• Menu
  • Menu

Pourquoi vous ne devez pas négliger le sifflet de survie de randonnée

Lorsqu’il prépare son sac à dos, le randonneur ou la randonneuse pense évidemment à emporter le matériel classique : chaussettes de randonnée, boussole, gourde. Mais d’autres objets tout aussi importants sont souvent oubliés, c’est le cas de la lampe frontale dont nous avons déjà parlé, mais aussi du sifflet de randonnée. Petit et léger, il diffère légèrement du simple sifflet sportif et vise surtout à améliorer votre sécurité lors de longues marches. Nous allons voir en quoi il est indispensable aux débutants comme aux randonneurs expérimentés.

Figure 1 : le sifflet de randonnée est aussi appelé sifflet de détresse

Un sifflet de randonnée : qu’est-ce que c’est ?

Pour un néophyte, le sifflet de randonnée est proche, visuellement, de n’importe quel sifflet sportif. Pourtant, sa conception a été pensée pour ne jamais faire défaut lors des randonnées les plus difficiles ! Focus sur cet objet singulier.

Sifflet de randonnée : une conception atypique

Comme le montre la figure 1 ci-dessus, le sifflet de randonnée est parfois connu sous le nom de sifflet de détresse à cause de son utilité. Il est facilement reconnaissable à sa couleur jaune ou orange fluo. Grâce à cela, il peut être vu facilement lorsqu’il tombe par terre, que ce soit dans les hautes herbes ou dans la neige. Mais, c’est surtout son fonctionnement et sa conception interne qui le différencient des sifflets de sport classiques. En effet, il ne contient pas de bille, contrairement aux sifflets de sport et est fabriqué la plupart du temps en plastique.

Particularités sonores

Simple dans sa conception, le sifflet de randonnée crée un son extrêmement puissant très reconnaissable. Très aigu, le son de ce sifflet peut être entendu à plus de 100 mètres à la ronde, même par les chiens ! Alors que, dans les sifflets classiques, ce sont les mouvements de la bille à cause de l’air expiré qui provoquent le sifflement, ici, ce sont les alvéoles et les trous du sifflet eux-mêmes qui produisent un son suraigu.

4 raisons d’emporter un sifflet en randonnée

4 raisons font que le sifflet de randonnée fait partie des objets sécuritaires à toujours emporter avec soi lorsque l’on part en randonnée. À ce titre, il est aussi important que la couverture de survie de randonnée ou que la pince anti-tiques !

Il permet de signaler sa position en cas d’accident

Nous avions déjà abordé la question du contact des secours dans nos textes sur la survie en forêt et sur les accidents les plus courants lors de randonnée en montagne. Après une chute dans un ravin ou quand on vient de se tordre la cheville, il est nécessaire de demander de l’aide autour de nous. Le problème est qu’au cœur de certaines forêts ou en très haute altitude, on ne capte pas toujours le réseau téléphonique. Notre voix ne porte pas loin et le vent peut même la couvrir sans aucune difficulté. Dans tous ces cas-ci, le sifflet de randonnée peut se révéler vital car il vous permettra de lancer un signal de détresse à plus de 100 mètres de votre position. Même si vous avez un bras cassé, vous pourrez l’utiliser en toute facilité.

Il permet d’exécuter le signal de détresse officiel

Figure 2 : le sifflet de randonnée vous permet de lancer un signal SOS officiel

En tant que passionné de randonnée, le fait de connaître par cœur le signal de détresse international est une obligation ! Plus connu sous le nom du SOS, il peut être exécuté avec une lampe torche, comme votre lampe frontale, mais aussi avec un signal sonore, comme votre sifflet de randonnée. Vous savez certainement que le SOS se fait à l’aide du morse, ce code inventé durant le XIXe siècle par Samuel Morse. Pour l’exécuter avec votre sifflet de randonnée, il vous faudra communiquer les 3 lettres du signal, soit S, puis O et enfin S. Pour cela, faites comme les explications visibles sur la figure 2 ci-dessus : 3 coups courts pour le premier S, puis 3 signaux longs pour signifier le O et enfin 3 derniers signaux courts pour le dernier S. Il est intéressant de savoir que ce signal est international, c’est-à-dire qu’il peut être reconnu dans tous les pays du monde !

Il ne peut pas tomber en panne

Bien sûr, comme il ne fonctionne pas à l’électricité, le sifflet ne peut pas tomber en panne d’énergie. Mais ce n’est pas tout ! Dépourvu de bille, il fonctionne même quand les températures sont extrêmes. En hiver, le gel ne l’empêche pas de fonctionner. En été, les fortes chaleurs ne sont pas non plus un problème. L’humidité, très problématique pour un sifflet à bille, n’a aucune incidence sur le sifflet de détresse. C’est pourquoi il s’agit de ce type de sifflet qui est présent automatiquement sur de nombreux gilets de sauvetage ! Fabriqué en plastique, il ne craint pas non plus le sel de mer qui oxyde rapidement les sifflets en acier ou en fer.

Il est conçu pour la randonnée

De nombreux sifflets de randonnée comportent des options très utiles pour la randonnée. Comme beaucoup d’objets à ranger dans un sac à dos de randonnée, ils sont bien souvent multi-usages. En plus d’être des sifflets de détresse, ils peuvent aussi comporter une loupe, pour mieux voir votre carte, ou bien une boussole, élément essentiel d’une randonnée réussie. La plupart du temps, ces sifflets s’accrochent autour du cou grâce à une lanière réglable ou peuvent se mettre à la ceinture ou au sac à dos à l’aide d’un mousqueton. Fabriqués en matières plastiques, ils ne pèsent que quelques grammes, ce qui ne vous gênera absolument pas pendant le trajet. Bref, ce genre de sifflet est bien prévu pour le randonneur qui cherche un outil pratique, sécuritaire et léger.

Où acheter un sifflet de randonnée de qualité ?

Comme bien souvent, Decathlon propose des articles de qualité et à très bon prix. Le sifflet de randonnée Géonaute est dans la même veine avec son système 4 en 1 : boussole, thermomètre, loupe et bien sûr sifflet pour 5€ seulement ! Moins connu, le fabricant CAO Outdoor propose lui aussi quelques modèles de sifflets de grande qualité. Le plus intéressant est certainement leur sifflet de détresse, qui ne pèse que 7 grammes pour 3,6€ ! Si vous recherchez un article capable de produire un son extrêmement fort, le sifflet de secours Holdall est alors idéal. Avec 120 décibels de puissance maximale, il vous permet de lancer un signal de détresse à plus de 200 mètres lorsque les conditions météorologiques sont clémentes ! Plus design, fabriqué en métal et tout aussi puissant que le modèle précédent, le sifflet Ovtai est aussi une valeur sûre accessible aux petits budgets car il ne coûte que 4€. Fabriqué pour les amateurs de trekkings, de survie ou de sports d’hiver en milieux dangereux, le sifflet Sunerly en acier inoxydable propose une puissance maximale de 150 décibels pour seulement 3,5€ !

En conclusion

Coûtant moins de 5€, le sifflet de randonnée est accessible à tout un chacun ! Très léger et proposant une puissance dépassant les 100 décibels dans tous les cas, le sifflet de détresse fait véritablement partie des objets à ne pas oublier dans son sac à dos de randonnée. Il vous permettra d’attirer l’attention des passants sur une éventuelle situation dangereuse et de lancer le signal sonore de détresse appelé SOS. Souvent polyvalent, ce petit outil sert bien souvent de boussole ou de loupe dans le même temps, de quoi le rendre indispensable en randonnée ! Vendu dans tous les magasins de sport ou spécialisés comme Decathlon, le sifflet de randonnée se retrouve aussi sur de nombreux sites de vente en ligne comme Amazon. Prêt à partir sur les sentiers en toute sécurité ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *