• Menu
  • Menu

Choisir l’emplacement de sa tente en bivouac

En bivouac, il est important de trouver rapidement un emplacement pour sa tente afin de pouvoir monter et lever son camp dans les meilleurs délais. Mais faut-il alors savoir choisir l’emplacement bivouac parfait. Voici notre guide afin de trouver le meilleur spot pour son bivouac.

Respecter la réglementation et l’environnement

Avant toute chose, la législation sur le camping sauvage et le bivouac en France sont très stricts. Il est important de respecter les zones de camping autorisées au bivouac et toujours demander l’accord du propriétaire pour installer sa tente sur un terrain privé.

Le bivouac, c’est l’occasion d’apprécier les paysages et la nature. De ce fait, il est crucial de réduire au maximum son impact sur l’environnement lors de cette pratique. Pour ce faire :

  • Evitez de déranger la faune : ne laissez pas de nourriture aux bêtes sauvages, évitez de faire trop de bruit surtout aux alentours des points d’eau où s’abreuvent les animaux et respectez les lieux de nidifications.
  • Ne laissez pas de trace : ramassez vos déchets, ne détruisez pas la flore, faîtes vos besoins loin des camps, brûlez le papier toilette, enterrez vos excréments et laissez l’emplacement comme vous l’avez trouvé.
  • Respectez la législation concernant le feu : vérifiez qu’il est légal de réaliser un feu de camp sur l’emplacement désigné, brûlez le moins de bois possible pour laisser le moins de traces possible, éteignez bien le foyer avant de partir.

Choisir l’emplacement de sa tente en bivouac : les critères à prendre en compte

Lors d’un premier bivouac en randonnée, on cherche souvent l’endroit parfait : une vue splendide où l’on peut admirer le coucher et lever de soleil, un terrain plat, à l’abri du vent et à proximité d’un point d’eau. En pratique, il est difficile de trouver l’emplacement de bivouac idéal mais cela n’est pas grave, l’important est avant tout votre sécurité et votre sommeil. Voici les critères à prendre en compte lors du choix de l’emplacement de sa tente en bivouac.

Optez pour un terrain plat

Dans un premier temps, une zone plate est préférable. Cela vous évitera de rouler pendant votre sommeil. Pensez également à aplanir le sol avant d’installer votre tente. N’oubliez pas, l’important reste avant tout votre sommeil.

En effet, plus vous serez installé confortablement et moins les risques d’étourdissements en randonnée seront nombreux.

Si vous n’avez pas le choix que de choisir un terrain en pente, orientez, si possible, votre tête vers le haut et vos jambes vers le bas.

Choisissez un emplacement à l’abri

Si vous en avez la possibilité, trouvez un endroit sous de grands arbres. En effet, les feuillages vous offrent de grands avantages pour installer votre tente de randonnée : de l’ombre, moins de rosées, moins de vent et de la chaleur pour la nuit.

Veillez à ce que la zone soit bien drainée

Choisissez un sol sec afin d’éviter de vous réveiller dans une flaque d’eau. Pour cela, veillez à ce que le terrain ne soit pas spongieux ni au sein d’une cuvette ou d’un creux. Ce type de terrain a tendance à accumuler l’eau à la moindre pluie.

Soyez attentif au vent

Le vent, en petite quantité, comme une légère brise peut s’avérer très utile lors d’un bivouac. Il permet d’aérer votre abri, d’éviter la condensation et limiter l’apparition d’insectes comme les moustiques.

Néanmoins, les vents trop violents peuvent ruiner votre bivouac et même s’avérer dangereux. Pour cela, préférez une zone à l’abri du vent et attachez solidement votre tente. Rappelez-vous qu’en montagne, les vents thermiques de la matinée et de la soirée peuvent s’avérer violents.

Pensez à orienter correctement votre tente. Pour cela, identifiez le vent dominant et positionnez l’entrée et l’abside de la tente dos au vent.

Faites attention à la distance avec le point d’eau

Un point d’eau peut s’avérer fort pratique en bivouac, surtout si vous planifiez une randonnée sur plusieurs jours. En effet, l’eau peut vous permettre de vous hydrater, faire la vaisselle et la lessive, cuisiner et vous laver. Or, planter sa tente juste à côté d’un point d’eau peut avoir des conséquences négatives :

  • Présence de moustiques et autres insectes.
  • Crue de rivières associées à de fortes pluies ou orages.
  • Augmentation de la condensation pouvant altérer votre confort et votre matériel de bivouac.
  • Dérangement de la faune qui vient s’abreuver.
  • Dangers : comme de potentiels visiteurs nocturnes comme des ours dans certains lieux.

Pour ces raisons, avant d’opter pour une zone proche de l’eau, mieux vaut peser le pour et le contre. En général, je préfère installer ma tente à 5 ou 10 minutes de marche d’une zone d’eau quand cela est possible. Cela permet d’éviter la majorité de ses inconvénients tout en pouvant profiter de ses avantages.

Préférez un endroit discret

Un endroit discret peut vous permettre d’avoir plus de tranquillité mais aussi de ne pas déranger les habitants et animaux des horizons.

Les sites à éviter absolument en bivouac

Certaines zones sont à éviter lors d’un bivouac et cela, pour votre sécurité et votre sommeil.

Ne vous installez pas dans un ravin ou zone de dépression

Les ravins ou zones de dépression sont plus susceptibles d’être inondés lors de fortes pluies.

Évitez au maximum les gorges

Quand il est possible, évitez les gorges car les conditions météorologiques varient grandement.

S’il n’y a pas d’autres options, préférez camper au point le plus élevé de la gorge afin d’éviter au mieux les inondations. S’il y a des risques de fortes averses, mieux vaut continuer de chercher un autre campement bivouac.

Abstenez-vous de camper sur des crêtes exposées ou sommets de collines

Les passages exposés peuvent être sujets à de fortes tempêtes. Il est préférable d’éviter les crêtes ou sommets de collines. Si vous n’avez pas le choix et que les conditions météorologiques sont mauvaises, il est souvent conseillé de descendre et s’abriter dans les feuillages et à l’abri des roches et possibles éboulements.

Dispensez-vous de camper sous un arbre solitaire

Les arbres isolés peuvent attirer la foudre pendant les orages. Ainsi, évitez de choisir un campement sous un arbre solitaire.

Faites attention à la végétation fragile

Pensez toujours à votre impact sur l’environnement. Pour cela, évitez de détériorer la flore pour installer votre bivouac.

Évitez les fonds de vallée

Au fond d’une vallée, la condensation est plus importante et l’air catabatique se conservera jusqu’au matin.

Quand chercher son emplacement bivouac ?

N’attendez pas la tombée de la nuit pour trouver un emplacement pour votre tente en bivouac. En effet, la recherche peut s’avérer longue dans certaines occasions et il est préférable de prospecter à l’avance.

Pour cela, identifiez les lieux potentiels en amont de votre randonnée. Aussi, n’installez pas votre campement trop tôt. En effet, en pleine après-midi, votre équipement de bivouac sera exposé aux rayons UV du soleil et pourrait vieillir hâtivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *