• Menu
  • Menu

Choisir ses bâtons de marche

Que vous pratiquiez la grande randonnée ou que vous partiez pour un court weekend, les bâtons peuvent offrir stabilité et confort à votre randonnée. Les bâtons de rando ne sont pas forcément considérés comme des accessoires essentiels, mais beaucoup de randonneurs les apprécient néanmoins pour différentes raisons :

Le plus grand avantage des bâtons est de réduire les impacts sur vos genoux, en particulier pendant les longues sections de montée et de descente. Ils fournissent également une certaine stabilité sur les terrains difficiles ou en traversant les rivières, et certains utilisent même des bâtons de randonnées pour planter des tentes ultralégères.

Nous avons étudié et testé des tas de bâtons de trekking pour créer cette liste critères à prendre en considération. Nous espérons que cette liste vous aidera à trouver les bâtons de randonnées idéaux adaptés à vos besoins. Si vous voulez découvrir notre top 10 des meilleurs batons de marche, c’est par ici.

Les aspect critiques du choix de ses bâtons de marche

Prix

Le prix des bâtons de marche vont de très bon marché (il existe des imitations en acier fabriquées en Chine) à très coûteux (en fibre de carbone et en liège). Les bâtons bon marché peuvent coûter moins de 15€ et les modèles haut de gamme peuvent coûter 170 € ou plus encore (!). Ce choix va essentiellement dépendre de votre pratique de la randonnée mais évidemment aussi de votre budget. Pour rappel, voici le tableau que nous aimons utiliser pour décrire votre pratique de la randonnée, plus vous vous situez vers le bas du tableau et plus votre budget devra suivre…

ActivitéIntensitéExplication détaillée
PromenadeFaibleJe pars en promenade (en famille, à la demi-journée) avec un faible dénivelé, des conditions d’approche optimales, il s’agit-là d’un petit circuit d’1 à 2 heures tout au plus.
Marche nordiqueMoyenneJe pars seul ou en club faire de la marche nordique, c’est-à-dire une randonnée à vive allure (sur la journée ou demi-journée), le dénivelé est modéré et les conditions d’approche optimales.
RandonnéeMoyenneJe pars faire une randonnée avec des amis, en moyenne montagne, comme par exemple sur un plateau (dénivelé modéré).
Grande randonnéeMoyenneJe pars faire une randonnée avec des amis, en moyenne montagne, comme par exemple sur un plateau (dénivelé modéré).
AlpinismeTrès élevéeJ’effectue, en haute altitude, été comme hiver, des ascensions sur un ou plusieurs jours, dans des conditions assez extrêmes (température en dessous de 0°, pied en contact avec de la glace).
Référez-vous à ce tableau pour évaluer votre activité

Poids

Le poids des bâtons de randonnée devrait être la première de vos considérations. De même que pour les chaussures de randonnée, chaque gramme compte pour mieux conserver votre énergie, alors que vous soulevez vos bras des milliers de fois par jour. Cela ne sera pas un élément aussi important pour les randonnées de courte durée, mais le poids devrait être une considération primordiale pour les randonnées plus longues.

Matériaux

Les deux matériaux les plus couramment utilisés pour les bâtons de randonnée sont l’aluminium et la fibre de carbone.

Les bâtons en fibre de carbone sont beaucoup plus légers, mais ils sont aussi plus chers et plus susceptibles de se casser s’ils sont pliés avec force dans le mauvais sens.

Les bâtons en aluminium sont plus lourds, mais ils sont plus économiques, plus susceptibles de se tordre, mais moins susceptibles de se casser sous la pression. Certains bâtons combinent les deux matériaux, en utilisant une partie inférieure en aluminium avec une tige en fibre de carbone.

Solidité

Comme avec la plupart des accessoires légers, le compromis se fait généralement sur la durabilité. Les bâtons en fibre de carbone sont plus légers, plus efficace en terme d’énergie et beaucoup plus confortables selon nous, mais ils ont aussi tendance à être moins durables à long terme. Les bâtons en aluminium, bien que lourds, ont tendance à être l’option la plus durable et peuvent être réparés plus facilement sur le terrain. Les deux sont de bonnes options selon vos besoins et votre style de randonnée.

Design des bâtons

  • Télescopique : Le bâton de randonnée télescopique constitue l’option la plus commune. Il se composent généralement de deux ou trois sections qui s’emboîtent les unes dans les autres avec un mécanisme de verrouillage pour les maintenir en place lorsque le bâton est étendu. Ils sont très pratiques car ils occupent peu d’espace si vous ne les utilisez pas, totalement repliés ils peuvent mesurer moins de 65cm.
  • Pliable : Les bâtons de marche pliables en «Z» ont généralement trois sections qui se replient à environ 1/3 de leur longueur totale. Maintenue aux autres par un cordon de tension interne, chaque section se déplie pour créer un seul bâton lorsque celui-ci est verrouillé (un peu comme un poteau de tente). Bien qu’ils soient plus petits et souvent plus légers que les bâtons télescopiques, la plupart de ces modèles ne sont pas réglables en longueur. Certains bâtons de marche pliants offrent une partie télescopique, ce qui vous permettra d’ajuster la longueur du bâton.
  • Fixe: Le type le plus rare de bâtons de marche sur les chemins sont des bâtons à section droite, de longueur fixe. Ils ne sont pas réglables et ne se tordent pas, ce qui les rend difficiles à ranger lorsqu’ils ne sont pas utilisés. En raison de leur caractère peu pratique pour le rangement, nous ne recommandons pas vraiment les bâtons fixes.

Caractère compact

Lorsqu’ils ne sont pas utilisés, il est bon d’avoir des bâtons de randonnée qui peuvent être rangés à l’extérieur de votre sac ou dans vos bagages. Le caractère compact est déterminé par le nombre de sections de verrouillage, ce qui se rapporte à leur capacité à se glisser ou à se plier en sections plus petites. Généralement, les bâtons de style « Z », pliables, offrent la meilleure capacité à être rangés, avec la plus petite longueur repliée.

Système de blocage

Les bâtons de marche ont un système de verrouillage interne ou externe pour maintenir les sections du bâton en place. Les systèmes de verrouillage internes utilisent généralement un « verrou tournant », qui élargit un petit support à l’intérieur du bâton lorsqu’il est tordu pour maintenir les sections en place. Les systèmes de verrouillage externes, ou «verrous», utilisent un levier pour exercer une pression sur la tige et maintenir les deux sections en place. Les serrures à torsion sont légèrement plus compliquées que les serrures à cliquet, elles ont donc tendance à fonctionner un peu moins bien, surtout quand beaucoup de poussière et de débris s’accumulent dans les bâtons. Les verrous à cliquet tendent à être plus fiables au fil du temps, mais nous avons déjà expérimenté des bâtons qui utilisaient les deux méthodes de verrouillage sans problème.

Poignées

De bonnes prises sont très importantes sur les bâtons de randonnée. C’est aussi une source de friction contre vos mains, de sorte que des poignées inconfortables peuvent produire des douleurs et même des cloques. Les poignées sont généralement faites avec trois matériaux : liège, mousse ou caoutchouc. Le liège est un matériau premium et l’emporte pour ce qui est de la durabilité et du confort. La mousse est également confortable, mais a tendance à se décomposer plus rapidement que le caoutchouc ou le liège. Les poignées en caoutchouc sont solides, mais elles sont généralement plus lourdes, légèrement moins confortables et peuvent être glissantes lorsqu’elles sont mouillées. Recherchez des poignées qui vous semblent confortables dès que vous posez vos mains, sans pincement, pression ou mauvaise prise.

Sangles

La chose la plus importante à propos des sangles est de savoir comment les utiliser correctement. Votre main doit effectivement entrer par le bas avant de saisir la poignée. Cela créera une boucle autour du dos de votre main avec deux sections de sangle qui traversent votre paume. Cette méthode vous permettra de mieux répartir la pression du poids du haut de votre corps, sans nécessiter une prise épuisante pour votre main. Les sangles sont souvent faites de nylon, ce qui peut produire des frottements. Les molletons ou les sangles en chamois tendent à être plus confortables, mais elles peuvent faire transpirer vos mains par temps chaud.

Rondelles

La plupart des bâtons sont livrés avec des rondelles amovibles (une large section circulaire en plastique, comme sur les bâtons de ski) près des pointes. Leur but principal est d’empêcher les bâtons de s’enfoncer trop profondément dans des conditions neigeuses. Nous pensons que les rondelles de bâtons sont généralement inutiles pour la randonnée, sauf si nous sommes sur des sentiers enneigés.

Extrémités

Les extrémités des bâtons sont habituellement composées d’un corps en plastique doté d’un bout solide à la fin, typiquement fait d’acier durci. Elles sont conçues pour accrocher la saleté, la roche et la glace afin d’augmenter la stabilité et la traction. Pour conserver une fonctionnalité optimale, les extrémités devraient être remplacées tous les 2500-3200 km environ.

Absorbeurs de chocs

Les amortisseurs sont de petits mécanismes semblables à des ressorts près des pointes des bâtons qui aident à réduire l’impact du bâton frappant le sol. Les systèmes d’absorption de chocs internes sont plus courants sur les bâtons haut de gamme et augmenteront leur prix et leur poids. Certaines personnes apprécient l’amorti qu’ils fournissent, mais en général, nous les évitons. Les ressorts qui s’y trouvent créent un planté de bâton moins sûr et peuvent rendre les montées un peu plus difficiles car ils absorbent une partie de votre poussée. Ils peuvent également être un peu grinçants, ce qui peut devenir ennuyeux après une journée complète sur la piste.

Réglages

Lorsqu’ils sont bien ajustés, vos bras doivent former un coude de 90 degrés lorsque les bâtons sont tenus avec leurs extrémités sur le sol. Il est important de s’assurer que vos bâtons sont bien ajustés et que vous vous sentez à l’aise, car vous pouvez facilement mettre votre cou, vos épaules et vos poignets en tension avec des bâtons réglés à une hauteur inadéquate.

Lorsque vous randonnerez en montée, vous voudrez peut-être raccourcir vos poteaux d’environ 5 à 10 cm pour améliorer la plantation et la traction. Avec des bâtons légèrement plus courts, vous devriez être capable de maintenir votre élan vers le haut. En descendant, allongez vos bâtons de 5 à 10 cm pour vous aider à conserver une assise solide et stable.

Modèles hommes et femmes

Certaines marques proposent des bâtons adaptés aux hommes ou aux femmes, mais cela consiste essentiellement à adapter la couleur, la conception de la poignée et la taille du bâton (longueur). La majorité des bâtons de randonnée sont unisexes et fonctionnent aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Nous vous recommandons d’acheter ceux qui vous conviennent le mieux.

Considérations environnementales

Les bâtons de trekking peuvent causer des dommages aux sentiers, aux sols, à la végétation et aux rochers qui bordent les chemins. Les chemins très empruntés, surtout après des périodes de fonte des neiges ou de pluie, sont sujets à érosion et à effondrements. Soyez toujours attentifs à l’endroit où vous plantez votre bâton et pratiquez la randonnée LNT (Leave No Trace).

Le meilleur

Il est important de se rappeler que ce qui nous apparaît comme « meilleur » ne sera pas nécessairement le meilleur pour vous. Nous travaillons très dur pour détailler les forces et les faiblesses de chaque produit que nous examinons dans le but final de vous confier le pouvoir de décision. De façon générale, il y a rarement un « meilleur » choix qui s’impose, mais nous espérons que nous pourrons vous aider à trouver l’équipement qui vous conviendra le mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *