• Menu
  • Menu

Où trouver de l’eau pendant un road trip en van aménagé ?

Quand on voyage en van aménagé ou en camping-car, la question du ravitaillement en eau est une affaire presque quotidienne, tant elle est importante. Stockée dans une cuve ou dans des jerricans, elle est utile pour plusieurs besoins : boire bien sûr, mais aussi faire la cuisine et se doucher. Deux types d’eaux devront alors êtes trouvées et stockées : la potable, pour boire et la non-potable pour vous laver et éventuellement faire la cuisine après l’avoir faite bouillir. En fonction de ce que vous chercherez, l’endroit où vous irez va logiquement changer. Ces différents sites d’approvisionnement pourront être dénichés grâce au bon sens mais aussi grâce à plusieurs applications indispensables pour tout vanlifer. Vous souhaitez tout connaître sur la recherche d’eau pour faire le plein du van aménagé ? Vous ne pouviez pas mieux tomber !

Faire le plein d’eau en fourgon aménagé est facile quand on sait où aller

Faire le plein d’eau potable en fourgon aménagé

En France comme à l’étranger, les lieux où faire le plein d’eau pour son van aménagé sont sensiblement les mêmes. Ils sont souvent placés dans l’espace public, pour que le plus grand nombre puisse avoir un accès libre à l’eau potable, ou directement dans les lieux dédiés aux vanlifers et camping-caristes.

Aires pour camping-cars

Avec plus de 4000 aires de camping-cars, la France se classe parmi les pays européens les mieux équipés de tout le Vieux-Continent. Elles comportent toutes des places de parking et parfois même des toilettes externes et un accès à l’eau potable. Pour trouver l’une d’entre elles qui en soit équipée, je vous conseille d’acheter le guide national des aires pour camping-cars, qui fait un listing de toutes les aires présentes dans l’Hexagone. Un classement est même disponible, vous indiquant celles qui disposent d’un robinet d’eau potable. Si vous souhaitez un service similaire mais gratuit et surtout dématérialisé, le site caramaps recense aussi bien les campings que les aires de camping-car de toute l’Europe. Une solution très intéressante si vous comptez dépasser les frontières françaises.

Les aires de camping-car comportent souvent un accès à l’eau potable

Fontaines et cimetières

La France compte plus de 600 fontaines d’eau potable réparties sur tout le territoire métropolitain. Vous en avez certainement déjà croisées sans savoir que vous pouviez y trouver de l’eau potable ! Souvent prises d’assaut pendant les épisodes de canicule, ces fontaines publiques sont reconnaissables à leur aspect ancien, en fonte, avec une manivelle sur le dessus qu’il faut actionner manuellement pour actionner le système de pompage de l’eau. Les modèles les plus modernes ont un aspect design, de couleur grise généralement, et peuvent être actionnés simplement en appuyant sur un bouton placé sur la face avant de la fontaine. Si rien n’indique l’état de l’eau, alors elle sera potable, car la loi française oblige les municipalités à inscrire la mention « eau non potable » quand c’est le cas.

L’autre moyen de trouver de l’eau potable facilement et pratiquement à chaque coin de rue, c’est d’aller faire le plein d’eau de son van aménagé dans les cimetières. On y pense rarement mais ces derniers sont dotés de plusieurs accès à l’eau courante, qui est donc potable ! Près de l’entrée des cimetières, vous trouverez presque toujours un robinet ou un lavabo pour faire le plein d’eau potable. Un conseil toutefois : allez-y tôt le matin, dès l’ouverture du cimetière en question, pour respecter les personnes qui viennent y visiter un défunt et pour éviter de croiser trop de monde. Prendre de l’eau dans ce lieu est légal, ne pose aucun souci juridique, mais peut être mal perçu par certains riverains.

Les fontaines publiques acheminent très souvent de l’eau potable

Demander aux particuliers

Cette solution est même plus utile à l’étranger qu’en France ! Dans l’Hexagone, les points d’eau potable sont très nombreux et vous ne devriez jamais réellement manquer d’eau. Dans d’autres pays, comme en Norvège ou en Russie, les points d’eau peuvent vite devenir plus rares. Par contre, plus de 99% des foyers européens ont un accès à l’eau potable, et vous pourriez alors en profiter après l’avoir demandé poliment. Beaucoup de locaux sont même ravis de pouvoir aider des voyageurs étrangers, la curiosité et l’envie d’aider l’emportant sur la méfiance. Avec un sourire, ils vous rempliront les bidons et la gourde, si vous leur demandez !

Vanlife : trouver des points d’eau autour de soi

Besoin d’eau qui ne soit pas obligatoirement potable pour refaire le plein des bidons du fourgon ? Plusieurs points et outils vous aideront à y parvenir avec la plus grande facilité.

Les applications pour trouver des points d’eau

Maps.me, qui fait partie des applications indispensables pour un road-trip, garde en mémoire une multitude de cartes et les rend consultables en hors-ligne. Sur ces dernières, vous pourrez visualiser différents points d’intérêt comme, justement, les points d’eau. Mais attention, car tous ces points d’eau peuvent être potables ou non et rien ne les différencie dans la légende. Que ce soit une fontaine, un lac ou un robinet, vous aurez au moins une idée de la densité de ces points d’accès dans la région où vous vous rendez. C’est une donnée importante si vous prévoyez de partir pour un lieu que vous ne connaissez pas encore.

Si vous ne souhaitez pas prendre le risque de remplir vos gourdes avec de l’eau non potable, je vous conseille plutôt l’application Freetaps, qui ne recense que les points d’accès à l’eau potable.

Étendues d’eau naturelles

Dès que l’on quitte les villes ou les pays à forte densité de population, les étendues sauvages prennent le dessus sur les installations humaines. Les points d’accès à l’eau, qu’elle soit potable ou non, s’amenuisent à mesure que l’on s’éloigne des habitations. Heureusement, de très nombreuses étendues d’eau naturelles, comme les lacs et les rivières, possèdent une qualité tellement haute que vous pourrez y remplir vos bidons. Bien entendu, notre organisme n’est plus habitué à boire de l’eau non filtrée et non traitée, mais vous pourrez au moins remplir plusieurs bidons d’eau qui vous serviront à plusieurs opérations du quotidien. La douche solaire peut, par exemple, tout à fait être remplie avec de l’eau d’un lac ou d’une rivière. Vous pourrez aussi vous faire à manger avec cette eau à partir du moment où vous la faites bouillir afin de tuer les bactéries et autres protozoaires. Voici quelques conseils pour prendre de l’eau naturelle la plus pure possible :

  • La prendre en amont des industries et de toute activité humaine, en ce qui concerne les rivières. Cela diminuera d’autant le risque de pollution industrielle comme les métaux lourds ou les produits chimiques.
  • Prendre l’eau de surface, pour ce qui est des lacs et des étangs, car les déchets organiques et humains ont tendance à se poser dans le fond ou à stagner en profondeur.
  • Privilégier les lacs et les étangs où les algues sont présentes, car ces plantes ne supportent généralement pas les pollutions diverses. Même si cela parait moins attirant, un lac rempli d’algues a de plus grandes chances d’être sain qu’un étang sans aucune trace de vie !

Produire de l’eau potable dans un van aménagé

Même si vous êtes loin des points d’accès à l’eau potable ou des magasins pour acheter des bouteilles d’eau de source, plusieurs solutions s’offrent à vous pour transformer l’eau non potable en eau potable et saine.

La solution Lifestraw

Connaissez-vous la marque Lifestraw ? Si vous êtes un randonneur chevronné, vous devez certainement connaître la paille du même nom qui permet de boire de l’eau saine n’importe où dans le monde. Composée de plusieurs filtres successifs, elle vous permet de boire l’eau située n’importe où : lac, flaque, étang, etc… sauf l’eau de mer car elle ne peut filtrer le sel. L’intérêt est qu’elle retient 99,999% des bactéries, des protozoaires et 100% des résidus sédimentaires. Vous passez d’une eau sale à une eau du robinet potable, le chlore en moins ! Plus que la paille, la gourde filtrante et la poche de filtration Lifestraw peuvent se révéler indispensables pour tout vanlifer qui souhaite sortir des sentiers battus. Imaginez-vous près d’un lac dans un pays Scandinave : vous pourrez prendre plusieurs litres d’eau dans la poche et la faire ressortir potable. Vous ne serez donc plus tributaire des points d’eau ou des magasins pour remplir vos bidons du van aménagé !

Pour en savoir plus : notre article sur les purificateurs d’eau portables et le site Lifestraw sauront vous donner tous les renseignements dont vous avez besoin.

La poche filtrante Lifestraw règle les problèmes de ravitaillement en eau potable pour la vanlife

Méthode de conception d’eau potable

Utiliser le système Lifestraw pour purifier votre eau avant de la boire n’est pas suffisant si vous souhaitez supprimer les virus présents parfois dans l’eau. Pour cela, vous devrez faire bouillir l’eau pendant 15 minutes pour ne plus courir aucun risque. Grâce à la présence d’une cuisine équipée dans votre van aménagé, cette étape pour concevoir de l’eau parfaitement saine sera une formalité. Par contre, gardez toujours à l’esprit le système de ponction de l’eau en amont des activités humaines, car rien ne peut supprimer les métaux lourds ou les produits chimiques de l’eau, pas même les filtres Lifestraw ! En continuant cette habitude, vous diminuerez les probabilités de présence de tels agents dangereux pour la santé dans votre eau.

En conclusion

On le sait tous : l’eau est un besoin primaire pour l’être humain, un besoin dont il ne peut se passer. Mais pour trouver de l’eau potable lors d’un road-trip ou dans le cadre de la vanlife, cela peut être un problème épineux. Pour le résoudre, plusieurs applis comme Freetaps ou Maps.me vous indiquent déjà où vous rendre pour faire le plein d’eau potable ou non potable. Puis, les fontaines publiques, les cimetières et bien sûr les aires pour camping-cars sont des lieux qui comportent au moins un accès à l’eau potable. En France et surtout à l’étranger, demander de l’aide aux riverains peut être un solution et cela vous permettra même de nouer le dialogue avec les locaux ! En ce qui concerne les étendues sauvages où la présence humaine est plus rare, vous pourrez aussi prendre l’eau des lacs, des rivières ou des étangs pour alimenter votre douche solaire ou pour faire la cuisine. Grâce aux poches filtrantes de Lifestraw et après avoir porté l’eau à ébullition durant 15 minutes, vous pourrez même la rendre 100% potable ! Vous pourrez alors devenir autonome en eau potable et non-potable, sans plus jamais avoir besoin des magasins et des points d’accès publics pour votre réapprovisionnement. Et si c’était cela, le bonheur de la vanlife ?

FAQ

Où puis-je trouver de l’eau potable en roadtrip ?

Vous pourrez trouver de l’eau potable assez facilement en France : aires pour camping, fontaines potables, etc. A l’étranger, n’hésitez pas à demander aux habitants, surtout si les sources d’eau potable accessibles en milieu urbain sont rares !

Comment m’assurer qu’une source d’eau soit potable ?

Si vous avez un doute sur la qualité de l’eau d’une source, utilisez un dispositif de filtration comme ceux proposés par la marque Lifestraw. Pour purifier l’eau, vous pourrez aussi la faire bouillir 15min après filtration.

Ai-je besoin d’eau potable pour me doucher ?

Pas nécessairement. De l’eau douce (d’une rivière ou d’un lac) pourra vous assurer une source d’eau utilisable pour alimenter votre douche solaire.

Existe-t-il des applications qui peuvent m’aider à trouver des zones d’approvisionnement en eau ?

Oui, vous pourrez utiliser Freetaps par exemple. Notre guide vous fournira des astuces recommandations concernant les applications utiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *