• Menu
  • Menu

Tour d’Europe en van : les meilleurs itinéraires

C’est fait, vous avez obtenu la VASP et avez terminé d’aménager vous-même votre van ! Vient maintenant le moment de déterminer quels seront vos itinéraires de road-trip pour les prochains mois ou les prochaines années si vous avez opté pour la vanlife. La solution, c’est de partir sur les routes d’Europe, qui regorgent de lieux insolites et de paysages sublimes. En fonction de la saison et de vos préférences en matière de températures, vous pourrez alterner entre les pays chauds du sud et les pays plus tempérés du nord afin de faire le tour du Vieux-Continent. Et si nous faisions un tour d’horizon de ces différentes options d’itinéraires en van aménagé ?

L’Europe regorge de magnifiques paysages à découvrir lors d’un road-trip en van aménagé

Tour d’Europe en van : départ vers le nord

Pour débuter ce tour d’Europe en van aménagé, rien ne vaut un départ vers les pays nordiques. Pour cela, je vous conseille de démarrer de France vers la mi-mai pour atteindre, sans vous presser, la Suède début juin. Sur la route, vous pourrez ainsi profiter des villes citées au Patrimoine de l’UNESCO de Belgique ou des champs de fleurs des Pays-Bas ! Les deux pays sont plutôt ouverts aux vanlifers et ne devraient donc pas vous poser de problèmes au moment de trouver un emplacement où passer la nuit. Depuis le nord de l’Allemagne, plusieurs lignes vous permettront d’embarquer pour la Suède. Depuis Rostock, Lübeck ou encore Kiel, vous trouverez des ferries à prix accessibles qui sont capables d’embarquer des vans aménagés de plus de 2 mètres de haut. Arrivés en Suède, vous aurez le choix entre profiter des paysages de lacs et de forêts que comprend le pays ou partir plutôt vers l’ouest et les montagnes norvégiennes. Quel que soit votre choix, sachez que vous n’aurez aucun mal à trouver de l’eau potable, des échoppes pour vous ravitailler en nourriture ou même des terrains de camping puisque ces deux pays en regorgent.

Partir vers les pays de l’est

Après les pays Nordiques, vous avez le choix entre revenir vers le centre de l’Europe ou partir vers les pays de l’est. La période de l’année dans laquelle vous vous trouverez au moment de ce dilemme vous aidera à résoudre la problématique. Si l’été est déjà bien avancé et que vous vous rapprochez doucement de septembre, mieux vaut obliquer vers l’Allemagne. Par contre, si vous êtes avant la mi-juillet, alors vous pourrez encore profiter des chaleurs sèches des pays de l’est de l’Europe. Des ferries font quotidiennement la liaison entre Helsinki et Saint-Pétersbourg. Cela vous permettra de rejoindre la Russie sans passer par le cercle Arctique, ce qui est un net avantage quand on sait que les routes y deviennent souvent des chemins boueux en été ! Arrivé à Saint-Pétersbourg, vous avez ensuite plusieurs options pour la suite du road-trip en van aménagé : soit profiter de votre présence en Russie pour visiter plus longuement le pays, soit partir pour l’Estonie en longeant la côte de la mer Baltique. Notez que les paysages des trois pays baltes que sont l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie sont classés parmi les plus sauvages du Vieux-Continent ! Si vous aimez être retiré des villes, vous apprécierez. Bien sûr, il vous faudra être un minimum autonome pour traverser ces pays, que ce soit pour l’électricité ou l’eau car les points d’approvisionnements sont plus rares qu’en France.

Les pays baltes comptent d’innombrables espaces sauvages à découvrir en van aménagé

Toujours plus au sud !

Dès la mi-août, vous devrez commencer par aller toujours plus au sud afin de garder un haut niveau d’ensoleillement et fuir les premières gelées qui peuvent arriver fin août dans les pays de l’est. Ainsi, vous pourrez recharger votre batterie auxiliaire (si vous avez des panneaux photovoltaïques) et pourrez économiser du chauffage à court terme. Le mieux est alors de prendre la route de la Pologne, tout en évitant sa capitale, Varsovie. Empruntez la route de Bialystok puis foncez vers Lublin, située dans le sud-est du pays. Vous pourrez ensuite passer la frontière entre la Pologne et la Slovaquie dans les environs de la ville de Komancza. Dans ses environs immédiats, les paysages boisés et vallonnés vous donneront la possibilité de passer des nuits inoubliables sur les bords de lacs naturels exceptionnels ! Connue pour ses hivers rigoureux, la Pologne jouit pourtant d’un climat favorable en été avec encore 24°C de températures moyennes maximales à la fin du mois d’août. Quand vous entrerez en Slovaquie, début septembre, vous connaitrez encore des températures maximales très douces avec une moyenne de 21°C à Kosice. Le dernier mois de l’été est alors l’occasion idéale pour profiter des beautés méconnues de la Slovaquie, comme la zone paysagère protégée de Vihorlat et la réserve naturelle de Latorica, plus au sud.

Le sud-est de la Slovaquie fait partie des merveilles de l’Europe

Vers la fin septembre, vous pourrez obliquer vers le sud-ouest, traverser la Hongrie et ses nombreuses réserves naturelles, et passer l’automne sur les bords de la mer Adriatique ! La Croatie et le Monténégro sont ainsi deux pays qui cumulent à la fois un patrimoine bâti exceptionnel et des paysages à couper le souffle. De plus, vous connaitrez un véritable été indien avec des températures qui dépassent très souvent les 20°C jusque mi-novembre ! Un vrai bonheur pour les adeptes de la villégiature.

Les Bouches de Kotor, au Monténégro, sont des fjords au climat méditerranéen

Passer l’hiver dans les pays méditerranéens

Vous le savez certainement, mais pour éviter de connaitre un hiver trop rigoureux en van aménagé, il vaut mieux partir pour la méditerranée et ses hivers ensoleillés ! Alors que vous serez déjà dans les Balkans, vous pourrez alors foncer tout droit vers le sud et la Grèce, soit revenir vers le nord et bifurquer vers l’Italie. Depuis la Croatie, Venise n’est d’ailleurs qu’à 1 heure de route… Ce serait dommage de s’en priver ! Dans un pays comme dans l’autre, l’hiver en bord de méditerranée ou de mer Adriatique vous fera connaitre des températures maximales moyennes comprises entre 12°C et 15°C. Vous ferez alors des économies de chauffage et pourrez profiter d’un ensoleillement remarquable pour la période de l’année. De plus, les possibilités en termes de visites culturelles ou de paysages sont elles aussi assez incroyables, que ce soit en Grèce ou en Italie.

Les ruines antiques grecques sont la plupart du temps visitables en hiver

Une envie de vous reposer quelques temps tout en découvrant de nouvelles contrées ? Une liaison de ferries existe entre Gênes et Barcelone ! Et si vous passiez les derniers mois d’hiver sur la Costa Brava ou en Andalousie ?

France et Bénélux au printemps

Au moment du retour des beaux jours, l’envie de repartir vers le nord, et notamment la France, est une idée intéressante. Mais avant cela, n’oubliez pas de faire un détour par les côtes portugaises et plus particulièrement la fabuleuse cité de Sintra, véritable joyau de la côte atlantique.

La ville multicolore de Sintra est un incontournable de votre tour d’Europe en fourgon aménagé

Repartir en France au printemps vous permettra encore une fois d’échapper aux grandes chaleurs mais aussi au froid puisque les températures atteignent déjà les 20°C en avril dans le sud du pays. Vous aurez également le choix des itinéraires : par l’ouest en longeant les côtes, dans les terres, en passant par des villes trop longtemps mises de côté (comme Clermont-Ferrand, Chateauroux ou Romorantin) ou encore par l’est, avec la superbe route Napoléon !

La route Napoléon est considérée comme la plus belle de l’Hexagone

La visite de la Belgique et des Pays-Bas peut sembler superflue mais elle vous donnera l’occasion de découvrir les richesses insoupçonnées de ces deux pays d’Europe. Les côtes belges, avec Bruges et Anvers, valent le détour pour la richesse de leur patrimoine bâti et leurs spécialités culinaires. Mais surtout, les Ardennes belges et la vallée de la Semois sont deux sites naturels exceptionnels. Vous y trouverez notamment d’innombrables sites de stationnement au milieu de la nature et au calme.

Les champs de tulipes néerlandais sont visibles de la mi-avril à début mai

Un été au Royaume-Uni

Passer l’été au Royaume-Uni, en passant par l’Irlande, vous permettra de boucler ce tour d’Europe en van aménagé par la découverte de cet archipel singulier à deux pas de la France. Pour vous y rendre en fourgon, le ferry n’est pas obligatoire puisque vous pouvez emprunter le Shuttle, ou tunnel sous la Manche. Notez que des ferries font aussi la liaison entre Cherbourg et l’Irlande, ou encore entre Calais et Douvres ou même entre Zeebrugge et Hull. Autant de possibilités à choisir en fonction de l’endroit où vous vous trouverez sur le continent. Un conseil : évitez Londres et son agglomération, car le fait de circuler à l’intérieur de son aire urbaine vous oblige à payer une redevance de plusieurs Livres Sterling par jour ! De plus, vous auriez énormément de mal à vous garer. Profitez-en donc pour découvrir la campagne anglaise, notamment les Cornouailles qui proposent des paysages proches de notre Bretagne. Remontez ensuite vers le nord et prenez le temps de visiter le Pays de Galles qui vaut vraiment le détour. Le Parc Naturel de Snowdonia, composé de moyennes montagnes et de rivières naturelles, est vraiment sublime !

Le Parc Naturel de Snowdonia est un paradis pour les amoureux de la nature

La remontée vers le nord, après le Pays de Galles, sera alors une succession de Parcs Nationaux tous plus magiques les uns que les autres. Vous commencerez par le Peak National Park, en Angleterre, puis remonterez doucement vers le Yorkshire National Park, le plus étendu de tout le Royaume-Uni. Grâce à l’application Park4Night, vous trouverez des endroits calmes, au milieu d’étendues naturelles d’exception, et sans déranger le voisinage puisque les vans sont plutôt bien vus dans tout le Royaume-Uni. Pensez simplement à ne pas déverser vos déchets en pleine nature… Enfin, pour terminer ce tour d’Europe en van, il vous reste peut-être le meilleur pour la fin : l’Écosse et l’Irlande ! Avec leurs paysages à couper le souffle et les grands espaces sans habitation, ces deux pays sont parfaits à visiter en road-trip.

Pour conclure

Faire le tour d’Europe en van aménagé est possible en un peu plus d’une année et sans se presser. Il vaut mieux commencer par les pays nordiques dès la mi-mai pour profiter du début de l’été quand vous arriverez en Suède et en Norvège. Puis, vous aurez l’occasion de visiter les pays baltes et de redescendre sur la Pologne, la Slovaquie et même la Hongrie. Vous pourrez passer l’automne sur les bords de l’Adriatique, en Croatie et au Monténégro puis partirez le long de la méditerranée pour l’hiver. De la Grèce à la côte d’Algarve, au Portugal, vous profiterez de l’ensoleillement du sud de l’Europe en plein cœur de l’hiver. Enfin, vous terminerez ce périple en remontant vers les pays du Bénélux dès le printemps afin de gagner le Royaume-Uni et l’Irlande pour le prochain été. Là-bas, vous connaitrez ce qu’est réellement une région propice à la vanlife ! Alors, prêt à partir ?

FAQ

🗺️ J'aimerais faire un tour d'Europe pendant une année, est-ce possible ?

Entreprendre un tour d'Europe en van aménagé est tout à fait possible et vous permettra même de découvrir de nombreux pays dans des conditions optimales ! Nous vous invitons à consulter notre article pour y découvrir notre itinéraire conseillé pour un tour d'Europe en un peu plus d'un an 😉

🗺️ J'ai envie de dépaysement pour mon roadtrip, quelles étapes me conseillez-vous ?

Pour contempler de fabuleux panoramas et visiter différents pays, nous vous indiquons dans notre article quelles sont les étapes incontournables d'un roadtrip dépaysant en Europe !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *