• Menu
  • Menu
Avatar

Comment bien utiliser ses bâtons de marche

Les bâtons de randonnée sont très utiles aux marcheurs, randonneurs et routards, même si beaucoup ne savent pas comment les utiliser au mieux. Lisez la suite pour apprendre à utiliser correctement les bâtons de marche.

Quels sont les avantages de l’utilisation de bâtons de marche?

Il y a plusieurs raisons d’utiliser des bâtons de marche lorsque vous marchez ou faites du trekking. Les bâtons de marche vous aident à vous déplacer plus rapidement sur le terrain, ils vous fournissent un soutien supplémentaire et réduisent la quantité d’effort requise, vous permettant ainsi d’en faire plus pendant vos promenades.

Lorsqu’ils sont utilisés correctement, les bâtons de marche peuvent augmenter considérablement votre allure, ce qui procure des avantages supplémentaires pour la santé. Vous allez augmenter votre fréquence cardiaque et votre absorption d’oxygène sans avoir l’impression de dépenser beaucoup d’énergie. La charge de travail sera répartie entre différents groupes musculaires, et non seulement sur vos jambes !

Les bâtons de marche offrent également un soutien et une stabilité accrus sur des terrains peu pratiqués et sur des surfaces inégales. Ces deux points de contact supplémentaires avec le sol augmenteront votre confiance, surtout si vous vous sentez fatigué vers la fin de votre marche.

Un autre grand avantage de l’utilisation de bâtons de marche est qu’ils améliorent la posture, ceci est particulièrement important si vous portez une charge. Les bâtons de marche vous rendront plus conscients d’être debout tout en marchant. Vous avez une tendance à vous affaisser en montant, ce qui déplace votre centre de gravité et augmente les chances de glisser ou de trébucher sur un terrain accidenté. Les bâtons vous aideront à garder la position de votre corps plus droite afin que vous puissiez utiliser vos bras et vos épaules pour vous propulser sur le chemin plus facilement.

Installation

Tout d’abord, vous aurez besoin de régler vos bâtons de marche à la bonne hauteur. Consultez cet article pour plus d’informations sur la façon de le faire.

Ensuite, ouvrez la dragonne à une taille permettant de passer la main confortablement, tout en n’étant pas trop lâche. Passez votre main à travers la boucle, puis saisissez la poignée, la sangle doit traverser la paume et « l’envelopper » sous le pouce. Utiliser la dragonne de cette façon permet un meilleur contact avec le bâton et permet de garder le contrôle sur celui-ci si votre poignée devient glissante ou si vous trébuchez.

Technique de marche avec des bâtons

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon d’utiliser des bâtons de marche, mais il existe des moyens qui peuvent vous aider à les utiliser plus efficacement.

La plupart des marcheurs utilisent leurs bâtons de façon inefficace, en pliant leurs bras au niveau du coude et en plaçant l’extrémité du bâton légèrement en avant pour utiliser celui-ci comme support. Un moyen plus efficace existe, qui est de garder votre bras dans une position assez neutre (très légèrement penché) et en utilisant les épaules pour vous propulser vers l’avant.

Ne serrez pas trop les bâtons ! Utilisez une poigne détendue et lâche sur les bâtons : en utilisant les sangles comme décrit ci-dessus, vous maintiendrez un bon contact avec le bâton à tout moment.

Utilisez des rondelles sur vos bâtons lorsque vous traversez un terrain plus doux ou inconnu car cela empêchera les bâtons de s’enfoncer trop profondément dans le sol et vous donnera une stabilité et un soutien bien plus importants. Les bagues en caoutchouc sont utiles lorsque vous traversez un terrain où les pointes en carbure de tungstène ne peuvent pas mordre – cela empêchera les pointes de glisser sur la surface.

Essayez d’utiliser des bâtons par paires, un vaut mieux que rien, mais l’utilisation d’une paire vous donnera le plus haut niveau de stabilité et de contrôle ainsi que l’amélioration de la posture.

Marche en descente

Lorsque vous descendez, positionnez les bâtons légèrement devant vous et activez le système d’amortissement afin de réduire l’impact de la descente de la colline. Si vous raccourcissez aussi votre foulée, cela absorbera une partie des tensions portées aux articulations du genou, ceci étant particulièrement important si vous portez un sac à dos. Si le terrain est très raide, glacé ou boueux, une technique utile consiste à marcher sur le côté, à bien enfoncer le bout du bâton dans le sol et à positionner le pied juste dessus.

Marche en montée

Sur les zones en montée abrupte, raccourcissez légèrement les bâtons. Vous devrez utiliser les bâtons pour vous appuyer et non pas pour vous hisser en haut de la colline, alors essayez de ne pas planter l’extrémité de celui-ci devant votre pied d’appui. Si la pointe est trop avancée, vous utiliserez votre énergie en poussant le bâton vers le bas plutôt que vers l’arrière. Essayez de garder les bâtons assez près du corps pour en améliorer l’efficacité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *