• Menu
  • Menu

Leave No Trace ! Qu’est-ce que le programme sans trace ?

Leave No Trace ou “Ne pas laisser de trace” est une initiative qui cherche à réduire notre impact sur l’environnement en sensibilisant les randonneurs ou autres amoureux de la nature. Le programme propose 7 principes forts à respecter afin de minimiser l’incidence des activités de plein air sur les écosystèmes.

Leave No Trace : retour aux bases

Le programme Sans Trace nous vient tout droit des Etats-Unis. Dans les années 60 et 70, une augmentation drastique des sorties en plein air et le début de la prise de conscience environnementale a entraîné l’apparition d’une nouvelle branche philosophique : l’éthique environnementale. Celle-ci s’est développée pour aboutir,dans les années 90, au programme Leave No Trace.

L’objectif de celui-ci est alors de sensibiliser et éduquer les amateurs d’activité en plein air au respect de l’environnement aux travers de 7 principes de base. Aujourd’hui, c’est plus de 90 pays qui sont impliqués dans cette initiative.

Les 7 principes du programme Sans Trace

Les 7 principes du Leave No Trace ont donc pour objectif de rendre les baroudeurs plus écoresponsables aux travers d’axes éducatifs simples et faciles à se remémorer.

1-Se préparer et prévoir

Une mauvaise préparation peut entraîner des dommages aux ressources naturelles mais aussi la prise de risques inutiles par les randonneurs. Ainsi, mieux vaut être un visiteur averti !

Pourquoi est-ce important ?

Parce qu’ une bonne planification de son trip en pleine nature :

  • Permet d’assurer la sécurité du groupe tout entier.
  • Favorise l’application du Leave No Trace et, ainsi, diminue drastiquement l’impact humain sur les écosystèmes.
  • Rend l’aventure plus divertissante et contribue à son succès.
  • Évite de solliciter une aide extérieure comme des gardes forestiers ou des secouristes.

Comment appliquer ce principe ?

Pour bien préparer son excursion, le programme Leave No Trace donne plusieurs conseils pertinents :

  • Informez-vous sur les réglementations du lieu ou parc naturel visité : regardez le site de la réserve naturelle envisagée ou prenez en compte les règles générales sur le territoire comme la législation du bivouac en France.
  • Anticipez les urgences et intempéries : pour cela, faites un point sur la météo avant de partir, préparez une trousse de secours et informez-vous sur le comportement à avoir en cas dérèglement climatique comme en cas d’orage lors d’une randonnée en montagne.
  • Prévoyez des ressources suffisantes : prenez suffisamment de nourriture et d’eau pour le temps de votre séjour. Afin de réduire le poids à transporter, vous pouvez vérifier la présence de zones de restauration et opter pour une gourde filtrante. Dans ce cas, vérifiez qu’il sera possible de trouver des points d’eau réguliers.
  • Évitez les périodes de fortes affluences : cela permettra de moins déranger la flore et la faune environnante.
  • Déplacez-vous en petit groupe : il est conseillé d’opter pour un groupe de 4 à 6 personnes maximum.
  • Planifiez votre excursion selon les besoins et compétences de chacun : cela permettra d’éviter les situations dangereuses, d’améliorer la sécurité du groupe et rendre l’aventure plus divertissante.
  • Préférez l’usage de cartes, de boussoles ou GPS de randonnée : ainsi, vous éviterez d’utiliser des cairns, rubans et marques de peinture qui peuvent entacher le milieu et avoir un impact négatif sur l’environnement.

2-Utiliser les surfaces durables

Quand vous souhaitez découvrir l’arrière-pays, il est impératif de minimiser son impact sur la nature en n’engendrant pas de dommages sur la végétation ou les micro-organismes de surface. Pour cela, le programme Sans Trace préconise l’usage de sentiers balisés et d’être prévenant lors de déplacements hors-piste.

Pourquoi est-ce important ?

L’utilisation de surfaces durables permet entre autres de :

  • Éviter l’érosion et la formation de sentiers indésirables.
  • Permettre le rétablissement de surfaces récemment endommagées.
  • Conserver les zones vierges de toutes activités humaines.

Comment appliquer ce principe ?

Afin d’utiliser des surfaces durables, Leave No Trace indique de :

  • Préférer le plus possible les sentiers préétablis, les dalles rocheuses, les zones enneigées, les graviers ou l’herbe sèche.
  • Camper à plus de 70 mètres des cours d’eau afin de protéger leurs berges.
  • Ne pas altérer un site lors de camping ou bivouac.
  • N’étendre votre camping qu’au strict minimum et opter pour des sites où la végétation est absente.
  • Lors de randonnée en zone fréquentée : marcher en file indienne et utiliser les chemins et campings prévus à cet effet.
  • Lors d’excursion en zones vierges : disperser votre groupe afin de ne pas aménager de nouveaux sites de camping ou sentiers et éviter de vous installer ou marcher dans une zone abîmée récemment.

3-Gérer adéquatement les déchets

L’impact des déchets humains est l’un des grands enjeux du programme Leave No Trace. En effet, ceux-ci peuvent avoir un effet désastreux sur l’écosystème présent.

Pourquoi est-ce important ?

La gestion des déchets humains est cruciale car elle permet de :

  • Éviter la contamination des cours d’eau (rivières ou lacs) par les matières fécales, le plastique ou les produits d’hygiène.
  • Minimiser l’apparition de substances pathogènes.
  • Limiter l’incommodité des autres usagers.
  • Accélérer la décomposition des détritus.
  • Éviter la dépendance humaine de la faune environnante.

Comment appliquer ce principe ?

Ce principe du programme Sans Trace n’est pas forcément facile à appliquer. En effet, même les préconisations proposées ne sont pas idéales. Néanmoins, pour le moment, elles restent les meilleures solutions à cet enjeu majeur :

  • Transportez toujours avec vous un sac-poubelle afin de pouvoir y déposer les déchets non biodégradables comme les emballages plastiques ou le papier toilette.
  • Pour les matières fécales : réalisez un trou sanitaire à 70 mètres de tous sentiers, cours d’eau ou campements. Celui-ci doit avoir une profondeur de 15 à 20 centimètres. Une fois vos besoins assouvis, rebouchez le trou et camouflez le lieu avec des matières organiques (feuilles mortes, brindilles, etc.).
  • Dispersez sur une grande surface les différents trous sanitaires (catholes).
  • Ne laissez pas de détritus ni de restes alimentaires.
  • Utilisez des savons biodégradables.
  • Ne reversez pas l’eau souillée dans les points d’eau potables. Pour cela, déversez-la sur le sol, à une distance minimale de 70 mètres des cours d’eau.
  • Utilisez la plus petite quantité de savon possible.
  • Ne brûlez pas le papier toilette autour ou dans votre trou sanitaire.
  • Diluez votre urine avec un peu d’eau afin d’éviter d’attirer la faune environnante en recherche de sel.
  • Prenez contact avec le gestionnaire du territoire concerné pour connaître les potentielles recommandations spéciales.

4-Laisser intact ce que l’on trouve

On touche avec les yeux ! Ce principe vise à laisser la nature intacte afin de réduire l’impact humain sur l’environnement.

Pourquoi est-ce important ?

En laissant intact les sentiers, campements et spots visités, vous permettrez de :

  • Ne pas interagir avec la faune sauvage.
  • Laisser aux autres usagers le plaisir de la découverte.
  • Ne pas abîmer des sites culturels ou autres héritages historiques.

Comment appliquer ce principe ?

Afin d’appliquer ce principe conformément aux attentes du programme Leave No Trace, il est pertinent de :

  • Ne pas déplacer les différents artéfacts (pierres, plantes, objets d’intérêt).
  • Ne pas cueillir de fruits sauvages ou de fleurs et ne pas ramener de plantes.
  • Éviter la construction de structures ou de tranchées.
  • En cas de première randonnée en bivouac, appliquer les recommandations proposées.

5-Minimiser l’impact des feux

Le feu de camp a une aura très spéciale. Il peut être très utile en cas de survie en forêt mais peut aussi installer une ambiance conviviale que beaucoup de randonneurs affectionnent. Néanmoins, les feux sauvages constituent en grand facteur à risque pour les incendies et peuvent également altérer grandement la flore et faune alentour. C’est pour cela que Leave No Trace a mis en place des recommandations spéciales relatives aux feux.

Pourquoi est-ce important ?

Faire attention à l’emplacement et le contrôle de son feu a pour objectif de :

  • Éviter les incendies.
  • Réduire les dommages associés à cette pratique.

Comment appliquer ce principe ?

Afin de minimiser au maximum l’impact des feux de camp, le programme Sans Trace met en garde les usagers sur cette pratique et prodigue quelques conseils pertinents :

  • Respectez la législation du territoire.
  • Quand cela est possible, évitez le feu de camp et préférez un réchaud pour vous nourrir et des lampes afin de vous éclairer.
  • Quand cette pratique est autorisée, optez pour un emplacement qui a déjà servi à cela, des tôles ou des remblais de terre.
  • Déterminez avec soin l’espace du feu grâce à des pierres par exemple.
  • Faîtes un feu d’un diamètre le plus minimal
  • N’utilisez que du bois mort ramassé sur le sol.
  • Prenez soin d’éteindre entièrement le feu et réduisez tout le bois et braises en cendre.
  • Dispersez les cendres une fois qu’elles ont refroidi.
  • Ne laissez jamais le feu sans surveillance.
  • Pour votre sécurité, respectez bien le guide pour faire du feu.

6-Respecter la vie sauvage

Quand on part en randonnée au grand air, c’est pour apprécier la nature environnante. Ainsi, il paraît rationnel de respecter la vie alentour.

Pourquoi est-ce important ?

Le respect de la vie sauvage permet de  :

  • Assurer votre sécurité.
  • Laisser l’écosystème intact.
  • Éviter le changement comportemental des animaux.
  • Prévenir les dommages irréparables.

Comment appliquer ce principe ?

Comme le prodigue Leave No Trace, le respect de la vie animale passe par plusieurs pratiques :

  • Restez à distance et n’interagissez pas avec les animaux sauvages.
  • Ne leur donnez pas à manger et ne laissez pas de restes alimentaires. En effet, cela peut altérer leurs comportements et peut s’avérer dangereux pour leur santé.
  • Ne suivez pas les animaux.
  • Si vous venez avec un animal de compagnie, comme lors d’une randonnée avec son chien, respectez les préconisations associées.
  • Protégez vos rations et vos déchets en les déposant dans des endroits inaccessibles à la faune alentour. Si possible, préférez des récipients hermétiques pour éviter que les odeurs attirent des prédateurs ou autres.
  • Ne vous installez pas à moins de 70 mètres des points d’eau potables afin que les animaux puissent venir s’y hydrater sans peur.
  • Il est préférable de ne jamais déranger la faune mais cela est surtout vrai pendant les périodes sensibles comme lors de nidification, reproduction, croissance des petits ou hibernation.

7-Respecter les autres visiteurs

L’éthique écologique comprend également la courtoisie et le respect des autres intervenants et randonneurs. Cela permet d’instaurer une meilleure ambiance lors de vos activités au grand air.

Pourquoi est-ce important ?

Le respect des autres usagers est un principe de Leave No Trace pour plusieurs raisons :

  • Permettre que tous puissent se divertir.
  • Rendre les espaces propres et propices au repos.
  • Améliorer l’entraide.
  • Laisser tranquille les résidents et agriculteurs environnants.

Comment appliquer ce principe ?

Pour passer de la théorie à la pratique, Sans Trace met à disposition certains conseils qu’il est fortement recommandé de respecter :

  • Être empathique : souciez-vous de la qualité du séjour de tous.
  • Être courtois : laissez la place sur les sentiers pour que les autres randonneurs puissent passer.
  • Respecter les propriétés privées et ne passez pas au-dessus de clôtures ou barrières.
  • Être discret : évitez de faire trop de bruit (parler fort, mettre la musique à fond, etc.).
  • Éviter les périodes de grande affluence.
  • Laissez passer les randonneurs à cheval.
  • En cas de randonnée avec un animal de compagnie, tenez-le en laisse lors de rencontres avec d’autres visiteurs.

Ainsi, le programme Leave No Trace est une initiative pédagogique qui vise à sensibiliser les amoureux de la nature aux bonnes pratiques écologiques afin de limiter l’impact humain sur l’environnement et avoir une attitude écoresponsable. Vous connaissez désormais les 7 principes essentiels à cette action. Nous espérons que vos prochaines escapades en pleine nature seront encore plus divertissantes grâce à ces agissements !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.