• Menu
  • Menu

Lifestraw : comment ça marche et tout ce que vous devez savoir !

Pour une randonnée, une expérience de bushcraft ou la survie, l’eau fait partie des besoins indispensables pour être en bonne santé et rester en vie. Mais on ne peut pas boire n’importe quelle eau des lacs ou des rivières ; celle-ci doit être potable, dépourvue de bactéries, protozoaires et autres éléments dangereux pour notre santé. C’est pourquoi la marque Vestergaard propose depuis quelques années la Lifestraw, une « paille de vie » sensée transformer les plans d’eau douce en eau potable. Pour comprendre à quoi elle ressemble, comment elle fonctionne et en quoi elle est véritablement révolutionnaire, penchons-nous sur son cas !

Description de la paille Lifestraw

Figure 1 : La paille Lifestraw Personal de Vestergaard

Comme on peut le voir sur la figure 1, la Lifestraw Personal  mesure 22,5 cm de longueur pour un peu moins de 3 cm de diamètre. Fabriquée en plastique rigide dépourvu de Bisphénol A, elle ne pèse que 56 grammes ! Grâce au cordon bleu, elle vient donc se mettre autour du cou sans pour autant vous fatiguer durant la marche. Elle dispose d’une pipette sur sa partie supérieure et d’un trou à son autre extrémité pour faire entrer l’eau dans la paille. Voyons maintenant comment elle est conçue à l’intérieur et quelles sont ses caractéristiques techniques.

Composition interne de la paille de vie

Figure 2 : Coupe technique d’une paille Lifestraw Personal

Comme vous pouvez l’observer sur cette figure 2, la paille Lifestraw n’a besoin d’aucune source d’énergie supplémentaire pour fonctionner. Oubliez donc les piles, batteries à recharger ou les prises secteur pour cet outil de survie indispensable. Conçue en plastique rigide respectueux de l’environnement sur sa partie extérieure, la paille de vie de Vestergaard possède aussi une succession de 4 systèmes filtrants à l’intérieur. Elle est alors pensée comme n’importe quel processus de filtration, avec un tamis grossier en tête et d’autres tamis de plus en plus fins à sa suite. Ainsi, le premier filtre va déjà éliminer la terre et les sédiments comme le sable, les racines et la boue. Puis, les deux prochains filtres vont stopper net la grande majorité des bactéries qui prolifèrent dans les eaux stagnantes grâce à un niveau filtrant de l’ordre de 0,02 microns. Enfin, le 4e et dernier filtre utilise un système purificateur à charbon actif afin de supprimer le mauvais goût de l’eau et la rendre la plus cristalline possible.

Degré de filtration de la paille

Cette paille Lifestraw Personal est capable de générer un débit d’aspiration de 0,2 litres par minute, soit un grand verre d’eau purifié et nettoyé à la minute. Elle garde alors un débit honorable tout proposant une purification à hauteur de 99,99% ! Voici les données officielles de Vestergaard concernant la filtration de leur paille de vie :

  • Suppression de 99,9999% des bactéries
  • Suppression de 99,9999% des protozoaires
  • Filtre les grains de sable, la boue, les racines et les sédiments à hauteur de 100% !
Figure 3 : Exemple de la qualité de l’eau de départ (à droite) et obtenue avec la paille Lifestraw (à gauche)

Lifestraw : durée de vie moyenne

Selon le site officiel de Vestergaard Lifestraw, toutes les pailles de la firme possèdent une capacité de filtration de 4000 litres environ ! Si vous l’utilisez tous les jours afin de boire de l’eau potable, la paille peut alors durer 4 ans si elle est nettoyée après chaque utilisation.

Méthode d’utilisation de la paille Lifestraw

La paille Lifestraw peut s’utiliser dans tous les cours d’eau vive ou les plans d’eau stagnante : les lacs, les rivières, les étangs, les flaques d’eau, les marais, etc. Attention, elle n’est pas prévue pour une utilisation en eau salée, elle est donc à proscrire pour filtrer le sel de l’eau de mer !

Figure 4 : Tous les plans d’eau douce vive et stagnante peuvent être bus avec la paille Lifestraw

Boire l’eau avec la paille

Pour boire l’eau d’une flaque ou d’une rivière, il vous suffit de vous mettre juste au-dessus de la surface de l’eau. Retirez les embouts de chaque extrémité de la paille puis glissez l’embout le plus large dans l’eau. Mettez l’autre embout, plus petit, dans votre bouche puis aspirez simplement comme si vous sirotiez un cocktail en terrasse ! L’eau va monter dans la paille, sera filtrée par les 4 systèmes filtrants que nous avons vu précédemment et ressortira propre directement dans votre bouche.

Conseil : si vous le pouvez, faites bouillir l’eau pendant 15 minutes avant de la boire avec la paille Lifestraw car cette dernière ne filtre pas les virus ! Lisez nos articles comment faire du feu sans briquet et le guide complet de la survie en forêt pour apprendre à faire bouillir de l’eau en pleine nature !

Nettoyer la paille après utilisation

Après utilisation et avant de la ranger dans votre sac à dos de randonnée, la paille Lifestraw doit être nettoyée. Cela évitera qu’elle se bouche de manière précoce et augmentera donc sa durée de vie totale ! Pour ce faire, retirez-la de l’eau sale et soufflez dans l’embout d’aspiration afin d’éjecter les sédiments et objets de plus gros diamètre qui viennent parfois se coincer dans les premiers filtres. Cela permettra aussi d’éliminer le maximum d’eau qui stagne à l’intérieur de votre paille. Sans cela, vous risquez de mouiller l’intérieur de votre sac à dos de randonnée. En cas de gel, l’eau restée dans la paille pourrait aussi dilater les pores des filtres et les rendre ainsi inutiles. Dès que vous trouvez de l’eau plutôt propre, n’hésitez pas à plonger votre paille dedans et de souffler encore une fois afin de faire partir une bonne partie des sédiments et des saletés prises dans les filtres. En ce qui concerne le rangement, il faut la placer dans un endroit sec, tout en veillant à garder les embouts ouverts pour que l’intérieur ne moisisse pas. Sans cela, la durée de vie de votre Lifestraw s’en trouverait réduite.

Les produits dérivés de la Lifestraw

Les pailles Lifestraw ne sont pas les seuls produits de filtration et de consommation d’eau potable que propose la firme Vestergaard. Voici donc les principaux objets de création d’eau potable de la firme.

Les gourdes Lifestraw

Figure 5 : différents coloris de la gourde Lifestraw Go

Les gourdes Lifestraw sont des gourdes de randonnée en BPA garanties sans Bisphénol A d’une contenance de 0,65 litres. Leur avantage est simple : elles sont pourvues d’une paille Lifestraw à l’intérieur. Vous pouvez donc remplir votre gourde Lifestraw Go de toute eau stagnante ou vive que vous trouverez dans la nature sans craindre pour votre vie ! Il existe actuellement deux modèles : la Lifestraw Go et la Lifestraw Go 2 . Elles sont identiques, si ce n’est que le second modèle possède un dernier filtre à charbon actif à changer au bout de 100 utilisations. Très légers, ces deux modèles sont très intéressants pour les treks, les randonnées de plusieurs jours ou plus largement pour toute activité en pleine nature, comme la survie et le bushcraft.

Les réservoirs ou poches Lifestraw

Figure 6 : Le Lifestraw Mission d’une capacité de 5 à 12 litres, il est le seul filtre capable d’arrêter les virus

Appelées aussi les Lifestraw Mission, les réservoirs produits par Vestergaard sont le nec-plus-ultra de la filtration et de la purification de l’eau non potable. Sa poche de 5 à 12 litres selon les différents modèles est celle qui reçoit l’eau sale. Grâce à la gravité naturelle, l’eau descend dans le tuyau et ressort purifiée des bactéries, protozoaires et même des virus à 99,99%. Ce système de purification et de filtration est extrêmement intéressant pour le bushcraft puisqu’il vous permet de faire des réserves d’eau potable et sans avoir à la faire bouillir au préalable. Notez que sa durée de vie équivaut à 18.000 litres d’eau filtrée, soit près de 1500 remplissages pour les grands modèles !

Le Lifestraw Flex

Figure 7 : le système Lifestraw Flex est capable de supprimer les métaux lourds de l’eau sale

Le système filtrant Lifestraw Flex est le moins connu de chez Vestergaard. Pourtant, il possède une qualité très intéressante qui est de débarrasser l’eau de tous les métaux lourds, avec là encore une précision de 99,9% !

Figure 8 : tableau récapitulatif des matières filtrées pour chaque modèle de Lifestraw

Conclusion

Le système de paille filtrante Lifestraw mis au point en 2005 par Vestergaard permet à quiconque de boire de l’eau stagnante ou vive trouvée en pleine nature. Un système complexe de filtre transforme l’eau sale en eau potable, débarrassée des bactéries et des protozoaires à hauteur de 99,99%. Les systèmes Lifestraw se déclinent en plusieurs types : de la paille classique à la gourde de randonnée en passant par le réservoir de 12 litres. Chaque modèle filtre des matières différentes : le réservoir est ainsi le seul à vous protéger des virus alors que le système Lifestraw Flex réduit drastiquement les métaux lourds. À vous de trouver la paille qui convient à votre pratique sportive et surtout à vos besoins.

#AperçuProduitEvaluationPrix
1 LifeStraw Personal Filtre d’eau... LifeStraw Personal Filtre d’eau... Pas de notes 32,02 €
2 LifeStraw Go 2-Stage Filter bottle... LifeStraw Go 2-Stage Filter bottle... 4 058 Commentaires 50,80 €
3 LifeStraw Go filtre d’eau bouteille... LifeStraw Go filtre d’eau bouteille... Pas de notes 58,30 €

La FAQ LifeStraw

🚰Combien de fois peut-on utiliser une LifeStraw ?

La LifeStraw peut fournir à un individu plus de 5 ans d'eau potable. Bien que le LifeStraw ait été testé jusqu'à 1600 litres, vous êtes censé arrêter de l'utiliser après 1000 litres.

🚰Comment savoir quand votre LifeStraw est en fin de vie ?

Lorsqu'il deviendra difficile d'aspirer l'eau à travers votre paille, c'est qu'il est temps d'en changer. Noter qu'une paille LifeStraw a une durée de vie estimée à 5 ans d'eau potable.

🚰Est-ce que LifeStraw filtre toutes les impuretés de l'eau ?

Bien que la paille LifeStraw filtre jusqu'à 0,2 micron, éliminant ainsi pratiquement toutes les bactéries et protozoaires, il faut noter qu'elle ne filtrera pas les métaux lourds et ne dessalera pas l'eau.

🚰Les systèmes LifeStraw fonctionnent-ils vraiment ?

Bien que cela demande un peu d'efforts, les systèmes de filtration de l'eau LifeStraw peuvent délivrer de l'eau à un bon rythme, assez rapide pour vous permettre de boire normalement. Cela ne laisse pas non plus d'arrière-goût, car aucun produit chimique n'intervient dans le processus de purification de l'eau.

🚰Est-ce que LifeStraw tue les virus ?

Bien que le LifeStraw filtre jusqu'à 0,2 micron, éliminant ainsi pratiquement toutes les bactéries et protozoaires, il faut noter qu'il ne filtrera pas les métaux lourds et ne dessalera pas l'eau. Il ne filtre pas non plus les virus, bien que les virus transmis par l'eau soient rares en Europe centrale.

🚰Peut-on boire de l'eau en pleine nature avec LifeStraw ?

Avec la paille LifeStraw, vous pouvez boire directement à partir d'une source d'eau (comme un ruisseau, une flaque de boue ou un lac). Bien que le LifeStraw ait été testé jusqu'à 1600 litres, vous êtes censé arrêter de l'utiliser après 1000 litres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *