• Menu
  • Menu

Guide pour l’achat de gants de ski

Les gants de ski sont indispensables à la pratique de n’importe quel sport d’hiver, puisque les extrémités de votre corps sont les parties qui tendent à se refroidir le plus rapidement. Vous retrouvez avec les doigts paralysés par le froid lors d’un séjour au ski est bien la dernière chose que je vous souhaite d’expérimenter ! Aussi est-il primordial de vous munir de gants adaptés à votre activité ainsi qu’à vos besoins propres, et qui vous maintiendront bien au chaud, tout en vous procurant confort et souplesse de mouvements.

Les gants de ski résistants à la neige et à l’eau

Afin de réaliser de telles prouesses de résistances aux éléments neige/humidité, ces gants sont équipés d’un revêtement qui rend leurs tissus résistants à l’eau et non pas imperméables, j’attire votre attention sur cette distinction. Aussi le port de gants résistants à la neige ou à l’eau est-il plutôt préconisé dans des conditions météo sèches, ou encore pour les personnes dont les mains ne seront pas tellement en contact direct avec la neige, comme par exemple les skieurs ou les amateurs de divers autres sports de glisse. Ils seront également utiles si vous souhaitez garder vos mains bien au chaud lorsque vous partez marcher l’hiver.

Les gants de ski imperméables

Les gants de ski imperméables sont conçus dans des matériaux externes résistants à la neige et à la pluie, mais ils sont également munis, au sein de leurs doublures intérieures, d’une membrane imperméable.

Mes gants de ski Extreme (haut de gamme) sont munis d’une membrane imperméable jusqu’à 10000 mm. Ce chiffre fait référence au test de la colonne d’eau basé sur la norme ISO811 (et selon lequel plus le chiffre sera élevé, plus le tissu sera imperméable). La note la moins élevée qu’un équipement imperméable puisse obtenir est de 1500 mm. Ainsi les gants Extreme sont non seulement hautement imperméables, mais ils sont également très respirants et fortement résistants au vent, et ils maintiendront par conséquent facilement vos mains au chaud et au sec sur les pistes, tout en vous prodiguant un confort parfait.

Les gants imperméables sont fortement recommandés aux amateurs de snowboard, puisqu’il leur faudra fréquemment réajuster leurs fixations, notamment à la sortie des tire-fesses où elles seront assez plausiblement recouvertes de neige.

L’isolation

Des doigts complètement frigorifiés peuvent légitimement ruiner votre journée, c’est pourquoi l’isolation de vos gants est une caractéristique cruciale qu’il vous faudra absolument prendre en considération au moment de votre achat. Une bonne isolation permettra en effet de créer la chaleur nécessaire au maintien de vos mains et de vos doigts à une température idéale. Les gants de ski les plus basiques sont généralement dotés d’une isolation rembourrée qui aidera à garder la chaleur dans l’enceinte du gant, ainsi que d’une doublure intérieure en polaire afin de procurer une plus grande chaleur et une meilleure respirabilité. Les gants de ski Extreme sont quant à eux équipés d’une doublure intérieure recouverte d’une membrane en C40 thinsulate, permettant de générer une chaleur une fois et demi supérieure à celle produite par du duvet.

Les différents styles

Il y a deux grands styles principaux de gants de skis : les gants dits « classiques » et les moufles. L’une comme l’autre coupes présentent des avantages propres, selon l’usage auquel elles sont destinées.

Les gants

Les gants de ski, avec des encoches pour chaque doigt, sont parfaits pour les skieurs ou pour tout autre personne qui aura besoin de l’usage précis de ses doigts pour ajuster quoi que ce soit, qu’ils s’agissent par exemple de ses chaussures ou de ses habits.

Les moufles

Si vous êtes particulièrement sujet au refroidissement désagréable voire douloureux de vos extrémités, alors le choix d’une paire de moufles peut être le plus judicieux. Puisque les doigts ne sont pas séparés dans des encoches individuelles, il vous est tout à fait possible de replier votre main sur elle-même, dans l’enceinte même de la moufle, afin d’augmenter la température de vos doigts. Les moufles peuvent s’avérer un accessoire plus adapté à la pratique du snowboard, puisque celle-ci ne nécessite pas le déploiement d’une dextérité particulière au niveau des doigts. Les skieurs préfèrent généralement, quant à eux, l’usage de gants, puisqu’ils rendent la tenue des bâtons de skis plus aisée.

Les sous-gants

Lorsque vous êtes sur les pistes,  vous portez généralement vos gants ou vos moufles de ski : cependant, le port additionnel d’une paire de sous-gants vous apportera une protection plus grande contre le froid et l’humidité. Dans l’idéal, il est préférable de choisir un modèle léger et très respirant. Opter pour une paire de sous-gants en soie est plutôt judicieux, dans la mesure où cette matière est bien chaude et qu’elle présente des caractéristiques respirantes plutôt optimales. Ses fibres naturelles permettent qui plus est de réguler parfaitement la température de vos mains. Par ailleurs, ces mêmes propriétés thermiques ne se retrouvent pas altérées lorsque les sous-gants sont mouillés. Si vous portez une paire de gants résistants à la neige, les sous-gants en soie, que vous porterez sous ceux-ci, vous aideront à rester bien au chaud et bien au sec.

Les paires de sous-gants adaptés à l’utilisation d’écrans tactiles sont encore une bonne option alternative aux sous-gants en soie. Ils maintiendront en effet vos doigts encore plus au chaud, tout en vous offrant la possibilité de vous servir de votre écran tactile sans avoir à retirer votre paire de sous-gants ! Cette sous-couche, moins encombrante, s’avère aussi très pratique pour les moments où vous n’êtes pas en train de dévaler les pistes, comme par exemple lors d’une pause café, ou pour prendre le volant lorsque l’habitacle de votre voiture est trop froid pour que vous découvriez complétement vos mains.

Après la lecture de mon petit guide, vous avez désormais en main tous les éléments nécessaires pour vous permettre d’opter pour LA bonne paire de gants pour la saison de glisse !

Les caractéristiques clés à prendre en considération

Un tour de poignet ajustable et des hanses de poignets

Ces deux éléments sont là pour éviter que la neige n’entre dans vos gants, ce qui peut se produire lorsque le tour de poignet est trop grand et qu’il baille. Un petit crochet ou une petite lanière coulissante offriront la possibilité de bien ajuster le gant et de le « fermer » avec un simple geste. Grâce à la présence de hanses au niveau des poignets, vous pourrez maintenir vos gants ou vos moufles attachés autour de vos poignets lorsque vous ne souhaitez pas les porter : cela devrait, en théorie, vous évitez de les perdre !

Tissu essuie-masque

Il s’agit d’un morceau de tissu en plastic caoutchouteux qui tient lieu de raclette, débarrassant ainsi votre masque de la condensation, de la pluie ou de la neige.

Un mouchoir

Certains gants ont une petite partie « mouchoir » intégrée, qu’il est bien commode de pouvoir utiliser lorsque l’on se retrouve avec la goutte au nez.

Une doublure en polaire

Les gants de ski doublés en polaire sont encore plus chauds.

Paume de la main et bout des doigts texturés

Le tissu au niveau de la paume de la main et de des extrémités des doigts peut être renforcé afin d’offrir une meilleure prise sur divers objets, une adhérence plus facile de vos gants aux bâtons de skis ou aux tire-fesses par exemple.

Un purge pour souffler de l’air chaud

La présence de cette purge est non seulement un véritable plus en terme de respirabilité, mais elle vous permettra également de souffler de l’air chaud dans vos gants ou dans vos moufles de temps en temps, lorsque vos mains auront besoin d’être réchauffées rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *