• Menu
  • Menu

La randonnée en raquettes vous intéresse ? Voici tout ce que vous devez savoir

De nos jours, tout le monde a déjà entendu parler des raquettes à neige. Venues d’Amérique du Nord, elles permettent de marcher dans la neige sans s’enfoncer jusqu’au genou, même sur la poudreuse. Elles sont alors plébiscitées par les personnes passionnées de randonnée et de nature durant l’hiver. Nous verrons qu’il existe 3 types de randonnée raquettes principales, accessibles pour la plupart d’entre nous. Puis, nous ferons le tour du matériel indispensable de la randonnée en raquettes en voyant sur quels critères baser sa sélection. Enfin, cela nous permettra de voir les points forts d’une telle randonnée sur la neige. Prêt à tout savoir de la randonnée raquettes ? Suivez le guide !

Figure 1 : Les raquettes permettent de marcher dans la neige sans s’enfoncer.

Histoire de la randonnée en raquettes

Le mot raquettes à neige désigne des plaques que l’on vient accrocher sous ses pieds afin de marcher sur la neige. Très anciennes, elles ne sont devenues une pratique sportive que depuis les années 1970, en Europe. Voyons ce que les historiens ont découvert à son propos !

Les prémisses d’un moyen de déplacement

Bien que la date exacte de leur invention soit encore inconnue, on sait que les raquettes à neige existaient en Asie Centrale aux alentours de l’an 0. Elles étaient alors conçues en fines tiges de bois reliées entre elles par de minces lanières de cuir. Robustes et légères, elles permettaient déjà de pouvoir se déplacer malgré la neige. Les Colons Européens du XVIIIe siècle ont aussi indiqué que certains peuples Amérindiens présents au Canada se servaient de grandes plaques de bois et de cuir pour chasser en hiver. En fonction du peuple, la forme pouvait varier. On retrouve alors des raquettes d’1,5 m de long chez les Eeyou ou des plus petites de forme quasi-circulaire chez les Iroquois. Très vite, les trappeurs d’Amérique du Nord se sont réapproprié ce système de répartition du poids afin de pouvoir traquer le gibier dans les endroits les plus reculés.

Figure 2 : différents types de raquettes amérindiennes ; source : JEFFERYS C.W., The Picture Gallery of Canada, p.27.

L’évolution vers une nouvelle pratique sportive

Dès la seconde moitié du XXe siècle, la raquette à neige est modifiée pour correspondre aux besoins sportifs des personnes se rendant aux sports d’hiver, aux États-Unis. De nouveaux matériaux, comme l’aluminium ou le carbone, ont alors permis de les rendre plus légères et plus résistantes. Des fabricants deviennent de véritables spécialistes en la matière, comme MSR ou TSL. L’engouement est tel que, durant les années 1990, le nombre de pratiquants de la randonnée raquettes rattrape celui des skieurs de fond. De nouveaux chemins balisés sont alors imaginés afin de satisfaire cette nouvelle demande. Aujourd’hui, on retrouve même 3 types de randonnées en raquettes à neige.

Les différents types de randonnées raquettes

Les différents types de randonnées raquettes montrent en fait 3 niveaux de difficultés. Le premier niveau est accessible à tous, notamment aux familles avec enfants. Le deuxième, effectué en moyenne montagne, comporte quelques difficultés qui peuvent être trop dures pour les enfants. Le dernier, de niveau alpin, vous mènera vers des lieux magnifiques mais qui comportent des risques avérés. Voyons à quoi ils correspondent !

Les raquettes, un bon moyen de faire des randonnées dépaysantes dans la neige.

La promenade familiale en hiver

Ce premier niveau de difficulté est idéal pour les familles avec enfants ou les personnes peu sportives qui aiment les espaces naturels et la randonnée pédestre. La promenade en raquettes s’effectue durant plusieurs heures ou à la journée, en fonction de vos préférences et des chemins balisés disponibles. Ce type de randonnée en raquettes peut s’effectuer à basse altitude, ou en tout cas sur des terrains peu vallonnés, comme par exemple les plateaux Jurassiens. Notez qu’il est généralement possible de trouver des raquettes pour les enfants dès 4 ans. En-deçà, leur pointure est souvent trop basse et vous ne trouveriez donc pas de raquette ou de chaussure spécifique à sa taille. Parmi les randonnées raquettes familiales les plus réputées figurent notamment celle du Plateau du Saquet dans les Pyrénées (dès 5 ans) et celle de la Chapelle des Pas, dans le massif de la Chartreuse.

La randonnée raquettes de moyenne montagne

Outre les randonnées raquettes du Ballon d’Alsace, qui sont très réputées, cette pratique en moyenne montagne reste accessible au plus grand nombre. Généralement, ce type de randonnée dure une dizaine de kilomètres et peut prendre une demi-journée. Le dénivelé est plus important que lors de la promenade familiale et c’est en cela que ce deuxième type de randonnée est plus technique. Vous passerez parfois à travers des zones non balisées qui peuvent présenter quelques dangers et, parfois, la présence d’un guide de montagne sera nécessaire. Plus complexe, la randonnée raquettes de moyenne montagne vous mènera aussi vers des espaces naturels plus sauvages, où l’homme va rarement. Le circuit du Chapeau Napoléon, le circuit de la Grande Parre ou encore le Col de Turini sont autant de randonnées en raquettes qui comptent parmi les plus belles.

Randonnée raquettes alpine

Appelée aussi la randonnée raquettes hors-piste, l’alpine permet de partir en expédition à la journée ou sur plusieurs jours, lorsqu’on est bien préparé. Pour ceci, la présence d’un guide chevronné est obligatoire. Il vous mènera alors dans les lieux les plus reculés des montagnes françaises, du massif du Mont-Blanc au Pic Saint-Michel, dans le Vercors. Cette pratique exige un matériel quasi-professionnel est des raquettes prévues à cet effet. Vous ne pourriez d’ailleurs pas faire 1 kilomètre avec vos raquettes habituelles en hors-piste. Parmi les plus connues figure la fameuse randonnée de la Mer de Glace, dans la vallée du Mont-Blanc. Elle peut se faire au départ de Chamonix mais s’effectue le plus souvent depuis Megève. D’une durée de 3 jours pour tout voir, vous pourrez alors gravir le glacier le plus connu d’Europe. Sensations garanties !

Les raquettes permettent de marcher dans la neige sans y rester bloqué.

Savoir choisir un matériel adapté à la pratique

Comme vous l’imaginiez, il n’existe pas qu’un seul modèle de raquette à neige, mais bien de nombreux types qui s’adaptent à la morphologie du marcheur et au type de randonnée à effectuer. Une raquette pour une balade familiale n’aura alors pas du tout le même profil que celles qui sont utilisées pour gravir les glaciers. De plus, du matériel autre que la simple raquette sera requis, des bâtons de marche aux fameuses guêtres ! Focus sur tout ce que vous ne devrez pas oublier.

Choisir ses raquettes à neige : quelques critères de sélection

Avant de partir en promenade pour quelques heures ou à la journée, il est nécessaire de trouver la paire de raquettes qui correspondra le mieux à vos besoins. Elle doit être choisie, comme une paire de chaussures, suivant plusieurs critères :

  • Votre âge : ou, plus précisément, si vous êtes un enfant ou un adulte. Certains fabricants proposent des raquettes spéciales pour les femmes et d’autres modèles pour les hommes, mais cela n’est pas une obligation. La plupart du temps, les raquettes sont unisexes puisqu’elles correspondent à une morphologie principalement. Les raquettes pour enfants présentent les mêmes particularités plastiques que les modèles adultes mais en étant raccourcies.
  • Votre rapport taille/poids : Plus votre poids est important et plus la raquette devra avoir une superficie large au contact du sol. C’est normal puisqu’un poids diffusé sur une large superficie a moins d’impact. Concernant la raquette, la taille du tamis sera variable en fonction de votre poids. On retrouve principalement 3 tailles de tamis différentes : petite pour 15 à 50 kgs, moyenne pour 40 à 80 kgs et grande pour plus de 80 kgs.
  • Votre type de pratique : des détails changent sur la paire de raquettes afin de s’adapter à votre pratique de la randonnée sur la neige. Pour la balade familiale, l’accroche sera par exemple légère. Pour les terrains à fort dénivelé, la cale de montée et les crampons en acier seront de mise. Pour gravir les glaciers, un tamis flexible et des crochets seront obligatoires.
  • Votre budget : comme pour tout article de randonnée, il existe une grande différence entre les premiers prix et les produits de qualité professionnelle. Decathlon, avec sa marque Quechua, propose ainsi des premiers prix accessibles aux petits budgets qui sont parfaits pour les petites promenades familiales. Pour les randonnées plus techniques, TSL Outdoor propose des paires de grande qualité, alliant flexibilité et confort de port pour un prix compris entre 100€ et plus de 300€.
Choisir un équipement adapté est primordial.

Matériel indispensable pour une randonnée réussie

En plus de la paire de raquettes, vous devrez emporter le matériel indispensable pour une randonnée habituelle, comme nous l’avons déjà vu dans l’article dédié. Mais quelques outils et vêtements peuvent être particulièrement utiles dans le cadre d’une randonnée raquettes. C’est notamment le cas :

  • Des guêtres : elles protègeront vos chevilles du froid, de l’humidité et de la neige qui pourrait rentrer dans vos chaussures !
  • Des chaussures pour raquettes : choisissez des chaussures de randonnée imperméables, chaudes et très confortables.
  • Des chaussettes de randonnée : choisissez-les chaudes et très respirantes afin d’éviter l’accumulation de transpiration.
  • Des bâtons de marche : comme pour la marche nordique, les bâtons vous aideront à maintenir l’équilibre sur la neige. Préférez les bâtons de marche télescopiques qui vous permettront d’adapter leur taille à la déclivité du terrain !
  • Un détecteur de victimes d’avalanche (DVA) : il permettra aux secours de vous localiser si jamais vous êtes pris dans une avalanche. Ne négligez jamais la sécurité, surtout lorsque vous pratiquez le hors-piste !

Conclusion

La randonnée en raquettes est un moyen atypique de découvrir la montagne et la beauté des espaces naturels à son rythme et en hiver. Elle se pratique dès 4 ans grâce à l’existence de sentiers balisés et prévus à cet effet parmi les plus beaux massifs montagneux. À basse altitude comme sur les glaciers d’Europe, la randonnée raquettes permet de partir sur les traces des tribus amérindiennes qui utilisent ce moyen de locomotion depuis la nuit des temps. De nos jours, certains fabricants proposent des raquettes adaptées à votre âge, à votre morphologie et au type de pratique que vous souhaitez faire. Vous pouvez donc trouver des paires de raquettes solides, légères et qui réduisent considérablement la fatigue que peut provoquer la marche dans la neige en temps normal. Avec un matériel adapté à la saison, vous partirez à la découverte des plus belles vallées du monde. Quand commencez-vous ?

Une fois paré, partez à la découverte des plus beaux panoramas enneigés.

FAQ randonnée en raquettes

❄️ Comment s'équiper pour une randonnée en raquettes ?

Au delà des raquettes qui nous semblent assez évidentes, vous devrez vous équiper un minimum pour profiter à fond de votre aventure ! Nous recommandons pour le bas du corps : des chaussettes de randonnée, des collants thermiques (type ski de fond), un bas de jogging synthétique (important pour éviter de retenir l'humidité), un pantalon de ski coupe-vent imperméable. Pour le haut du corps : un maillot thermique à manches longues, une polaire et un coupe-vent imperméable. Et bien sûr, les indispensables de l'hiver : l'écharpe, les gants imperméables et un bonnet !

❄️ Où faire de la randonnée en raquettes en France ?

En France, nous avons la chance de ne pas manquer de spots de raquettes. Vous trouverez facilement de grandes étendues neigeuses pour vos aventures. Les Vosges, les Pyrénées Orientales, l'Ariège, le Jura, le Massif Central et évidemment les Alpes sont autant de destinations idéales pour la randonnée en raquette.

❄️ Quel est l'âge minimum pour faire de la randonnée en raquettes ?

Chaque enfant est différent et vous devrez faire preuve de discernement avant d'emmener votre bout de chou en raquettes. Il est tout à fait possible qu'à partir de 4 ans un enfant puisse faire des raquettes mais nous recommandons en général d'attendre l'âge de 6 ans puisque ce sport exige une bonne maîtrise de son équilibre sur la neige, qui plus est avecu un équipement supplémentaire aux pieds.

❄️ Est-ce que la randonnée en raquettes est faites pour les débutants ?

Oui ! Il y en a pour tous les niveaux et si vous êtes débutant complet, les raquettes ne doivent pas vous faire peur. Comme pour toute pratique sportive ou de randonnée, une bonne condition physique est toutefois nécessaire si vous voulez partir en randonnée sur la journée.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *