• Menu
  • Menu

Mes astuces pour le camping en hiver

Camper en hiver ? En fait ce n’est pas aussi fou que ça en a l’air. Bien que gagnant en popularité, le camping d’hiver est toujours un loisir très paisible. Il y a quelque chose de magique à se réveiller dans un paysage d’hiver merveilleux, loin de l’agitation.

Le camping d’hiver n’est pas pour tout le monde mais si vous êtes bien préparé, cela peut être une expérience très agréable. Voici nos meilleurs conseils de camping d’hiver pour que votre voyage se passe bien.

Planification avant le voyage

La Planification est la clé d’un camping réussi, en particulier lorsqu’il faut lutter contre l’hiver.

Faites votre paquetage en pensant au pire scénario

Peu importe ce que dit la météo. Cela peut sembler exagéré, mais assurez-vous de transporter toutes les fournitures d’urgence nécessaires, comme des vêtements supplémentaires, de la nourriture et de l’eau, surtout si vous sortez des sentiers battus. Si le temps est susceptible d’être terrible et les conditions de route dangereuses, pensez plutôt à reporter votre voyage.

Ne pas partir seul

Aussi agréable que la paix et la tranquillité puissent être, il n’est pas conseillé de partir seul. Emmenez des amis, si ils sont des campeurs d’hiver chevronnés, c’est encore mieux !

Faites autant de recherches que possible sur la région

Vérifiez ce qui se trouve à proximité. Y a-t-il une forêt pour le bois de chauffage ? Ou un village pour les magasins et les restaurants ? Vérifiez combien de temps il faut pour aller d’un point à un autre, afin que si le trajet prend plus de temps, vous puissiez savoir que vous faites fausse route.

Informez quelqu’un à la maison de tous les détails de votre voyage…

… afin que quelqu’un sache toujours où vous êtes et puisse déclencher les secours si besoin.

Garder au chaud

Rester au chaud et au sec lorsque vous campez en hiver est la clé pour être à l’aise. De bons vêtements peuvent faire toute la différence.

Habillez-vous avec des couches

Les couches de vêtements sont les meilleures amis de tous les aventuriers de plein air. Quelques couches sont beaucoup plus efficaces pour emprisonner la chaleur et vous garder au chaud qu’une seule couche épaisse. Assurez-vous de rester à l’écart de tout ce qui est coton, car le coton absorbe l’humidité, ce qui vous donnera très vite froid.

Couche de base : une couche de base agit presque comme une seconde peau, emprisonnant l’air chaud. La laine mérinos ou les matières synthétiques sont la première couche idéale. Quand il fait très froid, vous pouvez porter plus d’une couche de base.

Couche intermédiaire : il s’agit de la couche isolante et cela peut être un pantalon épais ou un pantalon en molleton. S’il fait très froid, vous pouvez envisager une doudoune légère ou une polaire.

Couche extérieure : la couche extérieure doit être très imperméable pour vous garder au sec à l’extérieur de la tente. Si vous êtes mouillé enlevez cette couche avant d’entrer dans votre tente pour éviter que tout le reste ne soit mouillé.

N’oubliez pas les pieds

Des pieds froids, ce n’est pas agréable, alors assurez-vous de porter des chaussettes épaisses ou une paire plus mince sous une paire plus épaisse. Veillez à toujours emporter plus, si jamais elles sont mouillées. Une bonne astuce consiste à mettre vos chaussettes et vos semelles intérieures dans votre sac de couchage la nuit pour les aider à se réchauffer pour le lendemain. Mettez des chauffe-pieds dans vos bottes pendant la nuit afin qu’elles soient chaudes et sèches le matin.

Si vous prévoyez de marcher et qu’il neige, vous pourriez envisager de marcher avec des crampons. Les guêtres sont également utiles car elles empêchent la neige de pénétrer dans vos bottes et isolent encore un peu plus du froid. Si vous marchez simplement du parking au camping, une paire de bottes de neige avec une bonne semelle sera parfaite. Rappelez-vous que vous devez avoir assez de place dans vos bottes pour vous permettre de porter des chaussettes épaisses.

Portez des chapeaux et des gants

Vous perdez presque la moitié de votre chaleur corporelle par la tête, alors porter un chapeau relève du bon sens. Un bonnet coupe-vent est idéal pour l’extérieur tandis qu’un bonnet tricoté vous gardera au chaud à l’intérieur et, s’il fait vraiment froid, la nuit aussi. Prenez quelques paires de gants, car faire quelque chose avec des mains froides peut être difficile ! Une paire mince de sous-gants est parfaite pour porter à l’intérieur de la tente.

Enveloppez-vous la nuit

Même en été, les températures nocturnes peuvent être nettement inférieures à celles de la journée et en hiver, le refroidissement dû au vent fait encore baisser les températures.

En plus de vous vêtir de couches, vous devez vous assurer que votre sac de couchage convient à la température la plus basse que vous pouvez espérer rencontrer. Les sacs sont normalement classés 3 ou 4 saisons. Un sac de couchage en duvet est un choix très populaire pour le camping d’hiver car il possède un rapport chaleur / poids très élevé. Ne soyez pas tenté de couvrir votre bouche et votre nez à l’intérieur de votre sac car l’humidité de votre haleine peut vous faire prendre froid rapidement. Vous pouvez envelopper une couverture ou une veste autour du fond de votre sac de couchage pour une isolation supplémentaire.

S’il fait très froid, placez des chauffe-pieds et des chauffe-mains dans votre sac de couchage pour vous garder au chaud.

TOP CONSEIL : Portez vos vêtements du lendemain pour dormir au lit, ainsi ils seront chauds et vous ne mettrez pas de vêtements froids le matin!

S’équiper

En plus d’un sac de couchage chaud, il y a d’autres équipements qui vous rendront le camping d’hiver plus agréable.

Une doublure de sac de couchage est conçue pour aller dans votre sac de couchage et ajoute une couche supplémentaire pour la chaleur. Le sol sera froid et quelques couvertures de sol ne suffiront pas à empêcher le froid de vous atteindre, utilisez quelques nattes isolantes.

Bien sûr, vous aurez besoin de quelque chose pour transporter votre équipement. Vous aurez besoin d’un sac à dos plus grand pour le camping d’hiver que pour les mois d’été, car vous aurez besoin de transporter des articles supplémentaires. Essayez d’emballer aussi léger que vous pouvez sans mégoter sur les choses importantes. Un traîneau peut être utile pour transporter un équipement si celui-ci est volumineux mais rappelez-vous cependant qu’un traîneau n’est pas forcément le plus facile à tirer sur certaines surfaces!

Une pelle à neige n’est pas seulement utile pour déneiger les allées : elle peut être utile pour dégager un coin ou pour dégager la neige autour de l’entrée de la tente si nécessaire.

Prenez beaucoup de lampes car il fait plus sombre en hiver. Assurez-vous d’avoir des piles de rechange car elles ne durent pas aussi longtemps dans le froid. Préparez-vous à tout avec une trousse de premiers soins entièrement équipée.

Même si vous ne prévoyez pas de faire beaucoup de marche, les bâtons de ski ou les grands bâtons de marche peuvent vous aider à mieux vous équilibrer lorsque vous marchez dans la neige. Ils sont également idéaux pour vérifier la profondeur de la neige et peuvent même être utilisés pour aider à fixer votre tente.

Installation

Si vous choisissez la bonne tente et le bon endroit, l’installation ne sera pas si difficile, même si le temps est mauvais.

Arrivez tôt

Vous ne voulez pas installer votre tente dans l’obscurité. Rappelez-vous que les heures de la journée sont plus courtes en hiver, alors ne vous laissez pas surprendre.

Utilisez une tente robuste et étanche

Votre tente devra peut-être supporter des vents assez forts et des pluies torrentielles tout en vous gardant au chaud et au sec. Une tente pop-up fragile ne sera pas suffisante si le temps tourne mal. Envisagez d’acheter des piquets extra-robustes qui seront assez forts pour maintenir la tente dans des vents violents ou en cas de neige. Des lignes de hauban supplémentaires aideront également à maintenir la tente stable même dans les conditions météorologiques extrêmes.

Rendez-vous la vie facile

La tente doit également être relativement facile et rapide à installer : rappelez-vous que vous devrez être en mesure de l’installer avec des gants ! Cela vaut la peine de s’entraîner à la maison d’abord.

Ne pas simplement s’installer n’importe où

Vous devez tenir compte des points suivants lorsque vous dressez votre tente :

  • Avez-vous une protection naturelle contre le vent ?
  • Etes-vous dans une zone sans risque d’avalanche ?
  • Y a-t-il un bon approvisionnement en eau ou devrez-vous faire fondre la neige ?
  • Est-ce loin d’une zone où des branches ou des arbres pourraient tomber ?
  • Y a-t-il des points de repère à proximité qui vous aideraient à retrouver votre tente dans une neige épaisse ou lourde?

Aplatissez la neige

Aplatissez la neige à l’endroit où vous allez planter la tente. Ceci permettra de réduire le risque de fonte sous la chaleur de votre corps. Utilisez un tapis de sol supplémentaire pour garder la tente au chaud et au sec.

Revêtez une couche supplémentaire lorsque vous installez la tente

Vous aurez froid rapidement en restant immobile.

Nourriture et hydratation

N’oubliez pas de boire de l’eau

Le fait qu’il fasse froid ne signifie pas que vous n’avez pas besoin de boire. Vous ne transpirez peut-être pas, mais l’air sec signifie que vous perdez une grande quantité d’eau. Enveloppez vos bouteilles d’eau dans des vêtements pour les empêcher de geler. Si vous emportez une bouteille d’eau en métal ne la remplissez pas jusqu’en haut. L’eau qui gèle se dilate et peut casser la bouteille.

Prenez des pièces de rechange

Ne comptez pas sur un feu de camp ou un seul réchaud. Prenez un réchaud / du combustible de rechange car le froid peut les empêcher de fonctionner.

Emportez des aliments à haute énergie

Les aliments riches en énergie comme les noix et le chocolat aideront à alimenter votre corps pour vous garder au chaud.

Mangez des repas chauds

Il n’y a rien de tel qu’un repas chaud quand il fait froid. Essayez de préparer des ragoûts à l’avance que vous pouvez réchauffer sur le poêle et essayez d’avoir des bols de soupes à la portée de main.

Prenez un coupe-vent…

… pour vous protéger du vent pendant que vous cuisinez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *