• Menu
  • Menu

Fast Hiking : tout ce que vous devez savoir

Amateur de trails ou de treks, vous avez certainement entendu quelqu’un prononcer l’anglicisme fast hiking ? Encore peu connu en France, ce que l’on nomme aussi speed hiking désigne en fait une discipline sportive à mi-chemin entre la randonnée et le trail. Alors qu’il est à pratiquer en milieu accidenté, dans des collines ou en montagne, le fast hiking doit être abordé avec du matériel adapté à la situation. Du niveau débutant à l’expérimenté, il est possible de dénicher, dans l’Hexagone, des parcours qui sauront allier les notions de plaisir et d’entrainement. Tour d’horizon sur le fast hiking et tout ce qui s’y rapporte !

Fast Hiking ou randonnée rapide

Le fast hiking est parfois connu sous son appellation française : la randonnée rapide. Elle est même parfois confondue avec la marche nordique ! Bien qu’elle en soit effectivement proche, elle se démarque de cette discipline sur plusieurs points.

À mi-chemin entre le trail et la randonnée

La randonnée rapide, comme son nom l’indique, est une randonnée dont la vitesse moyenne de déplacement sera élevée. La longueur d’un parcours de speed hiking sera d’environ 20 à 30 kms en fonction de vos possibilités. Contrairement au trail qui dure plusieurs jours et même parfois plusieurs nuits, la randonnée rapide ne dure qu’une journée.  Sur un parcours, le but est simple : savoir concilier le plaisir de la marche avec la quête d’un très bon temps de course que l’on retrouve au sein de sports comme le trail. Le fast hiking peut alors se pratiquer à tous les âges et pour tous les niveaux d’expérience. Les amateurs de trail aiment le pratiquer afin de pouvoir souffler entre deux compétitions ou se maintenir en forme quand, au contraire, des personnes moins sportives aimeront tenter l’expérience afin de développer le cardio à leur rythme.

Le dépassement de soi comme objectif

D’un point de vue technique, le fast hiking permet de trouver le meilleur rythme possible en fonction du terrain et de votre condition physique. Dans la montée, le but sera d’atteindre le sommet sans puiser dans ses réserves. Dans les descentes, le plaisir et la vitesse sont de mise ! Dans les vallées, lorsque vous êtes sur un terrain plat, il n’est pas rare de pouvoir avancer en petites foulées. L’un des intérêts principaux de la discipline est d’apprendre à connaître son corps et de dépasser ses propres limites. Au fur et à mesure de la pratique, vous allez vous rendre compte que votre rythme ira en s’améliorant alors que le plaisir restera, lui, intact. Car l’objectif de la randonnée rapide réside bien dans l’amélioration continue de vos capacités physiques et du temps de parcours, mais aussi dans le fait de profiter d’une belle journée ensoleillée ou des paysages sublimes que l’on traverse.

Figure 1 : Savoir adapter son rythme au terrain est l’une des clés du fast hiking.

Quelques lieux de pratique intéressants

Pour trouver de la difficulté dans le speed hiking, il vous faudra tenter l’expérience dans des paysages accidentés. En fonction de votre niveau de pratique plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Le paysage de collines : celui-ci est idéal pour les débutants car il concentre des montées légères et des descentes peu dangereuses. De plus, ce type de paysage se retrouve beaucoup en France, ce qui vous permettra de tenter le fast hiking près de chez vous !
  • La moyenne montagne : les Vosges, le Morvan ou les Ardennes offrent de superbes panoramas et de très beaux sentiers avec une difficulté moyenne.
  • La haute-montagne : celle-ci est réservée aux sportifs émérites qui connaissent non seulement les dangers de la montagne, mais surtout les limites de leur propre corps ! Les passionnés de trail aiment particulièrement pratiquer le fast hiking dans les Parcs Naturels des Pyrénées et des Alpes, deux des plus beaux massifs français.

Débuter le fast hiking

La présentation de la discipline ou les objectifs qu’elle permet d’atteindre vous plaisent ? Nous allons maintenant voir comment débuter le fast hiking en fonction de son niveau d’entrainement ainsi que tout le matériel qu’il faut emporter.

Le matériel indispensable de la randonnée rapide

Comme toute discipline en extérieur, le fast hiking demande un matériel adapté à la pratique outdoor. Voici quelques idées de vêtements ou de matériel à toujours avoir sur soi lors d’une journée de randonnée rapide :

  • Les chaussures de fast hiking : Certaines sociétés ou marques proposent des chaussures souples, légères et solides conçues spécifiquement pour la randonnée rapide. C’est le cas de Decathlon, avec la gamme de chaussures FH, qui offre une protection contre l’intrusion de cailloux et un poids inférieur à 400g. La gamme TERREX de chez Adidas est également étudiée pour cette discipline sportive, de même que beaucoup de modèles de chaussures de chez Salewa.
  • Le sac à dos léger : oubliez votre sac à dos de randonnée de plus de 50 litres, le fast hiking est synonyme de légèreté ! Les sacs à dos qui présentent un volume compris entre 15 et 20 litres s’avèrent parfaits pour la randonnée rapide.
  • Les bâtons de marche : pensez aux modèles télescopiques conçus en carbone ou en aluminium pour encore une fois gagner en légèreté et en praticité. Les bâtons de randonnée pourront vous servir d’appui durant les montées et surtout à maintenir votre équilibre pendant les descentes rapides. Comme pour la marche nordique, ils sont indispensables pour le speed hiking !
  • Les 3 couches de vêtements : parce que vous irez plus vite qu’en randonnée classique, le système des 3 couches est encore plus important pour la randonnée rapide. Pensez à un tee-shirt technique en 1e couche, à une polaire légère en 2e couche afin de garder la chaleur du corps et à un coupe-vent comme 3e couche.
La marque Salewa propose une grande gamme de chaussures étudiées pour la pratique du fast hiking.

Les vivres indispensables à emporter

Le speed hiking, comme le trail, est un sport qui consomme beaucoup d’énergie à pousser votre corps dans ses retranchements. C’est pourquoi une bonne hydratation et des repas légers mais fréquents seront essentiels au bon déroulement de votre journée de randonnée rapide. Pensez donc à la poche à eau, qui peut se glisser dans le dos à la manière des modèles Kalenji de Decathlon, ou qui se trouvent directement incorporées à votre sac à dos. Vous pouvez aussi penser aux ceintures de running ou aux gilets de trail qui allient légèreté et praticité. Côté nourriture, les barres énergétiques Aptonia, Isostar ou encore Ecosize constituent un achat quasi-essentiel pour tout sportif spécialisé dans le trail. Enfin, si vous prévoyez de faire une pause repas plus importante, de nombreux plats lyophilisés permettent d’emporter un vrai déjeuner sans pour autant ajouter trop de poids dans le sac à dos.

Conclusion

Sans être une simple randonnée ou un trail ultra-technique, le fast hiking, ou randonnée rapide, est une discipline sportive innovante idéale pour les personnes en quête de dépassement de soi dans un cadre naturel splendide. Au sein des belles collines d’Armorique, de la moyenne montagne du Morvan ou dans les hautes Alpes, vous tenterez d’améliorer votre temps sur un parcours défini. L’objectif est simple : toujours chercher à toucher les limites de son propre corps tout en prenant du plaisir à se dépasser au milieu de la nature. Au fur et à mesure que vous gagnerez en expérience, vous serez plus rapide, vous gagnerez en capacités cardio-respiratoires mais votre plaisir sera sans cesse renouvelé à chaque randonnée. Le speed hiking, c’est alors l’alliance de la liberté de mouvements avec la technicité d’un trail. Adapté à tous les âges et à tous les profils de randonneurs, il séduit de plus en plus d’adeptes dans l’Hexagone. Et vous, quand commencez-vous la randonnée rapide ?

La FAQ du fast hiking :

⛰️ Comment devenir un randonneur plus rapide ?

Voici des exercices qui conviennent parfaitement à la randonnée en montagne :

  • Escaliers: Monter des escaliers est un excellent moyen d'aller plus vite en montant une côte, car cela permet de développer à la fois la force et l'endurance.
  • Tapis de course incliné: Marcher ou courir en pente est évidemment un excellent exercice pour améliorer vos performances en randonnée.
  • Fentes et montées.
  • Courir ou marcher sur le sable.

⛰️ Qu'est-ce que le Power Hiking ?

Le Power Hiking est tout simplement une forme de randonnée intensifiée qui est pratiquée par les coureurs d'ultra-marathon lorsqu'ils courent en terrain montagneux. Au lieu d'essayer de courir ou de faire du jogging dans les montées d'un parcours, ils privilégient la randonnée rapide pour conserver leur énergie tout en maintenant un rythme régulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *