• Menu
  • Menu

Les alternatives aux WC chimiques

Il est nécessaire d’accorder une attention particulière au choix de votre WC parce que vous allez vous en servir plusieurs fois par jour.

Cela dit, l’utilisation du WC chimique a des avantages liés non seulement à la simplicité de son mode de fonctionnement, mais également du caractère mobile du dispositif. Par sa nature, cette toilette se destine davantage à un usage extérieur.

Cependant, en dehors des WC chimiques, il existe sur le marché plusieurs types de toilettes que vous pouvez adapter à vos préférences et/ou à la structure de votre bâtiment. Il s’agit de : toilettes classiques à poser, toilettes suspendues, toilettes broyeuses, toilettes sèches, toilettes lavantes.

Les toilettes sèches

Ce sont des dispositifs qui ne nécessitent absolument pas l’usage d’eau. Cela peut être perçu comme étant un atout dans le sens où en optant pour ces toilettes, vous pouvez faire des économies sur votre facture d’eau. Plus besoin donc d’installer des fosses septiques ou de prévoir des canalisations pour l’arrivée d’eau.

De plus, le fonctionnement des toilettes sèches répond au même principe que le système du compostage. Ce qui leur vaut d’être des toilettes écologiques. En effet, la décomposition est réalisée par le mélange des déchets végétaux secs (bois, paille, terre, cendre, etc.) et des matières organiques. Par ailleurs, le compost qui est obtenu par cette opération peut servir de fertilisant à vos plantes.

Les toilettes broyeuses

Ce type de toilettes fonctionne uniquement avec l’électricité. Ceci rend leur utilisation limitée.

Comme les toilettes traditionnelles, les toilettes broyeuses doivent être fixées au sol. Par contre, le système a prévu une évacuation spécifique pour ce type de WC. De plus, l’utilisation de ces sanitaires est subordonnée à l’installation préalable d’un moteur électrique indépendant ou intégré.

Les toilettes suspendues

Elles sont fixées au mur, à une certaine hauteur du sol. Parmi les types de toilettes, ce sont les plus esthétiques. D’ailleurs, elles ne sont installées le plus souvent que dans les nouvelles constructions qui adoptent une architecture moderne.

Cependant, l’installation des toilettes suspendues nécessite d’importants travaux dans le mur. Deux choix s’offrent à vous : vous pouvez soit créer une sorte de coffrage pour délimiter la zone de fixation soit faire monter la cloison jusqu’au plafond.

Les toilettes classiques

Il s’agit des toilettes traditionnelles à poser. Elles doivent obligatoirement disposer d’un système d’évacuation d’eau par les fosses septiques.

Contrairement aux toilettes chimiques et autres toilettes sèches, elles ne peuvent être déplacées. L’inconvénient majeur avec ce type de toilettes est qu’il pourrait très vite se poser un problème d’encombrement.

Les toilettes lavantes

Originaires d’Asie, ces toilettes ont la propriété d’être aussi nettoyantes. Équipées d’un système de jet d’eau, elles vous assurent tout le confort qu’il vous faut après utilisation.

Par ailleurs, il est possible de régler l’intensité du débit du jet et d’activer le chauffage du siège pour en optimiser le confort.

Cependant, ces toilettes ne sont définitivement pas d’usage commun, ceci en raison principalement de leur coût.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *