• Menu
  • Menu

Qu’est-ce qu’un véhiculé aménagé ?

Depuis quelques années, les véhicules aménagés connaissent un engouement sans précédent. L’envie de voyager, de sortir des sentiers battus et de briser la routine en sont d’ailleurs les principaux moteurs. Mais que sont-ils réellement ? Alors que la loi reste évasive quant à leur définition, ils peuvent pourtant être appréhendés à partir des besoins les plus élémentaires. Servant au départ à dormir, tout simplement, les véhicules aménagés sont aujourd’hui bien plus que cela. Très nombreux et tout aussi diversifiés, ils ont la cote aussi bien chez les jeunes actifs que les nouveaux retraités. De leur histoire aux aménageurs professionnels, vous saurez tout sur les véhicules aménagés !

Les véhicules aménagés suscitent un engouement important depuis quelques années

Véhicule aménagé : que dit la loi ?

La loi française ne parle pas précisément de véhicule aménagé mais plutôt de véhicule homologué et non homologué. Voici les différences :

  • Les véhicules non homologués sont des véhicules classiques, de la voiture citadine au fourgon utilitaire. Ils servent pour les trajets quotidiens privés ou professionnels.
  • Les véhicules homologués par la DREAL, par contre, disposent d’un espace possiblement habitable pourvu d’un raccordement au gaz, d’une cuisine, d’un espace pour dormir et de meubles de rangement. L’homologation est effective quand la mention « véhicule automobile spécifique (VASP) » apparait sur la carte grise du véhicule. C’est à cette seule condition qu’un van ou un fourgon sera reconnu comme étant un véhicule aménagé par la loi. Dans le cas contraire, il sera considéré comme un simple véhicule comme les autres.

Plusieurs données sont à retenir sur cette définition légale : tout d’abord, un véhicule aménagé est appelé comme tel quand il est habitable et quand les équipements ne sont pas démontables. Autrement dit, un fourgon aménagé dont les équipements peuvent être démontés ne sera pas considéré, au regard de la loi, comme un véhicule aménagé.

Les bases du véhicule aménagé

Pour comprendre de quoi nous parle, il faut se pencher sur l’histoire des premiers véhicules aménagés et sur les besoins des personnes qui les ont conçus au départ.

Dormir dans le véhicule

L’histoire du véhicule aménagé n’est pas récente, elle remonte même au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale ! Au tout début des années 1950, les Américains comme les Européens commencent à avoir leur véhicule personnel. Quand l’heure était venue de partir en vacances, ils devaient souvent faire étape mais le peu d’hôtels présents posait souvent problème. L’idée de dormir dans le véhicule pour faire des économies ou simplement éprouver un plus grand sentiment de liberté a alors commencé à émerger en même temps. À cette époque, les voitures étaient souvent de petite dimension et n’avaient donc pas la place d’accueillir un lit à l’intérieur. Les premières solutions de couchage furent donc les tentes de toit de modèle Maggiolina et Air-Camping de chez Autohome ! Brevetées en 1957 et 1958, elles permettaient aux vacanciers de dormir quand et où ils le voulaient. Finalement, la possibilité de dormir dans sa voiture est la base du véhicule aménagé.

Nécessité de se laver et se nourrir

Très vite, le simple fait de dormir dans son véhicule engendra d’autres besoins : se laver et se faire à manger. Le constructeur automobile Volkswagen a alors l’idée de placer un petit lavabo dans son Combi dans les années 1950, permettant aux personnes présentes dans le véhicule de faire un brin de toilette. Un système de cuve d’eau potable est alors inclus dans ces véhicules véritablement révolutionnaires. Dès lors, on a le système de couchage et la base de l’hygiène, puis vient la kitchenette qui se connecte à une bouteille de gaz pour se faire à manger. C’est donc le principe même du camping-car moderne qui est établi en quelques années seulement.

Les aménagements de confort

Avec le temps, ce qui devait être une solution provisoire devient un moyen alternatif de partir en week-end et en vacances. Pour d’autres, les véhicules aménagés deviennent de véritables appartements miniatures leur permettant d’y vivre toute l’année.

Installation de l’électricité et du chauffage

En plus de la bouteille de gaz qui permet de se faire à manger, le chauffage est également installé comme c’était déjà le cas dans certaines caravanes. Fonctionnant au gasoil ou à l’électricité, il permet de braver les climats plus rudes et les soirées fraiches pendant les vacances d’été. Couplé à une isolation thermique de qualité, il permet même de rendre le véhicule aménagé habitable en hiver. Dès les années 1970, une prise électrique femelle est installée sur les vans et fourgons aménagés pour pouvoir se connecter directement sur le réseau des terrains de camping ou de certaines aires de repos.

Mise en place de toilettes

Alors que la période d’utilisation de ces véhicules aménagés augmente au fur et à mesure que le confort s’améliore, la mise en place de toilettes est rapidement devenue obligatoire elle aussi. Comme dans les caravanes, les toilettes chimiques se retrouvent très souvent dans les modèles des années 1980. Mais, plus récemment, les toilettes sèches sont devenues le modèle le plus intéressant. Écologiques, inodores et ne nécessitant pas l’eau courante, elles sont les plus pratiques pour vivre dans un véhicule aménagé.

Technologies disponibles

Dès le début du XXIe siècle, les véhiculés aménagés se sont vus doter des dernières avancées technologiques comme internet. Alors que la télévision était déjà disponible par satellite depuis les années 1990, il est désormais possible de rester connecté en vanlife grâce à plusieurs systèmes simples à mettre en place. Pour tout savoir sur le moyen de rester connecté en road-trip, je vous renvoie vers notre article intitulé les solutions internet mobiles van et fourgon aménagé.


Les différents types de véhicules aménagés

L’époque où seuls les Combi permettaient de dormir dans son véhicule est belle et bien révolue. Aujourd’hui, les modèles de véhicules aménagés sont très nombreux. Les tailles de véhicules varient elles aussi : cela va du van 5 places au camion aménagé ! Si vous ne connaissez pas bien le monde du véhicule aménagé, je vous conseille la visite du Salon des véhicules de loisirs (abrégé VDL par les habitués des lieux) qui a lieu une fois par an au Parc des Expositions du Bourget à Paris. Sur place, vous pourrez découvrir toutes les gammes de véhicules dits « de loisirs », de la petite teardrop aux tiny-houses.

Les vans

Le concept de van aménagé varie entre la France et les pays anglo-saxons. En Angleterre ou au Canada, le terme de « van » englobe toutes les tailles de fourgons, du petit utilitaire au fourgon de taille L4. En France, il se réfère surtout aux véhicules de moins de 3,5 tonnes qui permettent de transporter 5 personnes ou plus. C’est le cas du célèbre Volkswagen Combi ou du California, le modèle plus récent du même constructeur (voir photo ci-dessous). Très petits, ils disposent de sièges arrières convertibles en lit, d’une table à manger rétractable, de divers rangements pour des vêtements ou de la vaisselle ainsi que de feux de cuisson qui fonctionnent avec une petite bouteille de gaz. Ces vans, qui disposent souvent d’un toit levable pour pouvoir se tenir debout sans problème, sont intéressants pour les week-ends. De nos jours, de nombreux sites de locations de vans proposent à toutes et tous de passer un week-end avec un de ces modèles : we-van.com, yescapa ou encore van-away.com.

Le Volkswagen California est le plus célèbre des vans aménagés actuels

Les fourgons aménagés

La notion de fourgon aménagé concerne les modèles équivalents aux utilitaires, comme les Fiat Ducato, les Renault Master et les Peugeot Boxer. Ils sont plus grands et plus longs que les vans, mais ne peuvent transporter que 3 personnes. Qui dit plus d’espace dit donc plus d’équipements. C’est dans ces différents modèles qu’il est possible de trouver tout le confort d’un camping-car : des toilettes à la cabine de douche. Ce sont également ces modèles de fourgons utilitaires qui sont bien souvent achetés sans aucun équipement puis aménagés par des artisans professionnels ou les propriétaires du fourgon eux-mêmes ! Totalement personnalisés, ils permettent de partir en vacances pendant une ou deux semaines en totale autonomie s’ils sont pourvus de cuves d’eau et de panneaux solaires.

Les fourgons aménagés permettent de partir en vacances sans mettre de côté le confort

Camping-cars

Les camping-cars sont la forme la plus connue de véhicule aménagé. Développé dès les années 1960, il supplante même la caravane au début des années 2010. Disponible en trois versions : capucine, profilé et intégral, il correspond parfaitement aux besoins des vacanciers qui recherchent la liberté de mouvement. Ces dernières années, il est même devenu l’un des investissements préférés des jeunes retraités qui décident de partir faire un tour d’Europe après 60 ans !

Le camping-car a la cote auprès des jeunes retraités

Modèles hors-normes : camions et bus

De nos jours, il existe même des véhicules aménagés de très grande taille : les bus et camions ! Prévus pour être des « camping-car de luxe », certains modèles sont assez grands pour embarquer une voiture en soute (voir figure ci-dessous). Équipés avec la technologie dernier cri, ils sont de véritables appartements sur roues. Leur confort est maximal mais leur mobilité est réduite à cause de leur taille. Pour les conduire, il vous faudra le permis poids-lourd car ils dépassent largement les 3,5 tonnes de PTAC !

Bus aménagé de luxe qui peut embarquer une petite voiture en soute

Différents types d’aménagement

La question de l’aménagement reste centrale car deux solutions s’offrent à vous. La première est d’acheter un véhicule déjà aménagé par un professionnel, ce sont les modèles de série. Votre deuxième option est d’acheter un véhicule utilitaire et de l’aménager vous-même ou de passer par un artisan spécialisé.

Modèles de série

Les véhicules aménagés sont parfois produits en série par des aménageurs professionnels reconnus. Pour les camping-cars, des marques célèbres possèdent la majeure partie des modèles présents sur le marché. C’est le cas du groupe français Trigano qui possède les marques Adria, Challenger, Benimar, Notin ou encore McLouis. Pour les fourgons aménagés, le groupe gère aussi Font Vendôme, un aménageur réputé pour la qualité de finition de ses équipements. Depuis quelques années, les ventes de fourgons aménagés ont dépassé celles de camping-cars. Les aménageurs professionnels ont donc répondu à cette demande croissante en proposant des modèles variés à cette nouvelle clientèle. C’est le cas des fourgons motorisés 4 x 4, qui permettent de passer dans les chemins non goudronnés. C’est aussi le cas des dispositions internes elles aussi variées : vous pouvez avoir le lit suspendu, ou placé à la manière d’une tente de toit, ou encore placé au niveau des portes arrières. Certains modèles proposent des panneaux solaires intégrés pour viser l’autonomie énergétique, quand d’autres disposent d’options intéressantes : chauffage inclus, seconde batterie, stores occultants, etc. En résumé, les véhicules aménagés de série sont la solution pour celles et ceux qui recherchent un véhicule prêt à l’emploi et aux normes européennes.

Les véhicules aménagés sur-mesure

Beaucoup d’adeptes de la vanlife (le fait de vivre en van tout au long de l’année) choisissent d’aménager eux-mêmes leur fourgon. Cela a plusieurs avantages : vous personnalisez entièrement le van, le faites correspondre à vos besoins, et vous réduisez drastiquement son coût d’achat ! Pour cela, les vanlifers achètent un van utilitaire d’occasion en bon état, l’aménagent au gré de leurs envies et font une demande d’homologation VASP auprès de la DREAL. Pour un montant compris entre 15.000 et 20.000€, vous obtenez un fourgon aménagé aux normes actuelles et complètement personnalisé. Pour ce prix, vous pouvez même viser une quasi autonomie complète grâce à l’installation de panneaux solaires, de cuves d’eau, d’une douche portable et de toilettes portatives (sèches ou chimiques). Cela prend du temps de l’aménager soi-même (plus de 6 mois en général) mais le coût et le résultat final valent vraiment la peine d’une telle durée d’investissement.

Vous n’avez pas le temps ou les connaissances pour aménager un véhicule vous-même ? Pas de panique, des artisans proposent leurs services pour aménager des fourgons, des remorques ou tout autre véhicule ! Voici 3 artisans réputés de l’Hexagone :

En conclusion

Pour qu’un véhicule soit considéré comme aménagé au regard de la loi, il faut que celui-ci soit habitable et qu’il dispose d’équipements non démontables. Dans ce cas, il possède l’homologation VASP visible sur sa carte grise. Prévu dès les années 1950 comme un moyen de dormir après un trajet, il a vu son confort s’améliorer au fil des décennies pour devenir aujourd’hui un véritable appartement sur roues. La taille des véhicules aménagés varie énormément : certains sont des vans 4 places avec un toit levable quand d’autres sont des bus de luxe ! Les plus courants sont pourtant les fourgons aménagés et les camping-cars, deux moyens de locomotion devenus lieux de vie aussi bien pour les jeunes conducteurs que pour les retraités adeptes de voyages.

Aujourd’hui, chaque profil de vacancier peut trouver le type de véhicule aménagé qui lui correspond avec le confort et les technologies dont il a besoin. Plus qu’un moyen de passer des vacances en road-trip, le véhicule aménagé est désormais devenu un style de vie à part entière, comme le montrent les vanlifers sans cesse plus nombreux sur les routes. Acheté prêt à l’emploi ou aménagé sur-mesure par un artisan qualifié ou vos propres soins, ce véhicule aura l’avantage de pouvoir déplacer votre chez-vous là où vous le désirez et quand vous le souhaitez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *