• Menu
  • Menu
Avatar

Bien choisir ses vêtements pour la randonnée en hiver

L’hiver est le moment idéal pour explorer des paysages sublimes et paisibles, mais si vous n’êtes pas préparé à affronter les éléments, vous ne pourrez pas en profiter, cela peut même vite tourner au cauchemar ! Il n’y a pas de mauvais temps pour randonner, il y a par contre de très mauvais vêtements d’hiver qui peuvent gâcher votre sortie et même vous amener à vous dire que vous n’êtes pas fait pour le froid.

Nous espérons que ce guide vous fournira des conseils utiles sur la façon de tirer le meilleur parti du temps froid et vous permettra de rester à l’aise et bien préparé pour vos excursions. Ce que vous portez en hiver dépendra du type d’activités dans lesquelles vous vous engagez. Je considère qu’il y a trois types principaux d’activités et il existe des besoins spécifiques que vos vêtements doivent satisfaire pour chacune d’entre elles.

Pour les sédentaires

Les activités comme la pêche ou la surveillance de vos enfants qui jouent au football exigeront que vous portiez une couche d’isolation épaisse, en particulier autour de votre corps et entre votre corps et les surfaces froides. Dans cette situation, plus vous en mettez, mieux c’est. Vous n’avez pas tellement à vous préoccuper de votre liberté de mouvement, et donc de nombreuses couches et des accessoires épais et volumineux comme des gants d’hiver ou des mitaines et des chapeaux sont parfaits.

Pour les actifs

Des activités comme la randonnée pédestre et le ski de fond sont des activités où vous passez très peu de temps à ne pas bouger. Cela vous oblige à vous concentrer davantage sur l’isolation de vos extrémités plutôt que d’isoler votre buste. Le tout étant de trouver le bon équilibre pour éviter la transpiration excessive. Les accessoires comme les gants d’hiver, les chaussettes d’hiver, les guêtres, le bonnet et le foulard sont obligatoires.

Bonnets d’hiver

Vous perdez la plupart de la chaleur par votre tête si elle n’est pas couverte. Le choix d’un couvre-chef est vaste et dépend largement de votre style personnel. La laine est souvent le matériau préféré car elle est chaude et elle offre certaines propriétés thermiques, même mouillée. Cependant, les tissus synthétiques comme le polyester et l’acrylique évacuent rapidement l’humidité et coupent davantage du vent.

Gants et mitaines

Pour votre confort et pour protéger votre peau des éléments, mais aussi en situation d’urgence, faire des mouvements et avoir la sensation de vos mains est essentiel. Par temps très froid, les moufles isolantes garderont vos doigts plus chauds qu’une paire de gants, car vous pourrez les masser.

Pour plus de chaleur, vous pouvez porter un gant mince sous vos gants isolés : certains gants d’hiver en sont dotés.

Les sous-gants sont utiles pour faire ces tâches fastidieuses que vos gros gants ne peuvent faire, comme utiliser un appareil photo sans exposer votre peau aux éléments. Le meilleur matériau pour les sous-gants est la soie car elle est fine, chaude, transpirante, sèche rapidement et est très confortable sur la peau.

Pour les activités mixtes

Des activités comme le ski alpin combinent effort physique et repos. C’est là que la superposition de couches et les fonctionnalités comme les fermetures éclair de ventilation entrent en jeu. Ouvrez-les lorsque vous  sur la pente et refermez-les sur les remontées mécaniques pour retenir la chaleur. Vous pouvez également enlever une couche lorsque vous descendez des remontées mécaniques. Les accessoires comme les écharpes sont utiles ici aussi, car elles peuvent protéger votre visage lorsque vous en avez besoin, mais vous pouvez les desserrer lorsque vous n’en avez plus besoin.

La base du mille-feuilles

Couche de base

Habituellement, ce sont des sous-vêtements thermiques longs qui sont portés directement contre votre corps. Les couches de base doivent être faites de tissus tels que le polyester, la laine mérinos ou la soie (ou un mélange de ce qui précède). Tous sont conçus pour évacuer l’humidité du corps, être à l’aise au contact de la peau et sécher rapidement.

Couche intermédiaire

C’est une couche légèrement plus chaude, généralement à manches longues comme une chemise ou une micro-polaire. Ces vêtements sont légers mais aident à emprisonner la chaleur près de la peau.

Couche isolante

C’est généralement la couche qui peut être ajoutée ou supprimée en fonction de la quantité d’exercice que vous allez faire. C’est cependant la principale source de chaleur sous votre veste extérieure. Une veste en molleton plus épais ou un gilet isolé en sont les meilleurs exemples. Certaines vestes d’hiver sont livrées avec une polaire intégrée ou une veste que vous pouvez enlever si vous le souhaitez.

Couche externe

Ce sera généralement une « enveloppe rigide », un manteau d’hiver qui devra idéalement être coupe-vent, imperméable pour stopper la neige et la pluie, mais aussi respirant pour permettre à la vapeur de s’échapper et correctement isolé pour vous garder au chaud. D’autre part, les vêtements d’extérieur à « enveloppe souple » ont généralement une élasticité et une respirabilité accrues, mais sont généralement moins imperméables qu’une enveloppe rigide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *