• Menu
  • Menu

Traverser une rivière lors d’une randonnée : nos conseils

Les rivières ou ruisseaux lors d’un trek sont fréquents, cela peut sembler excitant de devoir traverser un cours d’eau. Néanmoins, cela peut s’avérer dangereux si des précautions ne sont pas prises au préalable. Pour les débutants, voici un guide pour traverser une rivière lors d’une randonnée.

Préparer la traversée d’une rivière avant la randonnée

Avant même de réaliser un trek, il vous faudra penser aux essentiels pour traverser une rivière lors d’une randonnée. Sans parler des astuces pour réussir un trek, voici les éléments à prévoir en amont d’une excursion en pleine nature avec traversée d’un point d’eau.

Vérifier les conditions métrologiques

C’est le point essentiel à vérifier. Niveau des crues, météo, potentiel orageux en randonnée, il vous faudra vérifier que les conditions soient optimales ou du moins suffisamment bonnes pour traverser une rivière en toute sécurité. Pour cela, regardez la météo prévue et renseignez-vous auprès du parc naturel grâce aux ressources en ligne.

Prévoir le matériel nécessaire

C’est le b.a.-ba, en plus, de la check-list de randonnée classique, il vous faudra prévoir certains équipements spéciaux comme :

  • Des bâtons de marche : pour assurer votre stabilité lors de la traversée.
  • Un sac de randonnée étanche : ou, le cas échéant, une pochette étanche afin d’y ranger les équipements sensibles à l’eau comme votre téléphone ou appareil photo.
  • Des chaussures de randonnée : si possible avec un bon indice d’imperméabilité pour réduire la gêne engendrée par les chaussures et chaussettes mouillées. Si vous le pouvez, il est préférable d’opter pour des sandales aquatiques que vous utiliserez à la place de votre paire de chaussures classique.
  • Un short : le fait de porter un short permet d’éviter de mouiller votre pantalon.

Partir tôt

Surtout en période de pluie, il est conseillé de réaliser sa promenade le matin. En effet, il y a plus de chance que le courant soit moins puissant. De plus, les risques d’orages et les débits d’eau plus élevés sont plus probables dans l’après-midi.

Bien observer la rivière avant de la traverser

Une fois sur place de la randonnée, il vous faudra faire preuve d’observation afin de trouver le meilleur lieu pour traverser la rivière.

Évaluer l’endroit au préalable

Pour bien évaluer le lieu et trouver le meilleur point d’entrée :

  • Regardez les débris : en général les branchages et bois flottants indiquent un niveau élevé d’eau.
  • Optez pour une zone peu profonde.
  • Préférez les larges cours d’eau car les eaux y sont moins profondes et le courant sera normalement moins puissant que dans les endroits où la rivière rétrécit.
  • Recherchez des potentielles petites îles : quand la rivière se ramifie, il est possible de trouver des terre-pleins en son centre. Ce type de zone peut être intéressant car il offre une zone de repos lors de la traversée.

Vérifier le courant

Une fois le lieu potentiel de traversée trouvé, il est toujours préférable d’évaluer le courant. Pour cela, jetez un branchage dans l’eau et observez sa vitesse et sa direction.

Trouver le bon point de sortie

Avant même d’entrer dans l’eau, il est préférable d’avoir une idée d’où sortir. En fonction de la complexité de la traversée, ce point de sortie peut changer. Néanmoins, mieux vaut avoir une ou plusieurs options en tête afin de sortir rapidement de la rivière.

Desserrer son sac à dos

Pour éviter tout danger, il est recommandé de desserrer son sac avant de traverser une rivière en randonnée. En effet, dans le cas où vous tombez dans l’eau, vous pourrez vous délester de votre sac afin de ne pas être emporté dans le courant. Bien entendu, ce conseil sert avant tout dans les situations d’urgence.

Le guide pour traverser une rivière en randonnée

Une fois votre observation faite, il est enfin temps de démarrer votre traversée. Voici les points essentiels pour franchir un cours d’eau en toute sécurité.

Traverser à gué

La traverse dans le fond de la rivière est en général la méthode la plus sûre et la plus recommandée. Néanmoins, gardez en tête que le fond d’une rivière est par nature instable de par ses composés (sable, boue et limon). Cette composition peut être glissante ou agir comme ventouse ce qui pourrait entraîner des chutes.

Il est alors conseillé de :

  • Faire glisser ses pieds lentement vers l’avant.
  • Traverser en contre-courant et légèrement en diagonale.
  • L’usage des bâtons de marche peut rajouter de la stabilité. Soyez prudent quand vous les plantez et les retirez pour éviter une potentielle perte d’équilibre.
  • En groupe, se tenir les bras et marcher de manière coordonnée afin d’ajouter de la stabilité dans vos mouvements.
  • Si une personne a plus d’expérience, elle peut traverser en premier puis installer une corde afin que les autres membres de l’excursion puissent traverser de manière plus sécurisée.

Traverser via les rochers

Je tiens à préciser avant tout que :

  • Le passage par les rochers n’est pas la technique la plus conseillée.
  • Les pierres sont souvent traîtres et peuvent s’avérer glissantes.
  • Dans certains cas, cette technique reste la plus envisageable.
  • Évaluez toujours les autres options avant d’opter pour celle-ci.

Quand le lit d’une rivière est bordé par de multiples rochers, la traversée de pierre en pierre peut être envisagée. Toutefois, il vous faudra toujours vérifier vos appuis et surtout ne pas sauter.

En cas d’eau rapide, traverser en diagonale

Si vous n’avez pas d’autre choix que de traverser dans un cours d’eau rapide, faites-le légèrement en diagonale, en direction aval mais face à l’amont.

La meilleure méthode reste alors de se pencher légèrement vers l’avant et marcher comme un crabe, sur le côté.

Que faire en cas de chute ?

Surtout, ne paniquez pas. Commencez par enlever votre sac s’il vous empêche de vous relever. Dans le cas où le flux d’eau vous emporte :

  • Mettez vos pieds en aval afin de protéger votre tête de tout obstacle et avoir une vue d’ensemble sur la situation.
  • Quand vous arrivez en eau calme, nagez jusqu’à la rive.

J’espère que ces conseils pour traverser une rivière vous auront été utiles. Je vous souhaite une excellente future randonnée ! N’hésitez pas à lire notre article sur les nœuds indispensables pour la randonnée. En effet, ceux-ci pourront vous être utiles notamment en cas de traversée de rivière en groupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.