• Menu
  • Menu

Combien ça coûte un guide de montagne/haute montagne ? Le guide complet

Partir en montagne ou haute montagne peut comporter de nombreux risques et peut s’avérer compliqué, notamment si vous n’avez pas les connaissances nécessaires. Pour cela, il est vivement conseillé d’engager un guide pour vos excursions, d’autant plus celles qui sont difficiles et demandent une certaine expérience du terrain. Mais quels sont les tarifs et à quoi s’attendre ? On vous dit tout.

Pourquoi prendre un guide ?

Il existe plusieurs raisons de prendre un guide, que ce soit de par ses connaissances, son expérience du trajet ou pour réduire les risques d’une randonnée en montagne ou haute montagne.

Le partage des connaissances

Le guide de montagne est un professionnel qui propose des services de randonnée pour des parcours spécifiques. Ces excursions, il les a faites et refaites. Il connaît leurs difficultés, leurs pièges et leurs points de vue mais aussi les animaux et plantes observables. De plus, en cas de randonnée en haute montagne, le guide aura de très bonnes connaissances en alpinisme et escalade qui permettront à ses clients d’avancer avec plus de sécurité et d’en apprendre davantage.

Le soutien moral

Une randonnée, surtout sur plusieurs jours, peut se révéler éreintante, tant sur le plan physique que moral. Quand votre corps commence à lâcher, c’est à votre mental de prendre le dessus. Ce n’est pas toujours évident et c’est pour cette raison qu’un guide peut également être très utile. Il sera là pour vous motiver surtout dans les mauvais moments pour que vous puissiez continuer. Attention tout de même, cela n’enlève en rien l’utilité d’une bonne préparation à la randonnée.

La réduction des risques

Partir en excursion en montagne ou haute montagne comporte des risques, encore plus lors d’une randonnée dans la neige où le paysage change du tout au tout et les pièges sont nombreux. De par son professionnalisme et sa connaissance du terrain, un guide pourra vous encadrer et réduire drastiquement les risques associés à une randonnée.

L’assurance en cas d’accident

Faire appel à un guide permet de bénéficier de son assurance professionnelle qui couvre leur responsabilité civile pendant l’excursion et les éventuels frais de secours pour eux et leurs clients. Néanmoins, cela ne vous exempte en aucun cas d’être en possession de vos propres assurances.

Avant toute randonnée guidée, il vous faudra présenter votre assurance responsabilité civile mais aussi de rapatriement, frais de recherche et frais médicaux associées aux activités pratiquées.

En général, votre assurance personnelle ne couvre pas les sports en haute montagne. Vérifiez tout de même avec votre assureur avant de souscrire un nouveau contrat. Parmi les assurances pour les activités de haute montagne, vous pourrez regarder auprès de :

  • Le Club Alpin Français (CAF) : cotisation annuelle/
  • La Fédération française de Montagne et d’Escalade : elle propose également une cotisation annuelle et des réductions lors de nuits en refuge.
  • Diot Montagne : ce partenaire du syndicat des guides de montagne français offre des assurances à la journée dont la formule multisport.

Quel est le prix moyen d’un guide ?

Il existe deux types de tarifications :

  • À la course : le coût varie pour chaque prestation et dépend de nombreux facteurs comme la difficulté physique et technique, l’engagement ou encore la durée. Il faudra sûrement demander un devis au guide choisi pour connaître le prix exact.
  • À l’engagement : cela se fait surtout pour de petites courses. Vous payez le guide à la journée et les tarifs sont fixés au préalable par le guide ou la compagnie.

Pour la deuxième tarification, il est plus facile de donner une fourchette de prix. Cependant, ce coût dépend également du type d’excursion :

  • Randonnée en montagne : le coût d’un guide à la journée est d’environ 250 euros.
  • Randonnée technique : les tarifs varient en général entre 250 et 350 euros.
  • Engagement escalade : les prix sont aux alentours de 400 euros
  • Randonnée en haute montagne : les tarifs appliqués démarrent en général à 400 euros.

Ces tarifs sont à diviser par le nombre de participants.

Attention tout de même, ces prix comprennent :

  • La prestation d’un professionnel de montagne diplômé et qualifié.
  • Le prêt de certains équipements de randonnée (si spécifié).
  • La mise à disposition d’un dispositif de secours radio.

Néanmoins, ces prix ne prennent pas à compte :

  • La réussite de l’objectif fixé. En effet, le guide est rémunéré pour son expérience.
  • Les frais de déplacement et d’hébergement pour chaque participant.
  • Le prêt de matériels de randonnée basique ou autre (si le prêt n’a pas été spécifié au préalable).
  • Le coût des remontées mécaniques.
  • Les frais pour le guide (hébergement, ½ pension ou encore remontées mécaniques).

Exemples de prix réels pour différentes ascensions

Pour illustrer mieux ces propos et vous donner une idée plus claire des tarifs d’une guide de montagne ou haute montagne, voici quelques exemples de coûts réels pour plusieurs ascensions :

  • Alpinisme dans le Mercantour et l’Argentera : 330 euros pour 1 à 2 personnes et pour une course à la journée.
  • Ascension du Gélas (3 143 m) : 450 euros pour 1 à 3 personnes. La course se réalise à la journée.
  • Ascension du Mont-Blanc pour débutant : 1 600 à 2 000 euros pour 1 à 2 personnes et pour 5 à 7 jours d’excursion, sans inclure le prêt de matériel technique (100 à 150 euros).
  • Alpinisme pour initiés ou confirmés au Mont-Blanc : 1 200 à 1 600 euros pour 1 à 2 personnes pour 3 à 4 jours d’excursion, sans inclure le prêt de matériel technique (75 euros).

J’espère que ce dossier spécial tarif de guide de montagne et haute montagne vous aura été utile pour planifier votre prochaine excursion !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 commentaires