de la lame

Le matériau de la lame est, en réalité, le point le plus critique de tout couteau de bushcraft. Si le matériau de la lame est faible ou de mauvaise qualité, vous devez vous attendre à des déceptions régulières.

Cela dit, sur le marché, il existe des lames fabriquées en acier inoxydable, mais aussi en alliage acier-carbone. L’avantage principal des lames en acier inoxydable est leur capacité à ne pas rouiller : elles sont de ce fait idéales pour une utilisation dans un environnement humide. En revanche, plus l’acier d’une lame est inoxydable (cette caractéristique est rendue possible par la présence de chrome dans sa composition), plus elle sera souple et fragile.

L’acier carbone n’a pas ce problème de fragilité, car il ne contient pas de chrome, ce qui le rend cependant vulnérable à la rouille. Lorsque la lame est dans ce matériau, elle se prête aux tâches lourdes et possède des bords d’une excellente netteté. De plus, les lames en acier carbone sont faciles à affûter.

En ce qui concerne les lames de chrome, elles sont raisonnablement douces par rapport à leurs homologues en acier au carbone et en acier inoxydable. Les couteaux bushcraft qui en sont pourvus conviennent aux tâches extérieures non exigeantes et ont tendance à durer plus longtemps, en raison de la capacité du chrome à résister à la corrosion.

Le matériau du manche et de la poignée

Plusieurs matériaux sont utilisés pour la conception de la poignée des couteaux bushcraft. Et, bien sûr, chaque type de manche a ses avantages et inconvénients. Ainsi, entre autres options, vous pouvez opter pour le bois, qui est le matériau traditionnellement utilisé. Son maintien dans le temps est très bon, mais il est susceptible d’être sujet à la moisissure et n’aura pas une longévité aussi bonne que celle des matériaux composites.

S’agissant de ces derniers, on retiendra le micarta (une résine imprégnée de coton ou de papier) et le G10 (une super fibre de verre) qui sont utilisés généralement pour la fabrication de la poignée des  couteaux bushcraft. Le caoutchouc et le plastique ferme constituent d’autres alternatives connues pour assurer une poignée ferme et une meilleure adhérence. Du reste, évitez les matériaux comme les os ou la corne, sujets à la casse ou aux fissures.

Couteau bushcraft pliant ou d’un seul tenant

Le choix entre ces deux options peut dépendre de plusieurs facteurs. Cela dit, les couteaux bushcraft d’un seul tenant (full-tang, non pliants) sont plus solides, car la force appliquée à la lame est distribuée sur toute la longueur du couteau. En revanche, selon la longueur du couteau en lui-même, ils peuvent être moins pratiques à transporter.

Si vous ne voulez pas que les gens remarquent que vous portez un couteau autour de votre taille, regardez du côté des couteaux pliants : ils sont plus pratiques à transporter, mais moins solides de par leur conception. Cela dit, il faudra être vigilant sur le mécanisme de charnière qui est son point faible. S’il casse, le couteau sera inutilisable.

FAQ

🔪À quoi sert un couteau de bushcraft ?

De l'allumage d'un feu au travail du bois en passant par la coupe d'aliments, le couteau bushcraft est un allié extrêmement polyvalent qui vous accompagnera dans toutes vos activités en plein air. Il est compagnon idéal pour la survie en forêt ou en milieu hostile.

🔪Quels sont les couteaux bushcraft les plus faciles à aiguiser ?

Les couteaux à émouture scandinave sont les plus faciles à affûter.

🔪Quelle est la longueur de lame idéale pour une polyvalence dans les tâches à exécuter ?

Pour les usages les plus répandus, une lame d’une taille comprise entre 89 mm et 152 mm sera suffisamment polyvalente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *